Livio Suppo (HRC) : « Nous ne voulons pas plus de polémiques »

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Publié le 05/11/2015 avec Aucun Commentaire

Annulée puis confirmée, la conférence de presse du HRC a bien eu lieu aujourd’hui sur le circuit de Valencia. Livio Suppo, directeur de l’équipe Honda Repsol, et Takeo Yokoyama, directeur technique du HRC, ont animé cette conférence. À l’ordre du jour, les données de la Honda RC213V de Marc Marquez au moment de son incident avec Valentino Rossi à Sepang. Honda a toutefois décidé de ne pas le dévoiler pour le moment.

Takeo Yokoyama et Livio Suppo à Valencia.

Takeo Yokoyama et Livio Suppo à Valencia.

Pour Suppo et Honda, il n’est pas question d’alimenter la polémique davantage, « Nous avons annoncé cette conférence pour présenter les données que nous disposons, » explique Suppo.

« Nous avons longuement réfléchi à la situation. C’est un week-end très spécial et très tendu. Notre objectif aujourd’hui est de montrer à tout le monde que nous n’avons pas l’intention d’influencer une quelconque décision. Ce doit être un week-end placé sous le signe du sport et rien d’autre. Nous avons décidé de ne pas montrer les données maintenant. Quand nous penserons que ces données ne seront plus sensibles, nous les montrerons. Nous sommes désolés. « 

Suppo insiste sur le fait que ni le HRC, ni l’un des deux pilotes, à commencer par Marquez, ont tenté d’influencer le Championnat, « Nous ne faisons plus partie de ce championnat, malheureusement. Dani a pris des points en Aragon, Marc en a pris à Phillip Island. Nous ne voulons pas mettre de l’huile sur le feu et créer des problèmes à Yamaha ou Valentino. Après cette superbe course à Phillip Island, il est dommage qu’elle en soit réduite ainsi par les accusations de Valentino. Marc souffre de l’avant qui chauffe beaucoup trop et qui a été l’origine de beaucoup de ses chutes. Pourquoi l’accuser alors que Iannone et Dani ont eux aussi terminé devant lui.« 

De même, Suppo continue, « Marc est un pilote fort, très agressif, mais c’est un pilote honnête. Pour nous, l’incident est clair et la semaine suivante, Marc était le méchant. Il est donc logique que Honda le soutienne. Il souligne une nouvelle fois que « Il y avait assez d’éléments pour prendre une décision pendant la course.« 

Valentino Rossi devrait-il s’excuser de la situation, c’est ce que Suppo espère, « Valentino a fait une saison incroyable, d’autant plus en considérant ses 36 ans. Je ne sais pas s’il le fera, mais j’aimerai vraiment que ça arrive. »

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...