WSBK Silverstone 2013 : points-clés Superbike, Supersport, Superstock600 et 1000 et EJC

Rédigé par . Posté dans European Junior Cup, Superbike, Supersport, Superstock, WSBK.

Tagged: , , , , ,

Publié le 02/08/2013 avec Un commentaire

La 9ème manche du Championnat du Monde WSBK aura lieu sur le mythique circuit de Silverstone en Grande Bretagne.

Superbike

Cet manche donnera très vraisemblablement lieu à une belle passe d’armes entre Sylvain Guintoli, leader au championnat provisoire et Tom Sykes qui possède seulement 4 points de retard sur son adversaire Français. Mais rappelons toutefois qu’un « sursis » de 3 points pèse sur classement. Suite à l’affaire qui oppose Tom Sykes à Sylvain Guintoli depuis la Course 2 de la manche à Monza, Sylvain Guintoli pourrait récupérer 3 points supplémentaires. La décision a été prise par la Cour Disciplinaire de la FIM la semaine dernière, mais n’a pas encore été rendue publique.

Sylvain Guintoli s’est déjà imposé sur ce circuit la saison dernière durant la 2nd manche alors que Tom Sykes semblait être en difficulté aussi bien en course que durant les superpoles durant lesquelles il s’est seulement qualifié 8ème et a conclu ses 2 manches à la 8 et 12ème place. C’est donc naturellement que Sylvain Guintoli semble être le pilote favori et Silverstone est le meilleur moyen d’accroitre son avance au championnat. Mais c’était sans compter sur sa blessure à l’épaule (voir ici). Les ligaments de son épaule droite sont sectionnés. Une opération sera décidée ou non à l’issue de cette manche.

Toutefois, il faudra se méfier de son compatriote français Loris Baz puisque ce même circuit a marqué la 1re victoire du pilote Kawasaki en mondial Superbike à seulement 19ans. Il a ensuite terminé 2nd durant la 2nde manche. Loris Baz a gagné en expérience et en maturité. cette manche semble être un bon moyen de renouer avec la victoire et de montrer qu’il mérite amplement sa place au sein de l’équipe japonaise en mondial.

Loris Baz challenger de cette édition à Silverstone. (Photo : OffBikes)

Loris Baz challenger de cette édition 2013 à Silverstone. (Photo : OffBikes)

Eugene Laverty est lui aussi un client potentiel à la victoire encore faudrait-il qu’il puisse gagner en régularité maintenant qu’il a les moyens de s’imposer. À vrai dire, il n’a pas le choix. Nous savons que Marco Melandri tape à la porte d’Aprilia pour la saison 2014.

Jonathan Rea connait une forte montée en régime, mais semble encore fébrile quant au fait de jouer la victoire. Il sera néanmoins un pilote capable de jouer une place dans le Top 5. Rappelons que Jon Rea fait partie des noms cités pour intégrer l’équipe PBM en MotoGP sur une Honda Production Racer.

Marco Melandri est en bonne posture pour jouer la victoire ce weekend, dernier vainqueur de la manche à Moscou, il reste un candidat sérieux pour la course au titre. La saison dernière, le pilote italien a connu quelques difficultés sur ce circuit. Comme précisé précédemment, il est en contact avec Aprilia pour rester en mondial Superbike. Mais il est aussi en relation avec Giovanni Cuzari, patron de l’équipe Forward en MotoGP, pour piloter une des Yamaha M1 de l’équipe Tech3 actuelle (voir ici). Un possible retour aux sources pour le « Macho » ?

Box de l'équipe BMW Motorrad Superbike. (Photo : OffBikes)

Box de l’équipe BMW Motorrad Superbike hier. (Photo : OffBikes)

Chaz Davies a clairement repris du poil de la bête à Moscou et semble être apte à rejouer une place sur le podium, voire une éventuelle victoire si sa régularité ne lui fait pas défaut. Quant aux invités-surprises, on pourra compter sur Davide Giuliano, qui après un bon weekend à Imola et de très bons essais à Moscou, semble être en forme pour accrocher les leaders.

Ayrton Badovini, fort d’avoir donner son premier podium à la Ducati Panigale à Moscou (3ème), aura pour objectif de réaliser un nouveau podium, chose qu’il a d’ailleurs réalisée sur ce même circuit la saison dernière.

Michèle Fabrizio pourra lui aussi être de la partit après de bons résultats tout au long du début de saison, Silverstone peut être un bon moyen de concrétiser une place sur le podium. Il a d’ailleurs terminé 2nd l’année dernière sur ce circuit durant la 1er manche Carlos Checa revient de très loin et semble être encore en difficulté (blessure à l’épaule). Il semble encore difficile de voir le pilote espagnol remonter sur les leaders en course. Même sanction pour Leon Haslam qui, fort de sa victoire lors de 8h de Suzuka dimanche dernier, porte néanmoins quelques séquelles de sa lourde chute à Assen.

Concernant les pilotes Suzuki, Jules Cluzel et Leon Camier ont encore du mal à concrétiser de bons résultats. Notons que Jules Cluzel s’est imposé sur ce circuit la saison dernière dernière en Supersport.

Supersport

La catégorie Supersport est toujours endeuillée par le décès tragique du jeune et très prometteur Andrea Antonelli. Néanmoins, la compétition se doit de continué et Silverstone va être l’épreuve du règlement de compte entre Sam Lowes, Kenan Sofuoglu et pourquoi pas son coéquipier Fabien Foret.

Hommage à Andrea Antonelli sur la Yamaha R6 de Sam Lowes. (Photo : Sam Lowes).

Hommage à Andrea Antonelli sur la Yamaha R6 de Sam Lowes. (Photo : Sam Lowes).

Sam Lowes est l’homme à battre même si Kenan Sofuoglu tend à lui montrer qu’il n’était pas le seul dans la course au titre à lors de la manche à Imola. Néanmoins, sur ses Terres, Sam Lowes part largement favori puisque la saison dernière sur ce même circuit, il s’est battu pour la victoire face à Jule Cluzel tandis que Sofuoglu terminait aux portes du TOP 5.

Pour notre pilote français Fabien Foret, espérons que cette course peut affirmer un éventuel retour sur la plus haute marche du podium. Depuis sa blessure (Monza), Fabien Foret a encore quelques difficultés à s’imposer face au reste du plateau.

Vladimir Lenov le coéquipier de Lowes a lui aussi démontrer sont habilités au guidon de sa Yamaha en terminant sur le podium à Imola, pourra-t-il évoluer au sein de cette machine pour pouvoir éventuellement s’imposer à Silverstone ?

Michael VD Mark, coéquipier de Leon Haslam aux 8h de Suzuka, sera toujours à la conquête de sa 1re victoire en Supersport. La tâche est encore difficile, son manque d’expérience et de régularité lui font souvent défaut et malheureusement ses chances de victoire restent faibles. Nous pouvons toutefois parier sur le fait qu’il fera partie du groupe de tête accompagné de pilotes tels que Jack Kennedy, Lorenzo Zanneti (blessé à la main à Moscou lors de la chute impliquant Andrea Antonelli), Ricardo Russo, Luca Scassa, Sheridan Morais et pourquoi pas Florian Marino, 3ème pilote du team PonyExpress depuis le retour de David Salom.

Superstock1000

En Superstock1000, la donne va changer : 2 courses en 1 journée, voilà de quoi mettre à rude épreuve l’important de la préparation physique des pilotes.

Sylvain Barrier actuellement en tête du classement provisoire se remet tout juste d’une lourde chute lors des essais pour les 8h de Suzuka (vertèbres cervicales endolories). Mais ses participations à de nombreuses courses d’endurance lui donnent une longueur d’avance sur le reste du plateau. Sylvain Barrier est un pilote talentueux capable de faire de grands exploits malgré une condition physique affaiblie : rappelons qu’il a été vainqueur de la coupe Superstock1000 en 2012 malgré une fracture de la clavicule.

Jérémy Guarnoni sera lui aussi en difficulté pour tenir la distance des 2 courses. Blessés lors d’un entrainement de motocross, sa fracture de l’omoplate risque de lui jouer des tours. Son coéquipier Romain Lanusse devra faire abstraction de son gabarit, facteur qui peut jouer sur son endurance face à des pilotes d’un plus petit gabarit.

Romain Lanusse, Jérémy Guarnoni, Christophe Ponsson du team MRS en Superstock1000.

Romain Lanusse, Jérémy Guarnoni, Christophe Ponsson du team MRS en Superstock1000 ce matin. (Photo : OffBikes)

Christophe Ponsson semble être le pilote idéal pour participer à ces 2 manches à Silverstone. Avec une préparation physique draconienne (voir ici), il tient la meilleure condition physique pour tenir durant ces 2 courses éprouvantes.

Nos Frenchies devront néanmoins faire face à des pilotes tels que Eddi La Marra, vainqueur de la manche CIV à Imola dimanche dernier et donc coutumier quant à effectuer deux courses en un week-end.

Superstock600

À l’image de la catégorie Superstock1000, 2 courses auront lieu pour la catégorie 600, à la seule différence que les courses se dérouleront à 1 jour d’intervalle.

Le Belge Gautier Duwelz leader du classement provisoire semble toujours en lice pour jouer la victoire à Silverstone, malgré un modeste résultat à Imola, il a une très bonne expérience en endurance et peut donc s’imposer face à des pilotes moins expérimentés.

Départ de la séance libre FP1 Superstock600.

Départ de la séance libre FP1 Superstock600 ce matin.

Il devra toutefois prendre garde à Franco Morbidelli. De plus en plus régulier, il va lui aussi montrer qu’il est capable de jouer le titre.  Désormais 10 points séparent Gautier Duwelz du jeune prodige italien. Quant à son coéquipier Alessandro Nocco, dernier vainqueur à Imola, il espère aussi suivre la même voie que son compatriote.

Le pilote hollandais Tony Covena, peut sans aucun doute jouer sa 1ère victoire à Silverstone lui qui s’accroche souvent à la porte du top 5 en bagarre avec les leaders. Bastien Chasaux va devoir faire mieux que ses précédents résultats sous peine de perdre définitivement la course au titre.

European Junior Cup

En European Junior Cup (EJC) il semble impossible de placer un pronostic précis tant le nombre de potentiels vainqueur est important : sur les 4 courses qui ont eu lieu depuis le début de la saison, 4 gagnants différents.

Guillaume Raymond peut certainement réitérer sa victoire à Imola, lui qui souvent réalise d’excellentes qualifications. Robin Anne, vainqueur de la manche à Monza peut lui aussi courir après son 2nd succès surtout lorsqu’on sait qu’il est souvent en bagarre dans le groupe de tête durant les courses.

Robin Anne, Silverstone 2013

Robin Anne. (Photo : OffBikes)

Michel Canducci, 2nd au général derrière Guillaume Raymond, n’a toujours pas gagné de course en EJC. Silverstone parait donc la bonne épreuve pour le pilote Italien de jouer la victoire. Il faudra aussi surement compter sur Jack Lewis souvent présent dans le groupe de leader, il peut lui aussi réitérer une victoire sur ce circuit lui qui avait déjà gagné à Aragon.

Nous pouvons toutefois prédire une course passionnante tant les courses en EJC débordent d’intensité. Est-ce que le combat jouera en faveur de nos petits Français Robin Anne (voir dossier ici) et Guillaume Raymond, quelques points pour Amélie Démoulin (voir dossier ici) pour tout savoir rendez- vous ce dimanche 4 aout à Silverstone pour la 5ème manche de l’EJC.

Retrouver nous sur Twitter pour le live-tweet des séances et des infos en temps-réel depuis le circuit de Silverstone.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...