WSBK Portimao 2014 (Superbike) : Sykes n’en gagne qu’une, Rea devance les Panigale en deuxième course.

Rédigé par . Posté dans News, Superbike, WSBK.

Tagged: ,

Publié le 06/07/2014 avec Aucun Commentaire

La météo a fait des siennes sur le circuit d’Algarve à Portimao, Portugal, ce Dimanche de Juillet. La catégorie Superbike en a subi le dictat lors des deux courses palpitantes de la journée.

Tom Sykes s'impose pour la 25ème fois en carrière. (Photo : ©OffBikes)

Tom Sykes s’impose pour la 25ème fois en carrière. (Photo : ©OffBikes)

-
En première course, Tom Sykes s’impose suite à une course largement dominée, et ce malgré quelques gouttes de pluie à 6 tours de la fin. Il devance le Français Sylvain Guintoli de 2,5 secondes, lui-même suivi par son compatriote Loris Baz qui parvient à monter sur le podium après un week-end difficile.
Auteur de la pôle position, le Britannique Champion en titre n’a pourtant pas pris le meilleur départ, volé par Jonathan Rea et sa Honda PATA très performante depuis le début du week-end, suivis de près par Marco Melandri en pleine forme. Mais l’Anglais n’a pas tardé à prendre l’avantage, et avait déjà 2 bonnes secondes d’avance à la mi-course. Melandri et Rea terminent respectivement 4ème et 5ème.
Derrière eux, Alex Lowes, Davide Giugliano et Eugene Laverty terminent dans cet ordre après une superbe bagarre durant toute la seconde moitié de course.
David Salom et Sylvain Barrier complètent le Top 10 et non sans suspens : seule 1 millième de seconde les sépare, l’Espagnol arrachant sur la ligne la victoire EVO au Français, brillant pour sa quatrième course seulement de la saison.
Pour les tricolores restants, bilan mitigé : Jérémy Guarnoni est 12ème, une belle performance, mais Fabien Foret est contraint d’abandonner.

À Misano, l'ambiance était bonne entre les coéquipiers du Team Aprilia, Sylvain Guintoli et Marco Melandri. L'incident de Portimao aura-t-il des conséquences ? (Photo : ©OffBikes)

À Misano, l’ambiance était bonne entre les coéquipiers du Team Aprilia, Sylvain Guintoli et Marco Melandri. L’incident de Portimao aura-t-il des conséquences ? (Photo : ©OffBikes)

-
Pour la deuxième course, la pluie est au rendez-vous et ne fait pas semblant : la piste est détrempée, et les projections d’eau rendent difficile la visibilité des pilotes. Malgré cela, Jonathan Rea prend à nouveau le meilleur départ et s’impose en tête au premier virage, une position qu’il ne lâchera plus pendant les 18 tours de course. Il s’impose avec une confortable avance de 6,8 secondes sur Davide Giugliano et Chaz Davies, qui signent une véritable première pour les Ducati Panigale, toutes deux sur le podium.
Un résultat rendu possible par un incident de course hallucinant : à 5 tours de la fin, Marco Melandri et Sylvain Guintoli sont respectivement 2ème et 3ème, et sont parvenus à remonter sur Rea malgré son avance. C’est alors que le Français tente une attaque très osée sur son coéquipier, se plaçant à l’intérieur, et le percute. Les deux hommes chutent et seul Guintoli sera en mesure de repartir, sans un regard pour l’Italien qui abandonne. La quatrième place est alors offerte à Alex Lowes, suivi par Leon HaslamLoris Baz 6ème après une course difficile, et Sylvain Guintoli. Tom Sykes, prudent dans ces conditions, est 8ème devant Eugene Laverty et Toni Elias qui complètent le Top 10.
En EVO, la victoire revient cette fois à juste titre à Sylvain Barrier, qui termine 11ème au classement général. Pour les Français restants, Jérémy Guarnoni marque encore des points en terminant 13ème, et Fabien Foret n’a pas pu prendre le départ de la course.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...