WSBK Nurburgring 2013 : Christophe Ponsson retient le positif

Rédigé par . Posté dans News, Superstock, WSBK.

Tagged:

Publié le 12/09/2013 avec Aucun Commentaire

La dernière manche du Championnat WSBK a eu lieu sur mythique circuit Allemand du Nurburgring.

Lors de celle-ci et comme a son habitude, Christophe Ponsson, pilote du Team MRS en catégorie Superstock1000 et ami d’OffBikes, nous a confié ses impressions jour par jour sur ce week-end qui pour lui a été plus que positif, bien qu’il se soit malheureusement soldé par une chute en course.

Explications du principal concerné.

Propos recueillis par : Line.

Pit stop pour Christophe Ponsson, ses mécaniciens à ses côtés. (Photo : Line Biau/©OffBikes)

Pit stop pour Christophe Ponsson, ses mécaniciens à ses côtés. (Photo : Line Biau/©OffBikes)


Vendredi 30 Août

 « Le matin, j’ai commencé en étant déjà plus à l’aise que d’habitude pour la première séance d’essais libres. En amont, j’avais discuté avec Adrien et on avait décidé que je devais modifier mon style sur la moto, on a changé quelques petites choses qui devaient m’aider et ça a directement fonctionné. J’ai essayé d’être fluide, de me donner de la vitesse de passage sans saccader mon pilotage avec des accélérations brutales ou des freinages trop forts, et ça s’est très bien passé. Pendant la séance, on n’a pas modifié grand chose sur la moto, et avec mes efforts, j’ai réussi à finir avec le 10ème temps à 1,6 seconde de la pôle.

Ensuite, avant la première séance qualificative de l’après midi, on a carrément changé les suspensions de la moto car je perdais beaucoup l’avant, il y avait du dribble et j’étais à deux doigts de tomber à chaque virage. Au niveau de l’arrière de la moto, ça glissait aussi dès que je mettais les gaz : soit elle patinait, soit elle avait des accoups très secs. On a donc réglé la moto pour calmer l’arrière.

Pendant la séance, j’ai raté les cinq premières minutes pour une raison stupide (il manquait les étiquettes des pneus, NdR), du coup j’étais énervé et je n’étais pas vraiment dedans lors de mon premier run. Ça m’a fait du bien de m’arrêter pour changer les pneus, ça m’a permis de prendre une pause et de me reconcentrer. On a mis un pneu neuf à l’arrière et je me suis remis dans le jus facilement : je roulais 1 seconde moins vite que le matin alors que je n’étais pas du tout satisfait de la nouvelle suspension. L’avant croisait et c’était compliqué. J’ai quand même pris le risque de me lâcher pour voir jusqu’où je pouvais aller, et j’ai remarqué qu’en roulant 1,5 seconde plus vite au tour, ça corrigeait totalement la suspension. En 2’02, la moto était incontrôlable, et en petit 2’01, l’avant était nickel.
Quand je suis ressorti de la pit lane, je n’avais le temps que pour 2 tours chronos et j’ai eu la chance de voir Jérémy (Guarnoni, NdR) passer au même moment. J’ai donc fait mes deux derniers tours avec lui, j’ai réussi à rester derrière et ça a payé puisque je signe le 9ème chrono.

Pour demain matin, dans la mesure où c’est une séance libre, je vais essayer encore autre chose à l’arrière, un réglage qui pourrait être intéressant pour mettre les gaz sans que ça bouge trop, car elle n’est pas encore très stable à ce niveau là. Si ça ne va pas, on reviendra aux réglages d’aujourd’hui pour la qualification de l’après-midi.

Ici, c’est mon circuit favori. Nous avons roulé avec le Team il y a 3 mois, mais les conditions météo n’étaient pas idéales. J’avais alors réussi à faire des chronos pas trop éloignés de ceux de Romain (Lanusse, NdR) et Jérémy alors qu’eux étaient en pneus neufs et pas moi. Ça prouve que je suis à l’aise sur ce tracé, je l’apprécie et je pense pouvoir tirer mon épingle du jeu ce week-end. Mon autre atout, c’est qu’avec tout ce qui je me suis entraîné cet été et depuis, la question de ma condition physique me pèse de moins en moins, je sens que ça va beaucoup mieux sur la moto. Je me permets plus de choses sans m’en rendre compte, je me place différemment sur la moto et j’ai moins l’impression de faire un effort. Tout est plus naturel, je me sens vraiment mieux. »

Les séances s'enchaînent et les modifications se font directement sur la pitlane pour Christophe Ponsson et le Team MRS. (Photo : Line Biau/©OffBikes)

Les séances s’enchaînent et les modifications se font directement sur la pitlane pour Christophe Ponsson et le Team MRS. (Photo : Line Biau/©OffBikes)

-
Samedi 31 Août

«  Comme je te l’ai dit hier, on a profité de la séance libre de ce matin pour tester d’autres réglages. Ça n’était pas une séance de perdue, même si c’était compliqué car très tôt le matin, et du coup j’avais un peu de mal à être dedans. Je termine avec le 16ème chrono seulement.

L’après-midi, on est revenu en arrière et on a adapté les bons réglages de la veille. J’ai tout de suite senti la différence, la moto était beaucoup plus facilement contrôlable, moins violent, je m’amusais plus avec et tout était plus simple. Avec les pneus neufs, je suis parti derrière Jérémy et Romain, je ne les ai pas lâché, et ça a donné le 11ème chrono comme résultat.

J’ai amélioré mon temps et encore réduit l’écart avec la pôle, donc c’est une bonne chose. Maintenant, il faut que ça paye demain. L’objectif pour ma course, c’est clairement le Top10, m’accrocher et faire deux bons premiers tours pour pouvoir me battre dans les bonnes positions. »

Christophe Ponsson ne laisse rien transparaître sur la grille de départ. (Photo : Line Biau/©OffBikes)

Christophe Ponsson ne laisse rien transparaître sur la grille de départ. (Photo : Line Biau/©OffBikes)

-
Dimanche 1er Septembre

« J’ai pris un super départ, j’ai fait une bonne sortie de grille, mais une fois arrivé dans les premiers enchaînements je me suis fait un peu chahuter et j’ai perdu quelques places. Mon objectif, sur lequel j’ai beaucoup travaillé dès le WarmUp, c’était la mise en action : être dedans et rapide dès les premiers tours, ce qu’il faut que j’améliore pour pouvoir me battre dans les bons groupes. J’ai réussi à prendre tout de suite mon rythme de qualification et à suivre le groupe dans lequel se trouvaient Romain, Jezek, Bergman, Bussolotti… des pilotes qui se battaient pour le Top10. J’aurais pu rester dedans, mais un pilote m’a passé en faisant un freinage un peu catastrophique qui m’a obligé à écarter, et j’ai perdu du temps. En essayant de revenir, j’ai vraiment pris tous les risques et j’étais à la limite, ce qui a permis à Gildenhuys et Grotzkyj de me passer. J’ai tout de suite repassé le Sud Africain, puis l’Italien un tour plus tard.

Malheureusement, j’avais perdu le contact avec le 10ème et le 9ème, mais je sentais que je pouvais remonter. J’étais très à l’aise sur la moto, je n’avais pas l’impression de forcer et j’ai même amélioré mon temps de qualification. Je rattrapais 8 dixièmes sur ce tour là, puis j’ai fait une erreur de jeunesse… J’ai retardé mon freinage, car c’est mon point fort, et j’ai perdu l’avant bêtement.

Je suis déçu, parce que tout allait bien, c’était la première fois que je prenais autant de plaisir et que j’étais aussi à l’aise sur la moto. Pour moi, j’étais parti pour remonter, je ne me serais pas contenté de ma 11ème place, je partais pour obtenir la 9ème et à 3 tours de la fin, je suis sûr que c’était possible.

Malgré tout, il y a énormément de positif, je pense avoir réussi mon week-end : j’ai réduit l’écart avec les premiers en qualification, j’ai progressé à chaque séance, j’ai passé un step en matière de compréhension du comportement de la moto, donc je n’ai pas à rougir de ce que j’ai fait. La prochaine fois, il faudra juste concrétiser en course.

Prochaine étape, Magny Cours. Je n’aime pas ce circuit (rires), je le déteste même, donc on verra bien comment ça se passe ! Mais je vais essayer de me sortir ça de la tête et de partir sur les bonnes bases que j’ai acquises ici. »

-

La catégorie Superstock1000 ne participant pas aux étapes d’Istanbul et Laguna Seca, nous retrouverons donc bien le jeune pilote en France dans maintenant moins d’un mois.

Merci à Christophe pour sa disponibilité et sa ponctualité à nos rendez-vous.
Retrouvez Christophe Ponsson sur Facebook et Twitter !

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...