WSBK Laguna Seca 2013 : Retour sur les essais du Vendredi

Rédigé par . Posté dans News, Superbike, WSBK.

Tagged:

Publié le 28/09/2013 avec Aucun Commentaire

Comme toujours sur le tracé légendaire de Laguna Seca, seule la catégorie Superbike – avec ses tops pilotes – est représentée ce week-end aux USA. Toujours grands absents sur cette course : Loris Baz dont la fracture d’une vertèbre est jugée trop fragile et le maintient forfait depuis le Nurburgring, Leon Camier qui a subit des complications suite à son opération de la cheville lors du week-end Turc d’Istanbul, mais aussi Carlos Checa et Jonathan Rea, toujours blessés.

Lors de la séance libre, première de la journée, Chaz Davies et sa BMW créent la surprise en s’octroyant le meilleur temps provisoire en 1’25.218, suivi de près par son coéquipier Marco Melandri, à l’aise sur ce circuit et désireux de briller en fin de Championnat. Mais ce sont surtout les 3ème et 4ème de la feuille de temps qui font hausser un sourcil : les deux pilotes Américains invités, Roger Hayden et Danny Eslick, se suivent à la trace, à 2 et 4 dixièmes de Davies. Tous deux admettent tirer leur principal avantage de leur connaissance parfaite du circuit, et font un bel honneur à leur équipe Michael Jordan Motorsports, mais surtout à Suzuki, la marque Japonaise étant privée de son top pilote Leon Camier. Derrière eux, un Eugene Laverty encore froid, mais surtout un impressionnant Toni Elias déjà 6ème et surtout seconde Aprilia.
Les deux favoris au Championnat, Sylvain Guintoli et Tom Sykes, se contentent des 7ème et 8ème temps.

À la fin de la première séance qualificative, le classement est déjà tout autre. Chaz Davies perd son trône au profit de Eugene Laverty, qui semble s’être réveillé et prend le meilleur temps en 1’24.182. Cependant, derrière lui, c’est encore une surprise puisque c’est Niccolo Canepa, brillant remplaçant de Carlos Checa issu du Superstock1000, qui signe le second chrono à 13 centièmes seulement. Tom Sykes conclut ce Top 3, en demi-teinte, précédant Marco Melandri et, une fois de plus, Toni Elias qui améliore et s’offre la 5ème position du classement.
Lorsque nous l’avons interrogé, suite à la manche d’Istanbul, au sujet des débuts d’Elias, voici ce que Loris Baz nous a répondu :
« Toni a fait un très bon week-end en Turquie ! J’ai été un peu surpris je dois l’avouer, mais il ne faut pas oublier que c’est un garçon qui a gagné des courses en MotoGP, et il n’y a pas si longtemps. Il faut aussi tenir compte du fait qu’il connaissait le circuit d’Istanbul, il y avait même fait un podium en MotoGP (en 2007, NdR). Après, c’était aussi un tracé favorable aux Aprilia, et il manquait cinq pilotes sur la grille et pas des moindres, donc il faut remettra sa performance en contexte. En tout cas, il termine devant Chaz Davies et juste derrière Marco Melandri, et ça on ne peut pas lui enlever ! Quant à dire s’il a ou non un avenir prometteur en Superbike, je ne sais pas. Plein de jeunes pilotes méritent cette moto et je suis de ceux qui pensent qu’il faut donner une chance aux jeunes, donc Toni devra vraiment faire une excellente fin de saison pour convaincre. Mais aux vues de ce premier week-end, oui, il mérite sa place. »
Espérons donc qu’il puisse réitérer ses exploits ce week-end.
Sylvain Guintoli est à nouveau le grand perdant de cette séance et le dernier pilote Aprilia, en 7ème position, devant Roger Hayden et Danny Eslick qui ne se perdent pas de vue et se maintiennent dans un honorable Top 10.

Sylvain Guintoli va-t-il retrouver le chemin des top positions à Laguna Seca ? (Photo : Line/©OffBikes)

Sylvain Guintoli va-t-il retrouver le chemin des top positions à Laguna Seca ? (Photo : Line/©OffBikes)

-
La seconde séance qualificative et dernière séance de la journée voit encore le meilleur temps changer de main et sourit cette fois à une autre BMW, celle de Marco Melandri. L’Italien prend la pôle position provisoire en 1’23.775. Dans sa roue, Niccolo Canepa conserve le deuxième temps à moins de deux dixième et s’impose comme la bonne surprise de la journée.
Derrière les deux Italiens, la tête du Championnat refait surface : Tom Sykes place sa Kawasaki en 3ème position, Sylvain Guintoli trouve enfin le chemin du 4ème meilleur temps, s’évitant l’écueil de terminer derrière Laverty et Elias, le rookie de la catégorie n’ayant pas la chance d’améliorer, piégé par une problème mécanique sur la moto et terminant 12ème de la séance.
En 5ème position, Chaz Davies est à la peine, et se fait talonner par l’impressionnant Danny Eslick, 6ème, cette fois délaissé par Roger Hayden qui a lui aussi connu un problème mécanique.
Eugene Laverty est seulement 8ème derrière Davide Giugliano.

Samedi, il est déjà l’heure de la Superpole mais également de la première course, qui devrait voir le Championnat s’approcher de son dénouement, et la guerre Guintoli/Sykes faire rage.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...