WSBK Imola 2014 : Compte-rendu et courbes de la journée de Dimanche (courses Superbike, Supersport & Superstock1000)

Rédigé par et . Posté dans Statistiques, Superbike, Supersport, Superstock, WSBK.

Tagged: , , , , , , ,

Publié le 11/05/2014 avec Aucun Commentaire

Aujourd’hui à Imola avait lieu la 4ème épreuve du Championnat du Monde Superbike, avec ses quatre courses du Dimanche : deux en catégorie Superbike, une en catégorie Supersport, et une dernière en coupe Superstock1000. Retour sur les grands moments et les résultats de la journée.

Jonathan Rea, la saison ou jamais ? (Photo : via Jonathan Rea)

Jonathan Rea, la saison ou jamais ? (Photo : via Jonathan Rea)

Superbike

Le mythique tracé de l’Autodromo Enzo i Dino Ferrari a souri à un Britannique, le pilote PATA Honda Jonathan Rea auteur d’un superbe doublé ce Dimanche, après s’être déjà offert la pôle position en Superpole hier.

En course 1, l’Irlandais a bondi de sa première position sur la grille pour s’échapper dès les premiers tours et signer une victoire incontestée avec plus de quatre secondes d’avance sur son compatriote Chaz Davies, qui s’offrait son premier podium sur Ducati. Derrière eux, Tom Sykes se hissait tant bien que mal sur le podium, après avoir disputé la troisième place à son coéquipier Loris Baz, qui termine 4ème et devance l’autre Français Sylvain Guintoli, 5ème.
En EVO, c’est Leon Camier qui s’impose sur la BMW du Team Motorrad Italia, sous les yeux de Sylvain Barrier présent en tant que spectateur ce week-end, et fier des prouesses de son remplaçant. Jérémy Guarnoni termine 14ème, Fabien Foret 16ème.

En course 2, le schéma s’est révélé assez similaire pour Rea, qui a terminé vainqueur avec plus de quatre seconde d’avance. Son échappée en solitaire lui a toutefois été un peu plus contestée dans les premiers tours, notamment par Sylvain Guintoli auteur d’un excellent départ. Mais le Français n’a pas réussi à maintenir le rythme, et tandis que Rea s’échappait, Chaz Davies une fois de plus en grande forme, est venu lui rafler sa deuxième position, le reléguant sur la troisième marche du podium. Derrière les trois hommes, la lutte fratricide entre les coéquipiers Tom Sykes et Loris Baz a cette fois profité au Français, qui termine une fois de plus 4ème au pied du podium.
Côté EVO, Leon Camier est à nouveau le mieux classé suite à l’abandon sur problème technique de Niccolo Canepa, qui avait pourtant le meilleur durant tout le début de course. Fabien Foret est 15ème, Jérémy Guarnoni 16ème après une sortie de piste.

Supersport

La course Supersport fut une des plus surprenantes de la journée. Jules Cluzel, auteur de la pôle position, prend le meilleur départ mais perd très vite plusieurs places et n’est que 5ème à la mi-course. C’est alors qu’il commet une première sortie de piste pour repartir 8ème, puis une seconde qui tire un trait définitif sur ses espoirs de podium. Il termine 15ème au drapeau à damiers.

En l’absence du favori du week-end, les autres hommes forts de la catégorie se sont donc chargés de faire le spectacle, et parmi eux, le surprenant Lorenzo Zanetti. Durant quasiment toute la course, l’Italien a suivi Kenan Sofuoglu passé en tête au deuxième tour, jusqu’à ce que le Turc soit forcé d’abandonner sur problème technique. Il signe donc sa première victoire dans la catégorie. Derrière lui, Michael Van der Mark devance Florian Marino, à nouveau sur le podium, et les deux hommes se retrouvent ex-aequo à la tête du Championnat.

Le malheureux Kev Coghlan, jusque là en mesure de leur disputer les chances de titre, a été victime d’une chute, tout comme Ratthapark Wilairot.

Superstock1000

En catégorie Superstock1000, c’est Ondrej Jezek qui s’est imposé pour la première fois, devant Fabio Massei et Leandro Mercado, une fois de plus sur le podium.

Le meilleur départ avait pourtant été pris par Lorenzo Savadori, qui après avoir mené les premiers tours et pris plusieurs secondes d’avance, était forcé d’abandonner sur problème technique.

Le meilleur Français classé est Romain Lanusse, 4ème, son meilleur résultat depuis le début de la saison. Mathieu Lussiana termine 11ème après avoir été pénalisé pour un dépassement, derrière Stephane Suchet 10ème et devant Randy Pagaud 12ème.

Courbes tour par tour

Nous rappelons que ces courbes sont interactives. Ainsi, vous pouvez confronter les pilotes en cliquant sur les noms correspondants pour les cacher/afficher. Il est aussi possible de zoomer sur une zone précise en sélectionnant la partie correspondante. Enfin, vous pouvez exporter les courbes au format que vous désirez (bouton à droite de chaque graphique).

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...