WSBK Aragon 2014 : Résumé de la journée de Vendredi (Superbike, Supersport, Supertock1000, Superstock600 et European Junior Cup)

Rédigé par . Posté dans European Junior Cup, News, Superbike, Supersport, Superstock, WSBK.

Publié le 11/04/2014 avec Aucun Commentaire

Le Championnat du Monde Superbike entamait aujourd’hui sa première épreuve Européenne sur le circuit MotorLand Aragon, en Espagne. Comme le veut la tradition, cette journée du Vendredi était consacrée aux séances d’essais libres – dont nous rappelons qu’elles sont devenues déterminantes en catégorie Superbike, puisqu’elles permettent de se qualifier ou non pour l’épreuve de la Tissot-Superpole.

Retour, donc, sur les séances libres 1 et 2 de chaque catégorie, qui ont chacune apportées leur lot de rebondissements.

Superbike

Ce matin, Jonathan Rea signait déjà le meilleur temps en 1’58.449. Il réitère cet après-midi avec une amélioration de seulement 3 dixièmes, mais qui lui suffit à repousser le Champion en titre Tom Sykes à la deuxième position (+0.237), alors même qu’il avait passé la majorité de la séance en haut du classement. Un doublé et un duo Britanniques, mais aussi un Top 4 qui n’évolue que peu d’une séance à l’autre : en FP1, Tom Sykes était 3ème temps, et Loris Baz 4ème temps. En FP2, le Français est à nouveau 4ème, en améliorant de 2 petits dixièmes.
L’autre Français, Sylvain Guintoli, suit le parcours inverse : 5ème ce matin, il ne parvient pas à refaire son meilleur temps (1’58.855), et redescend à la 6ème position (1’58.900) à 7 dixièmes de la pôle. Il réussit tout de même à hisser son Aprilia juste devant celle de son coéquipier, Marco Melandri, qui lui aussi se trouve dans l’incapacité de refaire son meilleur temps du matin (qui l’avait classé second), et dégringole au classement faute d’amélioration.
Pour sa première course en Europe sur la Suzuki, Alex Lowes toute autour du Top 10 : 9ème ce matin, 11ème cet après-midi, il est en général à environ 2 secondes du chrono du leader.
Les Bimota d’Ayrton Badovini et Christian Iddon quant à elles entament leur saison en poursuivant leur travail de développement, et roulent pour l’instant dans les chronos des EVO.

En catégorie EVO, C’est Niccolo Canepa et sa Ducati qui tirent le mieux leur épingle du jeu : 10ème du classement général ce matin et cet après-midi, l’Italien est à seulement 1.6 seconde de la pôle position. Une performance d’autant plus honorables que plusieurs Superbike sont moins bien classées. 2ème EVO, la BMW de Sylvain Barrier pilotée en son absence par Leon Camier, qui impressionne et prouve combien il avait encore sa place dans la compétition de haut niveau, avec le 14ème temps au général. Derrière lui se succèdent David Salom et Jérémy Guarnoni, premier Français de sa catégorie, à la 15ème et la 16ème place. Fabien Foret est 18ème.

Loris Baz est 4ème temps lors de la FP1 et de la FP2. (Photo : ©OffBikes)

Loris Baz est 4ème temps lors de la FP1 et de la FP2. (Photo : ©OffBikes)

 

Supersport

Comme souvent, les Français brillent dans cette catégorie. Jules Cluzel, en tête du Championnat depuis l’Australie, le prouve une fois de plus en décrochant la pôle position provisoire cette après-midi (2’02.461), après s’être classé 3ème ce matin. Florian Marino, quant à lui, passe de la 6ème place en FP1, à la 4ème place en FP2, talonnant Michael van der Mark. Les chronos quant à eux ne bougent que de quelques dixièmes d’une séance à l’autre, et le Top 5 de la FP2 tient en seulement 6 dixièmes de secondes.
À noter, la belle performance de Kevin Coghlan sur sa Yamaha, meilleur temps ce matin, et 2ème à la fin de cette première journée.

Grosse surprise de la journée, le problème mécanique – qui ressemblait fortement à une pure et simple casse moteur – rencontré en FP1 par Kenan Sofuoglu, qui le relègue alors à la 14ème position du classement. En FP2, le Turque semble en passe de revenir, mais doit se contenter du 6ème temps.

cluzelaragon2014

C’est le Français Jules Cluzel qui signe le meilleur temps de la FP2 en catégorie Supersport. (Photo : ©OffBikes)

 

Superstock1000

En catégorie Superstock1000, la donne a changé cette année, notamment du fait du départ de nombreux pilotes de tête (tels que Sylvain Barrier ou Jérémy Guarnoni) pour la catégorie EVO. De fait, le leadership est pour l’instant disputé par les 5 mêmes pilotes, un constat d’autant plus flagrant aujourd’hui.
Lors de la première séance libre, Leandro Mercado signe le meilleur temps 2’02.840, suivi par Ondrej Jezek, Lorenzo Savadori, Fabio Massei et le Français Matthieu Lussiana – tous déjà présents la saison passée. L’après-midi venue, ce sont les mêmes mais dans le désordre : au tour d’Ondrej Jezek de s’offrir la pôle position provisoire en 2’03.209, suivi par Fabio Massei, Leandro Mercado, Matthieu Lussiana et Lorenzo Savadori, tous tenant en seulement 1.1 seconde. Nul doute donc, qu’ils seront les favoris de cette course Espagnole.

Concernant les tricolores, outre donc Matthieu Lussiana et sa performance remarquable – 5ème puis 4ème,  c’est Romain Lanusse, transfuge du MRS Kawasaki, qui est second Français avec sa nouvelle équipe – Pedercini. 8ème lors de la première séance libre, puis 10ème lors de la seconde, il semble nécessiter un petit délai d’adaptation supplémentaire pour reconquérir les Top 6 auxquels il était habitué en fin de saison 2013. Un peu plus à l’arrière, Randy Pagaud termine cette première journée 16ème, et Stephane Egea 20ème.
-

Superstock600

La situation diffère légèrement en Superstock600 puisque la grande majorité des pilotes ont amélioré en FP2, et que les temps combinés déterminent la qualification de demain.
Ce soir, le meilleur temps est donc détenu par le Hollandais Wayne Tessels sur une Suzuki, devant Niki Tuuli, Marco Faccani, Federico Caricasulo, Andrea Tucci et Luca Salvadori. Lors de la première séance, le Belge Gauthier Duwelz occupait la 6ème position. Malheureusement, en FP2, il connaît plus de difficultés et termine seulement 15ème au classement combiné.

Côté Français, le premier classé n’est autre que Mathieu Marchal avec le 17ème temps au combiné. Derrière lui, Guillaume Raymond, nouvel arrivant dans la catégorie, est actuellement 18ème.

Mat1erFR

Mathieu Marchal 1er Français au classement combiné en Superstock600. (Photo : OffBikes)

-

European Junior Cup

Pour la coupe Honda PATA sur CBR500R, la seule séance de la journée a vue un Espagnol prendre le meilleur temps : Perez devance Soomer, Orellana et les deux Fernandez, déjà présents dans le groupe des leaders la saison dernière.

-
L’équipe d’OffBikes est sur place, pour profiter de toutes nos photos pendant ce week-end, cliquez ici !

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...