WSBK Aragon 2014 : résumé et courbes des courses Superbike, Supersport, Superstock et EJC.

Rédigé par . Posté dans European Junior Cup, News, Superbike, Supersport, Superstock, WSBK.

Tagged: , , , , , , , ,

Publié le 15/04/2014 avec Aucun Commentaire

Ce week-end, en même temps que le GP d’Austin, avait lieu à Aragon la première épreuve européenne du Championnat du Monde Superbike. Retour sur les courses.

Superbike

Auteur du meilleur départ en première course, le Champion en titre Top Sykes s’est échappé dès les premiers tours tandis que Loris Baz (Kawasaki Racing Team) était aux prises avec Davide Giugliano (Ducati Superbike Team), dont il n’a pu se débarrasser qu’à mi-course. L’infortuné pilote italien s’est vu disputer la troisième place par Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike Team) et a fini par chuter en touchant le carénage du Britannique, qui retrouvait le podium, à deux virages de l’arrivée. Giugliano termine finalement huitième.
Au pied du podium après plusieurs dépassements spectaculaires, Chaz Davies (Ducati Superbike Team) a fait une superbe course et a pris le meilleur sur Eugene Laverty (Voltcom Crescent Suzuki) et le Français Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team), qui, suite à un départ peu convaincant, a pris la sixième place. Pour sa première course en Europe, Alex Lowes (Voltcom Crescent Suzuki) s’octroie une remarquable dixième position devant un certain Marco Melandri (Aprilia Racing Team). Toni Elías (Red Devils Roma) et Leon Haslam (Pata Honda World Superbike) prennent les septième et neuvième places.
En catégorie EVO, Leon Camier (BMW Motorrad Italia) s’est illustré pour sa première course en tant que remplaçant de Sylvain Barrier et a fini douzième, devant David Salom (Kawasaki Racing Team) et le très bon Jérémy Guarnoni (MRS Kawasaki), qui prend donc les deux points de la quatorzième place. Suite à un problème technique, le malheureux Niccolò Canepa (Althea Racing), rapide tout le week-end, a été forcé d’abandonner, tout comme Fabien Foret (Mahi Racing Team India).

Tom Sykes et Loris Baz signent deux podiums sur le MotorLand Aragón. (Photo : OffBikes)

Tom Sykes et Loris Baz signent deux podiums sur le MotorLand Aragón. (Photo : OffBikes)

La seconde course ressemblait trait pour trait à la première, avec une victoire légitime de Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) et une seconde place plus disputée de son coéquipier Loris Baz (Kawasaki Racing Team).
La différence majeure s’est incarnée en la personne de Marco Melandri (Aprilia Racing Team), qui après une remontée spectaculaire, est venu jouer les trouble-fête : d’abord troisième puis second, stoppant net les assauts de Baz sur Sykes, l’Italien a tenté une attaque sur le leader dans le dernier tour mais a manqué son freinage et dû se contenter de la dernière marche du podium.
Une spectaculaire lutte pour la victoire dans les trois derniers tours, à laquelle Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) n’a pas pu prendre part. Après un départ encore moyen, il est tout de même parvenu à devancer Jonathan Rea (Pata Honda World Supersport Team), Eugene Laverty (Voltcom Crescent Suzuki) et Davide Giugliano (Ducati Superbike Team) au prix de nombreux dépassements, mais a échoué au pied du podium.
En EVO, le gagnant n’était cependant pas le même qu’en première manche : Leon Camier (BMW Motorrad Italia) a longtemps lutté aux côtés de Niccolò Canepa (Althea Racing) et de David Salom (Kawasaki Racing Team) mais, suite à une sortie de piste, a laissé à ses adversaires les dixième et onzième places. David Salom a donc remporté la victoire EVO tandis que Jérémy Guarnoni (MRS Kawasaki) a abandonné sur chute et que Fabien Foret (Mahi Racing Team India) a terminé quinzième, marquant un point.

Supersport

Kenan Sofuoglu (Mahi Racing Team India) a remporté la course Supersport malgré un week-end plus que difficile, signant sa première victoire de la saison. Alors qu’on ne l’attendait plus, le triple Champion de la catégorie monte pour la première fois sur le podium du circuit espagnol.
Une victoire d’autant plus surprenante qu’elle fait suite à une double chute au douzième des quinze tours : Jules Cluzel (MV Agusta RC-Yakhnich Motorsport), alors troisème, rate son freinage sur Kev Coghlan (DMC Panavto-Yamaha), second, et le percute. L’incident est sans gravité, mais le Français est forcé d’abandonner, et la direction de course enquête sur sa responsabilité en vue d’une probable pénalité. Coghlan repart et termine cinquième, prenant au passage à Cluzel la tête du Championnat du Monde.
Derrière Kenan Sofuoglu sur le podium se retrouvent donc Michael van der Mark (PATA Honda World Supersport Team) et le deuxième Français Florian Marino (Kawasaki Intermoto Ponyexpres), qui termine troisième après avoir mené les premiers tours de la course. Lorenzo Zanetti (PATA Honda World Supersport Team) hérite de la quatrième position.

Jules Cluzel victime d'un faux point mort chute et percute Kev Coghlan. (Photo : OffBikes)

Jules Cluzel victime d’un faux point mort chute et percute Kev Coghlan. (Photo : OffBikes)

Plus à l’arrière, Christian Gamarino (Team GO Eleven), tout droit venu de la catégorie Superstock 600, brille à la neuvième place devant l’autre rookie transfuge du Championnat du Monde Moto2, Ratthapark Wilairot (Core PTR Honda), dixième.

Superstock1000

L’Argentin Leandro Mercado (Barni Racing Team) remporte la première manche de la Coupe FIM Superstock1000 lors d’une course qu’il a menée de bout en bout sous un soleil éclatant.
Après avoir dominé tout le week-end, il remporte ainsi la première épreuve de la saison avec plus de cinq secondes d’avance sur son premier poursuivant Lorenzo Savadori (Pedercini Kawasaki), et en l’absence de ses deux principaux rivaux : son coéquipier Ondrej Jezek (Barni Racing Team) abandonne sur problème technique, et Fabio Massei  (EAB Racing Team) chute dès le quatrième tour, heureusement sans gravité.
Sur la troisième marche du podium, Kyle Smith (Agro-On WL Racedays) brille pour sa première course dans la catégorie. Il devance Christoffer Bergman (BWG Racing Kawasaki), Federico D’Annunzio (FDA Racing Team) et Matthieu Lussiana (Team GARNIER by ASPI), sixième et premier Français au classement.

Leandro Tati Mercado, seul au monde en Superstock1000. (Photo : OffBikes)

Leandro Tati Mercado, seul au monde en Superstock1000. (Photo : OffBikes)

Les autres tricolores ont connu plus de difficultés : Romain Lanusse (Pedercini Kawasaki) termine dixième, Randy Pagaud (Team OGP) treizième, et Stéphane Egea (Delcamp Energie – 3D Encurance) abandonne avant le drapeau à damier.

Après une panne moteur lors des qualifications, Romain Lanusse prend les points de la 10ème place. (Photo : OffBikes)

Après une panne moteur lors des qualifications, Romain Lanusse prend les points de la 10ème place. (Photo : OffBikes)

Superstock600

L’Italien Marco Faccani (San Carlo Team Italia) a triomphé haut la main lors de la première course du Superstock 600 en Aragón. Débutant dans cette catégorie, il s’impose avec 2,6 secondes d’avance sur son fougueux coéquipier Andrea Tucci, qui a évité de peu une pénalité pour un coup de coude sur Federico Caricasulo (EVAN Bros. Racing Team).
Le malheureux Caricasulo a quant à lui été exclu sur drapeau noir pour ne pas avoir respecté un « ride through », tout comme le Suisse Adrian Pittet.

Marco Faccani remporte la première course Superstock600 à Aragón. (Photo : OffBikes)

Marco Faccani remporte la première course Superstock600 à Aragón. (Photo : OffBikes)

Suite à de nombreuses passes d’armes, Wayne Tessels (Waynes Racing Team) complète le podium suivi par Niki Tuuli (Kallio Racing), Ilya Mikhalchik (Team GO Eleven) et Luca Salvadori (Team 10 LAP Racing).
Le meilleur Français au classement est Mathieu Marchal (MOUSS Racing Team), 12ème malgré un châssis difficile à dompter, tandis que l’autre tricolore Guillaume Raymond (Team GARNIER by ASPI) termine 19ème. Le Belge Gauthier Duwelz (MTM Racing Team) doit se contenter de la 8ème place après un week-end ponctué par des difficultés techniques.

Mathieu Marchal, premier pilote Français à l'issue de cette course. (Photo : OffBikes)

Mathieu Marchal, premier pilote Français à l’issue de cette course. (Photo : OffBikes)

EJC

Marc Miralles (Honda Spain) s’est imposé dans la manche d’ouverture de la Pata European Junior Cup, powered by Honda à l’issue d’une superbe bataille de sept tours. Le jeune Espagnol a réussi à partir devant ses rivaux dans les derniers virages de la course afin se mettre hors d’atteinte avant la dernière ligne droite. Complètent le podium ses deux compatriotes Javier Orellana (Europe Food SL) et le poleman Mika Perez (Cuna de Campeones).

Courbes tour par tour

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...