GP des États-Unis MotoGP 2013 : résumé des essais et réactions

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Publié le 21/07/2013 avec Aucun Commentaire

Laguna Seca accueille ce weekend la 9ème épreuve du Championnat du Monde MotoGP, épreuve qui marquera la mi-saison. 3 Honda différentes sur la 1ère ligne suivies de 3 Yamaha sur la seconde, les Espagnols Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa combatifs, retour sur le début de ce GP des États-Unis 2013.

Stefan Bradl signe la deuxième pole position d'un pilote privé cette saison. Il succède à Cal Crutchlow à Assen. (Photo : Team LCR)

Stefan Bradl signe la deuxième pole position d’un pilote privé cette saison. Il succède à Cal Crutchlow à Assen. (Photo : Team LCR)

Les deux journées d’essais ont été marquées par la sublime pole position de Stefan Bradl. Très incisif, l’allemand s’est imposé avec brio durant la qualification en battant Marc Marquez au dernier instant de la séance Q2. Aux avant-postes durant les essais, Bradl signe là sa 1re pole position de sa carrière en MotoGP, et la 2ème d’un pilote privé cette saison après celle de Cal Crutchlow à Assen. Résultat positif et prometteur après une belle 4ème place lors de son GP national la semaine passée. Rappelons que Stefan Bradl voit sa place de plus en plus menacée dans l’équipe LCR par Cal Crutchlow. Et pourtant il a dû faire face à Marc Marquez, grand dominateur depuis le début du weekend californien puisqu’il a dominé les trois dernières séances d’essais libres. Le rookie espagnol s’est offert malheureusement une chute  dans une courbe rapide lors d’un tour lancé, heureusement sans conséquence pour le pilote. Il se classe  en 2ème position sur la grille de départ : « Je suis heureux, parce que, malgré la chute, nous allons partir depuis la 2ème position pour mon premier GP des États-Unis. Évidemment, nous aurions aimé décrocher la pole position, mais j’ai fait une erreur dans le virage 6 lorsque je suis allé trop vite. J’ai perdu l’avant et je ne pouvais pas éviter la chute. Je pense que nous avons fait du bon travail jusqu’à présent et [...] nous sommes confiants que nous pourrons couronner le tout avec une bonne course demain. »

Alvaro Bautista signe lui la 3ème place sur la feuille des temps, bon résultat pour le pilote espagnol qui réalise donc sa 1re ligne depuis le début de la saison et qui offre à Honda les 3 meilleures positions sur la grille de départ : « Nous avons travaillé un peu plus ce matin sur notre rythme en course et je me sentais vraiment en confiance sur la moto. Cet après-midi, nous avons finalement obtenu une place en 1ère ligne. La qualification est notre point faible, mais j’étais dans un bon rythme dès le départ [...], nous avons l’occasion de prendre un bon départ et de ne pas perdre de temps à essayer de doubler les pilotes dans les premiers tours. »

Alvaro Bautista a trouvé le bon rythme pour se placer en 1ère ligne de ce GP des États-Unis. (Photo : Team Gresini)

Alvaro Bautista a trouvé le bon rythme pour se placer en 1ère ligne de ce GP des États-Unis. (Photo : Team Gresini)

En 4ème position, nous retrouvons Valentino Rossi, en grande forme depuis le début du weekend. Le pilote italien semble avoir assimilé l’importance cette saison des essais qualificatifs qui le pénalisaient énormément en début de saison. Qualifié 1er pilote Yamaha, Valentino Rossi devance Cal Crutchlow, challenger dès le début du weekend en signant le meilleur temps de la séance libre FP1. Malgré des déboires techniques en début de la Q2 et une chute en séance FP4, il arrache finalement la 5ème place juste devant le courageux Jorge Lorenzo pourtant en difficulté depuis sa double opération à la clavicule gauche. Le Majorquin s’octroie alors la 6ème place et complète une seconde ligne 100% Yamaha.

Durant les deux premières journées d’essais, Dani Pedrosa, blessé lui aussi à la clavicule gauche, a fait une croix sur les séances libres matinales FP1 et FP3, se qualifiant ainsi 11ème durant la FP2. Il est alors contraint d’assister à la séance de repêchage de la Q1 et termine la Q2 en 7ème position.

Andrea Dovizioso, qui avait conclu des essais plutôt convenables durant les sessions libres (3ème durant la FP2 et 6éme en FP1 et FP3) a terminé la journée de samedi en 8ème position. Bradley Smith, rookie lui aussi et rookie sur ce circuit, occupe une belle 9ème place juste devant le pilote Ducati déchu, Nicky Hayden. Après avoir annoncé son départ de l’équipe italienne, le Kentucky Kid, pourtant sur ses terres n’a pas réalisé mieux qu’un 8ème temps durant les séances FP1 et FP3 : « Ce n’est pas un week-end facile pour moi jusqu’à présent. Nous avons régressé quelque peu lors de la séance FP4, et mon tour lors des qualifications n’était pas terrible. J’ai lutté tout le week-end avec un manque d’adhérence et surtout avec une moto difficile sur les bosses. Vraiment, mon temps n’est pas si mal, mais il nous a manqué quelque chose pour récupérer quelques places. » L’américain complète ainsi la 3ème ligne de justesse face à Aleix Espargaro qui comptabilise seulement 0.9s de retard. Comme à son habitude, le pilote de l’équipe Aspar termine 1er pilote CRT.

Randy De Puniet, pourtant repêché durant la Q1, a chuté en début de la Q2 et n’a donc pas réalisé de tours chronos. Il doit alors se contenter de la 12ème place sur la grille de départ : « Nous avons travaillé dans le bon sens ce matin et j’ai eu une meilleure sensation de l’avant, ce qui m’a permis de me placer en Q2. Mon objectif était de réaliser plus de tours et d’essayer d’améliorer mon feeling avec la moto avant la course, mais, dès que je suis sorti lors de la Q2, j’ai chuté, peut-être parce que les pneus n’étaient pas encore à température. Je ne suis pas sûr de ce qui s’est passé exactement. Nous allons étudier les données afin que quelque chose de similaire ne se reproduise pas demain ».

Parmi les 2 qualifiés de la Q1, Randy de Puniet chute au tout début de la Q2 avec des pneus froids. (Photo : Team Aspar)

Parmi les 2 qualifiés de la Q1, Randy de Puniet chute au tout début de la Q2 avec des pneus froids. (Photo : Team Aspar)

Hector Barbera partira de la 5ème ligne en 13ème place juste devant Alex De Angelis, pilote Forward Racing en Moto2 en remplacement du pilote américain Ben Spies.

À noter que suite à la chute impressionnante lors de la séance FP2 du pilote américain WildCard Blake Young (drapeau rouge), l’équipe Attack Performance a décidé de déclarer forfait. La CRT Kawasaki était alors trop endommagée pour être réparée sur place et tenir les délais.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...