Régulations Superbike 2014 : suppression de la Superpole, permis à points et couverture médiatique

Rédigé par . Posté dans News, Superbike, Supersport, Superstock, WSBK.

Tagged: , , , , ,

Publié le 15/11/2013 avec Aucun Commentaire

Après l’introduction de la catégorie EVO pour la saison 2014 (obligatoire dès 2015, voir ici), quelques changements ont été adoptés le week-end dernier lors du GP de la Comunitat Valenciana. La Commission Superbike composée de Javier Alonso (directeur exécutif WSBK), Ignacio Verneda (directeur exécutif de la FIM) et Takanao Tsubouchi (représentant MSMA) s’est réunie le 8 novembre dernier en la présence de Daniel Carrera, Gregorio Lavilla (Dorna, WSBK) et de Paul Duparc (FIM).

Courses (Superbike et Supersport) réduites de 2 tours si piste mouillée. (Photo : OffBikes)

Courses (Superbike et Supersport) réduites de 2 tours si piste mouillée. (Photo : OffBikes)

L’objectif de cette réunion est de rapprocher les règlements du Championnat du Monde Superbike et MotoGP. Plus précisément, cette réunion a pour but d’améliorer la couverture médiatique du Superbike. Parmi les points forts adoptés, la Superpole, propre au Superbike, disparaît dès 2014. Elle sera remplacée par le système Q1/Q2 de la MotoGP. Une amélioration du temps de passage TV pour les équipes moins rapides (et donc augmentation du nombre de sponsors) peut être une des raisons de ce changement.

  • Le format des essais et des qualifications sera revu pour se rapprocher des essais et des qualifications pratiqués en MotoGP : un nombre de participants directement sélectionnés pour la Q2.
  • Les courses Superbike, Superstock 1000 et Supersport se dérouleront dans une plage horaire définie de 10h30 à 14h30. La Course 1 Superbike à 10h30 (contre 12h initialement) et la Course 2 à 13h (contre 15 h 30) semble le format adopté.
  • Dans le cas d’un drapeau rouge provoqué par une situation autre que des conditions climatiques, la procédure de départ sera accélérée avec une ouverture de la pitlane en un temps réduit.
  • Dans le cas d’une piste mouillée (wet condition), les courses Superbike et Supersport seront réduites de 2 tours.

En dehors de ces mesures prises, à l’instar de la MotoGP, la Commission a aussi adopté l’introduction d’un permis à points pour les sanctions. Le permis aura une durée de vie d’un an.

Le communiqué de presse précise qu’une clarification de ces mesures sera réalisée lors de la prochaine réunion de la commission qui se tiendra à Madrid en décembre prochain. La Commission souhaite un règlement pérenne dès 2015 pour améliorer la stabilité du championnat. Enfin, la MSMA souhaite assurer un championnat low-cost compétitif et équitable pour les différents constructeurs.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...