[RedBull Rookies Cup] Enzo Boulom revient sur ses trois jours de tests à Aragon

Rédigé par . Posté dans Red Bull MotoGP Rookies Cup.

Publié le 30/04/2014 avec Aucun Commentaire

Dans quelques jours et en marge du GP de Jerez, aura lieu la première épreuve de la très réputée RedBull MotoGP Rookies Cup sur le mythique circuit Espagnol. Parmi les représentants Français engagés – au nombre de 4 – Enzo Boulom a connu quelques difficultés d’adaptation sur lesquelles il revient pour OffBikes.

Propos recueillis par : Line.

Enzo Boulom sur sa KTM numéro 99 lors des tests en Aragon il y a deux semaines. (Photo : Pavol Kecskes)

Enzo Boulom sur sa KTM numéro 99 lors des tests en Aragon il y a deux semaines. (Photo : Pavol Kecskes)

-
« La première journée était celle de la découverte, surtout de la moto car on roulait sur le petit circuit. C’était assez difficile pour moi, j’ai eu un peu de mal car la machine est beaucoup plus rigide que ce à quoi je suis habitué, et aussi parce que malheureusement mon cuir était trop petit donc j’avais du mal à bouger dedans. En termes de chronos, les écarts étaient assez serrés, et j’ai progressé à chaque sortie donc j’étais assez satisfait. Ce jour là en termes de niveau, personne ne sortait du lot.

Le deuxième jour, nous avons enfin roulé sur le grand circuit, mais ce n’était pas vraiment un avantage pour moi puisque je ne le connaissais pas, contrairement à beaucoup d’autres. Il a donc fallu que je l’apprenne assez rapidement. Je n’ai pas été autorisé à toucher aux réglages, même si je trouvais toujours la moto trop rigide, mais ce n’est pas grave, je préférais faire un maximum de kilomètres avec la moto telle quelle pour m’y habituer. Au début, j’étais dans les mêmes chronos que Corentin Perolari, jusqu’à ce qu’il change de suspensions, ce qui lui a permis de beaucoup améliorer. Pour ce qui est du circuit, je ne l’apprécie pas particulièrement, je ne suis pas fan des petites chicanes très serrées ni des longues courbes rapides car la moto bouge beaucoup. 

Pour la dernière journée, on a fait une simulation de course, avec un départ en conditions, grille de départ, tour de chauffe etc. C’était très intéressant, et ça nous a permis d’appliquer ce qu’on avait appris lors des briefings, en termes de règlement. Après ça, on a repris les séries classiques (5 fois 30 minutes), et enchaîné les tours chronos. J’ai à nouveau amélioré mon chrono personnel, donc je suis content car j’ai une marge de progression importante par rapport aux autres. Je commence à m’habituer un peu à la rigidité de la moto, mais ça reste assez compliqué !« 

Merci à Enzo pour sa disponibilité. À noter que nous le suivrons pendant toute cette saison !

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...