Pourquoi le GP du circuit d’Assen se déroule le samedi ?

Rédigé par . Posté dans Divers, MotoGP, News.

Tagged: , , ,

Publié le 23/04/2013 avec Aucun Commentaire

Savez-vous réellement pourquoi les GP se déroulent le samedi alors que ce n’est pas le cas pour le Superbike ? En glanant quelques informations par-ci par-là, on découvre que la raison sous-jacente des courses de GP le samedi est bel et bien religieuse.

Course sur le Miracle d'Assen.

Course sur le Miracle d’Assen.

Historiquement, le circuit d’Assen porte la dénomination Assen TT circuit. Depuis la création du championnat du monde vitesse en 1949, le GP des Pays-Bas porte le nom de Assen Dutch TT. Notons toutefois que depuis quelques années « Dutch » est remplacé par le nom du sponsor principal du GP tel que Alice ou encore Iveco. Avant de voir apparaitre les GP sur le circuit d’Assen, le gouvernement hollandais autorise en 1924 les courses sur les routes publiques. De 1925 à 1949 (excepté durant la Seconde Guerre mondiale), les courses du TT se déroulaient donc sur route. Entre 1949 et 1954, le GP d’Assen se déroulait donc lui aussi sur route. Puisque la circulation était bloquée durant les manifestations, les autorités de l’époque ont décidé de programmer les courses le samedi afin de ne pas empêcher les croyants de se rendre à l’église le dimanche.

En 1955, un tout nouveau circuit est construit. Ce nouveau circuit est beaucoup moins long et passe ainsi de 16.536 km à 7.705 km. Il est appelé le « Miracle d’Assen » par les riverains de par sa durée de construction de 4 mois uniquement.  Les détracteurs y voyaient la mort du Dutch TT mais il n’en est rien et l’affluence du GP d’Assen bat des records. Tellement que les pilotes du GP de 1955 ont fait grève afin de demander beaucoup plus d’argent. Le départ et l’arrivée du nouveau circuit sont placés au même endroit que sur l’ancien circuit, à savoir sur des routes publiques. Jusqu’aux années 1990, en dehors des manifestations, il était possible de rouler librement sur la partie publique (route ouverte) du circuit légendaire (à l’instar du circuit du Mans). Après de graves accidents parfois mortels, les autorités ont décidé de fermer entièrement le circuit. Le Miracle d’Assen a été depuis raccourci passant ainsi à 4.542 km; c’est le circuit tel que nous le connaissons aujourd’hui. Depuis 1955, la coutume des courses du samedi est restée.

Le championnat du monde Superbike a été créé près de 30 ans après la construction du nouveau circuit d’Assen. Bien que cette tradition soit respectée pour les GP, elle ne l’est pas pour le Superbike.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...