MotoGP : Les CRT n’existeront plus en 2014

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , , , ,

Publié le 02/07/2013 avec 6 Commentaires

CRT, MSMA, non-MSMA, difficile de s’y retrouver : le championnat MotoGP actuel change tous les mois. Aujourd’hui nous apprenons la suppression officielle de la catégorie CRT. Tentons de faire un point sur ce que cette nouvelle va apporter (ou changer) pour les saisons à venir.

Actuellement, si les CRT ne faisaient plus partie du plateau MotoGP, nous aurions ce type de configuration :

  • Honda : 2 motos officielles et 2 motos satellites, 
  • Yamaha : 2 motos officielles et 2 motos satellites,
  • Ducati : 2 moto officielles et 2 motos satellites.

Soit un plateau composé de seulement 12 machines dites MSMA (Motorcycle Sports Manufacturers’ Association), c.-à-d., faisant partie du consortium des fournisseurs usine. Clairement, l’intégration des CRT (Claiming Rule Team) a apporté un « souffle » nouveau au sein du plateau même si très critiquée par les pilotes (Casey Stoner, par exemple). D’ailleurs, ce modèle sera désormais appliqué dans le championnat du monde Superbike dès 2014 avec l’arrivée des EVO (voir l’article ici).

Mais nous connaissons depuis quelque temps déjà l’arrivée de motos « compéclients » dites non-MSMA. Motos proposées par Honda (au nombre de 5 : moto complète), Yamaha (au nombre de 4 : initialement un moteur + électronique puis moto complète) et, depuis quelques jours, Ducati. Clairement, ces arrivées signent l’arrêt de mort des CRT : un championnat à 2 vitesses (MSMA et CRT) qui devient un championnat à 3 vitesses (MSMA, non-MSMA et CRT) n’est pas viable à long terme et difficile pour une équipe MotoGP de faire le choix d’une CRT qui se retrouverait probablement légèrement à l’écart.

Petit rappel, une moto respectant la norme CRT doit être composée d’un moteur et d’une boite de vitesses d’une somme n’excédant pas 20.000EUR. Même les Aprilia « ART » (CRT les plus compétitives et entièrement développées par Aprilia) pilotées par Aleix EspargaroRandy de Puniet et Karel Abraham peuvent toutes revendiquer au maximum cette somme.

Claudio Corti au GP de France 2013. La CRT, une moto qui disparaitra en fin de saison... (Photo : ©OffBikes)

Claudio Corti au GP de France 2013. La CRT, une moto qui disparaitra en fin de saison… (Photo : ©OffBikes)

Mais alors, quand est-il des compéclients Honda, Yamaha et Ducati qui arrivent dès 2014 ? Certains avancent que la Honda pourrait faire partie des CRT puisque dépourvue de la fameuse boîte de vitesses seamless et valves pneumatiques (qui équipent la RCV actuellement). Mais ça ne sera pas le cas de Yamaha qui proposerait une moto très proche de celles du team Tech3. Les Yamaha pourront être louées, mais ne pourront pas être achetées. Cette location devra être accordée conjointement par la Dorna et Yamaha. Quels seront les critères de sélection ? Aucune réponse et c’est ici que le flou règne en maître.

Nous vous l’annoncions déjà ici, mais c’est désormais officiel : la suppression du règlement autorisant les CRT est maintenant officielle. Les teams CRT actuels devront pour 2014, trouver une moto non-MSMA pour participer au championnat du monde. Toutefois, en faisant partie de la catégorie non-MSMA, les teams seront réglementés par la règle CRT actuelle : 12 moteurs par an et l’utilisation des boitiers électroniques Magneti Marelli. Ce changement est effectif immédiatement pour toute CRT utilisant le boitier Magneti Marelli et appliquée automatiquement dès 2014.

Donc les teams actuels CRT pourront s’équiper d’un équipement plus performant pour les courses à venir. PBM, Ioda, NGM, Avintia, qui sera le plus riche pour s’équiper au mieux ? À noter que la team Aspar et Cardion AB n’utilisent pas (encore) le boitier et donc ne sont pas éligibles aujourd’hui.

Nous ne sommes pas encore à la mi-saison 2013, il y a fort à parier que le règlement devrait encore bouger. Mais aujourd’hui pouvons-nous dire que le règlement est clair ?

Retrouvez-nous sur Facebook !

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...