Moto2 et Moto3 : essais IRTA à Jerez, que faut-il retenir ? (partie 2)

Rédigé par . Posté dans Moto2, Moto3, MotoGP, News.

Tagged: , , , ,

Publié le 21/03/2013 avec 5 Commentaires

Et voici la deuxième de notre analyse sur les essais IRTA Moto2 et Moto3 qui viennent de se terminer aujourd’hui. Encore une fois, nous n’allons pas éplucher les chronos de chacun des pilotes, mais plutôt d’essayer de déterminer une tendance, les pilotes sur lesquels il faudra compte dans un peu moins de 3 semaines maintenant : le GP du Qatar se déroule le 7 avril prochain. Pour faire simple, nous pouvons affirmer que durant ces deux dernières journées, l’ordre logique a repris le dessus.

Plus précisément, une fois n’est pas coutume, commençons par la catégorie Moto3. Dans l’épisode précédent, le pilote-surprise était Jonas Folger, jeune pilote allemand qui a supplanté le favori légitime : Maverick Viñales. Ce dernier a repris tout doucement ses marques sur sa KTM et a signé de très bons chronos (réguliers) jusqu’à ce qu’il chute entrainant une blessure à l’annulaire droit. Cette blessure lui a valu une amputation de la première phalange. L’opération s’est déroulée aujourd’hui avec succès (qui est succès ?). Selon le Dr Mir de l’hôpital de Barcelone, bien connu de nombreux pilotes, il sera d’attaque pour le premier GP au Qatar. Espérons toutefois qu’il ne soit pas trop handicapé par une main douloureuse. Malgré cette chute, il termine ce mercredi en tête du classement (il n’était pas présent aujourd’hui, bien évidemment).

Chute de Maverick Viñales mercredi : amputation de la première phalange de l'annulaire droit. (source : David Clares)

Chute de Maverick Viñales mercredi : amputation de la première phalange de l’annulaire droit. (source : David Clares)

Dans le peloton de tête, Jonas Folger confirme puisqu’il termine la journée de mercredi en 3e position et 5e en combinant les 10 séances. Parallèlement durant ces deux derniers jours, un autre pilote a lui aussi confirmé : Alex Marquez. Puisqu’un Marquez ne suffit pas, voici que le frère du talentueux espagnol nous montre sa progression et son talent héréditaire : 6e mercredi, 3e aujourd’hui pour terminer 4e sur les 10 séances. Indubitablement, Alex Marquez risque fort de nous étonner cette saison et il faudra compter sur lui. Son coéquipier Alex Rins est lui aussi présent dans cette bagarre (2e mercredi, 2e jeudi et 3e au total).

Mais n’oublions pas de mentionner Luis Salom. Vainqueur de son premier GP (Indianapolis) la saison dernière, il continue sur sa lancée 2012. Mine de rien, Luis Salom est vice-champion du monde, et ce n’est pas pour rien qu’il termine tout simplement 1er de ces derniers essais IRTA avant le début de saison.

Alex Marquez, sur les traces de son frère. (source : Ian Wheeler)

Alex Marquez, sur les traces de son frère. (source : Ian Wheeler)

Encore une fois, posons-nous la question de l’épisode précédent : où sont les Italiens et les Français ? Cette saison risque d’être fortement dominée par les pilotes espagnols. Décidément le CEV devient une usine à talent (ou bien est-ce le lobbying de la Dorna ? Non, ne soyons pas paranos :) ). Toujours est-il que pour trouver un pilote italien dans le Top10, il faut s’accrocher et attendre Niccolo Antonelli qui, décevant en début de semaine, sauve les meubles mercredi (12e) et jeudi (6e), 13e sur les 10 séances. Romano Fenati termine la semaine en 18e position. À noter que Francesco Bagnaia, son coéquipier se blesse (fracture du radius) ce mercredi. Il ne reviendra que pour le GP d’Austin. Bien évidemment, avec Miguel Oliveira, Brad Binder, Eric Granado, Niklas Ajo dans le Top10 final, nous risquons fortement d’entendre des hymnes inhabituels, nous n’allons pas nous plaindre. Mais que nos Frenchies et les Italiens (largement dominateurs ces dernières années) ne soient pas pas — encore — représentés, on ne peut qu’espérer que ce classement final soit surtout lié au couple pilotes Espagnols / circuits espagnols.

Toutefois, Alexis Masbou a été l’auteur d’une belle prestation ce mercredi, s’octroyant même une belle 8e place d’une session. Alan a encore un peu de difficulté à trouver ses marques, mais ce sont deux pilotes sur lesquels nous pouvons très certainement compté cette saison. Notre analyse reste très superficielle puisqu’au final pour cette catégorie Moto3, 20 pilotes sont classés en moins de 2 secondes. Il va y avoir beaucoup de freinages avec 10 pilotes de front cette saison… Une saison prometteuse qu’il ne faudrait pas se permettre de rater (surtout si on s’ennuie en MotoGP :) ).

Passons maintenant à la catégorie Moto2. Malgré un temps étrange (15e) mercredi, Toni Elias démontre qu’il sera bel et bien un pilote qui jouera le titre cette saison. Régulier à chaque tour, il termine 4e sur les 10 séances. Mais le pilote impressionnant durant ces deux derniers jours a été Pol Espargaro, pratiquement intouchable sur toutes les séances, enchainant les tours rapides. Pilote « écarté » d’une montée en MotoGP cette saison, Polyccio termine 1er de ces tests à Jerez et s’impose très logiquement (on n’invente rien) comme le digne successeur de Marc Marquez pour le titre 2013. Son coéquipier, Esteve Rabat a joué le rôle de challenger talonnant Espargaro mercredi et terminant ces essais en 6e position.

Pol Espargaro s'affirme comme le favori au titre Moto2 2013. (source: lui-même)

Pol Espargaro s’affirme comme le favori au titre Moto2 2013. (source: lui-même)

Parallèlement on retrouve les deux pilotes du team Italtrans : Julian Simon et Takaaki Nakagami. Simon, pilote d’expérience (10 saisons), dernier champion du monde 125cc, vice-champion du monde Moto2 derrière Toni Elias en 2010, malgré ses deux dernières chaotiques, il montre qu’il sera la pour la victoire cette saison puisqu’il termine 3e de ces essais, juste derrière son coéquipier japonais. Bien que n’ayant pas roulé ce jeudi (assez d’informations pour amorcer la saison sereinement), Scott Redding (5e) reste légèrement en retrait face à la concurrence, là où nous l’attendions à se battre pour le Top3. Mika Kallio reste aussi en retrait. Mais nous pouvons affirmer que les deux pilotes du team VDS se batteront pour la gagne cette saison. Enfin, Sandro Cortese, le pilote allemand, champion du monde Moto3 confirme notre partie 1 cette analyse : il a encore beaucoup de mal à trouver ses marques. Le niveau est bien différent entre la Moto3 et la Moto2.

Terminons par les pilotes français. Malgré plusieurs bons chronos, Johann Zarco, équipé de la même monture que Marc Marquez la saison dernière, n’est pas à la place où nous aimerions le voir, Il termine ces essais IRTA à Jerez en 15e position. Idem, Mike Di Meglio, sur l’ancienne Motobi de Zarco, ne nous montre pas l’étendue de son expérience puisqu’il ne termine qu’en 18e position. Louis Rossi a encore beaucoup de difficulté à s’adapter à sa Moto2 du team Tech3. Régulier (24e mercredi et jeudi), en simulation (difficile) de course aujourd’hui, il termine les essais en 27e position, ce qui n’est pas du tout l’endroit où il devrait être.

Louis Rossi doit encore trouver ses marques en Moto2. (source : Team Tech3)

Louis Rossi doit encore trouver ses marques en Moto2. (source : Team Tech3)

Cependant à l’instar de la Moto3, en Moto2, nous retrouvons 22 pilotes en moins de 2 secondes. Difficile de dégager une tendance claire et précise.

Il est évident que ce sont des essais hivernaux et aucunement des essais qualificatifs. Les pilotes sont présents pour développer leur machine, trouver leurs marques. Il faut donc très judicieusement nuancer tous les propos de cette analyse d’autant plus lorsqu’il s’agit de nos représentants français dont nous récupérons les sensations actuellement.

Au tour dès à présent de la MotoGP pour clore le bal des essais IRTA à Jerez. La tendance risque de ne pas être très compliquée, mais restera intéressante. Domination de Marquez ?

Moto3 : temps combinés (toutes les séances)

1. Luis Salom SPA Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 46.374s
2. Maverick Viñales SPA Team Calvo (KTM) 1m 46.603s
3. Alex Rins SPA Estrella Galicia 0’0 (KTM) 1m 46.610s
4. Alex Marquez SPA Estrella Galicia 0’0 (KTM) 1m 46.986s
5. Jonas Folger GER Mapfre Aspar Team Moto3 (Kalex KTM) 1m 47.010s
6. Miguel Oliveira POR Mahindra Racing (Mahindra) 1m 47.548s
7. Brad Binder RSA Ambrogio Racing (Suter Honda) 1m 47.701s
8. Eric Granado BRA Mapfre Aspar Team Moto3 (Kalex KTM) 1m 47.742s
9. Niklas Ajo FIN Avant Tecno (KTM) 1m 47.787s
10. Jakub Kornfeil CZE Redox RW Racing GP (Kalex KTM) 1m 47.854s
11. Arthur Sissis AUS Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 47.861s
12. Danny Webb GBR Ambrogio Racing (Suter Honda) 1m 47.959s
13. Niccolo Antonelli ITA GO&FUN Gresini Moto3 (FTR Honda) 1m 48.031s
14. Jack Miller AUS Caretta Technology-RTG (FTR Honda) 1m 48.038s
15. Isaac Viñales SPA Bimbo-Ongetta-Centro Seta (FTR Honda) 1m 48.088s
16. Efren Vazquez SPA Mahindra Racing (Mahindra) 1m 48.095s
17. Zulfahmi Khairuddin MAL Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 48.191s
18. Romano Fenati ITA San Carlo Team Italia (FTR Honda) 1m 48.214s
19. Alexis Masbou FRA Ongetta-Rivacold (FTR Honda) 1m 48.253s
20. John McPhee GBR Caretta Technology-RTG (FTR Honda) 1m 48.552s

27. Alan Techer FRA CIP Moto3 (TSR Honda) 1m 49.129s

Meilleur temps (jeudi) : Luis Salom ESP KTM 1m 46.374s
Meilleur temps (mercredi) : Maverick Vinales ESP KTM 1m 46.603s

Meilleur tour : Romano Fenati ITA FTR Honda 1m 49.760s (2012)
Meilleur tour en course : Romano Fenati ITA FTR Honda 1m 52.774s (2012)

Moto2 : temps combinés (toutes les séances)

1. Pol Espargaro SPA Tuenti HP 40 (Pons Kalex) 1m 42.636s
2. Takaaki Nakagami JPN Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 43.103s
3. Julian Simon SPA Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 43.188s
4. Toni Elias SPA Blusens Avintia (Kalex) 1m 43.365s
5. Scott Redding GBR Marc VDS Racing Team (Kalex) 1m 43.372s
6. Esteve Rabat SPA Tuenti HP 40 (Pons Kalex) 1m 43.424s
7. Nicolas Terol SPA Aspar Team Moto2 (Suter) 1m 43.438s
8. Jordi Torres SPA Aspar Team Moto2 (Suter) 1m 43.641s
9. Xavier Simeon BEL Desguaces La Torre Zelos (Kalex) 1m 43.720s
10. Mika Kallio FIN Marc VDS Racing Team (Kalex) 1m 43.774s
11. Dominique Aegerter SWI Technomag carXpert (Suter) 1m 43.800s
12. Axel Pons SPA Tuenti HP 40 (Pons Kalex) 1m 43.861s
13. Alex De Angelis RSM NGM Mobile Forward Racing (Speed Up) 1m 43.925s
14. Simone Corsi ITA NGM Mobile Racing (Speed Up) 1m 43.934s
15. Johann Zarco FRA Came IodaRacing Project (Suter) 1m 43.993s
16. Anthony West AUS QMMF Racing Team (Speed Up) 1m 44.052s
17. Randy Krummenacher SWI Technomag carXpert (Suter) 1m 44.089s
18. Mike Di Meglio FRA JIR Moto2 (MotoBI) 1m 44.158s
19. Sandro Cortese GER Dynavolt Intact GP (Kalex) 1m 44.276s
20. Danny Kent GBR Tech 3 (Tech 3) 1m 44.350s

27. Louis Rossi FRA Tech 3 (Tech 3) 1m 45.181s

Meilleur temps (jeudi) : Pol Espargaro ESP Pons Kalex 1m 43.335s
Meilleur temps (mercredi) : Pol Espargaro ESP Pons Kalex 1m 42.636s

Meilleur tour : Stefan Bradl GER Kalex 1m 42.702s (2011)
Meilleur tour en course : Toni Elias ESP Moriwaki 1m 44.710s (2010)

Rendez-vous lundi pour la dernière partie de notre analyse sur ces tests.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...