Moto2 et Moto3 : essais IRTA à Jerez, que faut-il retenir ? (partie 1)

Rédigé par . Posté dans Moto2, Moto3, MotoGP, News.

Tagged: , , , ,

Publié le 19/03/2013 avec 4 Commentaires

Plutôt que de paraphraser les feuilles de temps de chacune des séances d’essais Moto2 et Moto3 à Jerez, il nous semble plus judicieux de faire une petite analyse à mi-parcours de ces journées d’essais IRTA. Un moyen de voir une tendance de la saison 2013 en Moto2 et Moto3 : que faut-il retenir ?

Commençons par la catégorie Moto2. Logiquement, nous nous attendions à une lutte entre Scott Redding, Pol Espargaro voire Nico Terol (surprise des précédents essais). Mais il n’en est rien, partiellement du moins. La grande surprise vient d’un autre espagnol, Toni Elias. Depuis son titre en 2010, le premier de la nouvelle catégorie Moto2, il est clair que Toni Elias n’a pas été à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre. Vacillant entre la catégorie MotoGP en 2011 au sein du team LCR et la catégorie Moto2 début 2012, puis pilote remplaçant Ducati Pramac (Hector Barbera, blessé aux vertèbres à Indianapolis) en MotoGP fin 2012, difficile d’afficher une certaine régularité. Pour son retour en Moto2 en 2012, les médias voyaient en lui le nouveau champion du monde Moto2, successeur de Stefan Bradl à qui il a donné son guidon chez LCR d’ailleurs. Bon, évidemment, Marc Marquez en a décidé autrement. Toutefois, Marquez ou non, le début de saison 2012 de Toni Elias a été pour le moins chaotique. Les problèmes d’adaptation des châssis Suter au sein du team Aspar puis Kalex au sein du team Italtrans ont eu raison de lui et termine 17e au classement. Clairement, à partir de ce moment, difficile de se projeter dans l’avenir en voyant Toni Elias de retour en GP. Après quelques apparitions en MotoGP fin 2012, le voilà de retour au sein du team Avintia Blusens en Moto2 avec un châssis Kalex, une fois de plus. Il semble tout à fait lui correspondre puisque c’est le pilote qui surprend durant la première journée d’essais en signant le meilleur temps combiné.

La surprise : Toni Elias et sa Kalex à Jerez. (source: Mirco Lazzari)

La surprise : Toni Elias et sa Kalex à Jerez. (source: Mirco Lazzari)

En Moto3, autre pilote surprise : Jonas Folger, pilote du team Aspar. Viré du team MZ en Moto3 la saison passée, victime lui aussi, comme beaucoup, d’un problème financier. Il devient alors pilote essayeur du team (sauf s’il était en mesure de financer lui-même son guidon, bien évidemment…). Il réussit à trouver un guidon au sein du projet « douteux » Ioda en Moto3. Il réalise des résultats moyens puis change de nouveau d’écurie pour devenir pilote au sein du team Aspar. Doté d’une bonne infrastructure, il est le pilote qui signe 4 podiums (1 victoire et 3 troisièmes places) en 8 courses. Pilote Kalex KTM cette saison, il est indubitablement le pilote sur qui il faudra compter cette saison, digne représentant de Sandro Cortese : suprématie allemande depuis la création de la catégorie Moto3 ? En parlant de l’allemand, la position de Sandro Cortese, 20e durant la première journée ne reflète en rien le talent du pilote. Encore un léger manque d’adaptation en Moto2 probablement.

Jonas Folger. (source : Team Aspar)

Jonas Folger sur sa lancée de la fin de saison 2012. (source : Team Aspar)

Moto2 : temps combinés (lundi)

1. Toni Elias Blusens Avintia (Kalex) 1m 43.365s
2. Esteve Rabat Tuenti HP 40 (Pons Kalex) 1m 43.424s
3. Pol Espargaro Tuenti HP 40 (Pons Kalex) 1m 43.651s
4. Takaaki Nakagami Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 43.664s
5. Julian Simon Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 43.747s
6. Mika Kallio Marc VDS Racing Team (Kalex) 1m 43.774s
7. Alex De Angelis NGM Mobile Forward Racing (Speed Up) 1m 43.925s
8. Nicolas Terol Aspar Team Moto2 (Suter) 1m 43.931s
9. Johann Zarco Came IodaRacing Project (Suter) 1m 43.996s
10. Xavier Simeon Desguaces La Torre Zelos (Kalex) 1m 44.029s
11. Scott Redding Marc VDS Racing Team (Kalex) 1m 44.062s
12. Anthony West QMMF Racing Team (Speed Up) 1m 44.090s
13. Axel Pons Tuenti HP 40 (Pons Kalex) 1m 44.273s
14. Dominique Aegerter Technomag carXpert (Suter) 1m 44.364s
15. Simone Corsi NGM Mobile Racing (Speed Up) 1m 44.455s
16. Ratthapark Wilairot Thai Honda PTT Gresini Moto2 (Suter) 1m 44.461s
17. Randy Krummenacher Technomag carXpert (Suter) 1m 44.466s
18. Ricky Cardus NGM Mobile Forward Racing (Speed Up) 1m 44.572s
19. Danny Kent Tech 3 (Mistral 610) 1m 44.894s
20. Sandro Cortese Dynavolt Intact GP (Kalex) 1m 44.933s

27. Louis Rossi Tech 3 (Mistral 610) 1m 45.808s
28. Mike Di Meglio JIR Moto2 (MotoBI) 1m 45.931s

Outre Toni Elias, la tendance actuelle en Moto2 : pas vraiment de surprise puisque sur le sec, on retrouve Pol Espargaro, Esteve Rabat, Takaaki Nakagami, Julian Simon, Mika Kallio ou encore Johann Zarco. Seul, Scott Redding manque à l’appel pour des raisons encore assez floues. En revanche, sur piste humide, même si Toni Elias est toujours présent, d’autres pilotes font leur entrée tels que Dominique Aegerter, Mike Di Meglio ou encore Anthony West. Cette saison risque d’être passionnante avec beaucoup de nationalités en bagarre.

Concernant nos pilotes Frenchies, Louis Rossi a été victime d’une grosse chute ce lundi, heureusement sans conséquence. Il a sérieusement endommagé la moto et a pris quelques tours de retard en cette première journée. Toutefois, à l’instar de Mike Di Meglio qui souffrait lundi de problèmes mécaniques, il signe un très bon temps sous la pluie ce mardi.

Moto2 : temps combinés (mardi)

1. Scott Redding Marc VDS Racing Team (Kalex) 1m 55.082s
2. Toni Elias Blusens Avintia (Kalex) 1m 55.378s
3. Dominique Aegerter Technomag carXpert (Suter) 1m 55.559s
4. Mike Di Meglio JIR Moto2 (MotoBI) 1m 55.757s
5. Anthony West QMMF Racing Team (Speed Up) 1m 55.860s
6. Nicolas Terol Aspar Team Moto2 (Suter) 1m 55.937s
7. Mika Kallio Marc VDS Racing Team (Kalex) 1m 56.081s
8. Rafid Topan Sucipto QMMF Racing Team (Speed Up) 1m 56.581s
9. Xavier Simeon Desguaces La Torre Zelos (Kalex) 1m 56.734s
10. Marcel Schrotter Desguaces La Torre SAG (Kalex) 1m 57.008s
11. Ratthapark Wilairot Thai Honda PTT Gresini Moto2 (Suter) 1m 57.208s
12. Steven Odendaal Argiñano & Ginés Racing (Speed Up) 1m 57.224s
13. Randy Krummenacher Technomag carXpert (Suter) 1m 57.243s
14. Louis Rossi Tech 3 (Mistral 610) 1m 57.420s
15. Danny Kent Tech 3 (Mistral 610) 1m 57.484s
16. Jordi Torres SPA Aspar Team Moto2 (Suter) 1m 57.689s
17. Doni Tata Pradita INA Federal Oil Gresini Moto2 (Suter) 1m 58.634s
18. Alberto Moncayo SPA Argiñano & Ginés Racing (Speed Up) 1m 59.518s
19. Sergio Gadea SPA Interwetten Paddock (Suter) 2m 2.038s

En Moto3, comme à son habitude, la tendance est beaucoup moins évidente. Là où nous attendions l’espagnol Maverick Viñales, Jonas Folger se démarque et continue sur sa lancée de fin de saison 2012. On retrouve aussi les challengers 2012 tels que Alex Rins, Luis Salom, Brad Binder ou encore Miguel Oliveira.

En revanche, nous pouvons nous poser une petite question en passant : mais où sont les pilotes français et italiens ? Alan Techer nous confiait (voir ici) à juste titre que les tests hivernaux se déroulent sur des circuits exclusivement espagnols et sourient très logiquement aux pilotes locaux. En conséquence, les temps ne sont pas des plus fiables. Mais rares sont les fois où aucun pilote italien ne se trouve dans le Top10. Trublions de la saison dernière, Romano Fenati et Niccolo Antonelli ne signent respectivement que le 10e et 22e temps cumulés de la première journée sur le sec.

Alan Techer termine 20e en cette journée de lundi tandis que Alexi Masbou, encore souffrant, termine 21e. Contrairement à bon nombre de pilotes qui ne désirent pas rouler sous la pluie par souci de chute et donc financier (encore une fois…), nos deux pilotes réalisent des temps plutôt intéressants.

Moto3 : temps combinés (lundi)

1. Jonas Folger Mapfre Aspar Team Moto3 (Kalex KTM) 1m 47.149s
2. Alex Rins Estrella Galicia 0’0 (KTM) 1m 47.401s
3. Maverick Viñales Team Calvo (KTM) 1m 47.457s
4. Luis Salom Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 47.468s
5. Brad Binder Ambrogio Racing (Suter Honda) 1m 47.903s
6. Miguel Oliveira Mahindra Racing (Mahindra) 1m 47.940s
7. Danny Webb Ambrogio Racing (Suter Honda) 1m 47.959s
8. Jack Miller Caretta Technology-RTG (FTR Honda) 1m 48.154s
9. Alex Marquez Estrella Galicia 0’0 (KTM) 1m 48.182s
10. Romano Fenati San Carlo Team Italia (FTR Honda) 1m 48.214s
11. Isaac Viñales Bimbo-Ongetta-Centro Seta (FTR Honda) 1m 48.493s
12. Arthur Sissis Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 48.528s
13. Zulfahmi Khairuddin Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 48.544s
14. Niklas Ajo Avant Tecno (KTM) 1m 48.806s
15. Efren Vazquez Mahindra Racing (Mahindra) 1m 49.006s
16. Francesco Bagnaia San Carlo Team Italia (FTR Honda) 1m 49.038s
17. John Mcphee Caretta Technology-RTG (FTR Honda) 1m 49.094s
18. Livio Loi Marc VDS Racing Team (Kalex KTM) 1m 49.139s
19. Juanfran Guevara CIP Moto3 (TSR Honda) 1m 49.186s
20. Alan Techer CIP Moto3 (TSR Honda) 1m 49.297s
21. Alexis Masbou Ongetta-Rivacold (FTR Honda) 1m 49.297s
22. Niccolo Antonelli GO&FUN Gresini Moto3 (FTR Honda) 1m 49.357s

Moto3 : temps combinés (mardi)

1. Jack Miller AUS Caretta Technology-RTG (FTR Honda) 1m 57.627s
2. John McPhee GBR Caretta Technology-RTG (FTR Honda) 1m 57.801s
3. Luis Salom Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 57.963s
4. Alex Rins Estrella Galicia 0’0 (KTM) 1m 58.765s
5. Arthur Sissis Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 58.796s
6. Jakub Kornfeil Redox RW Racing GP (Kalex KTM) 1m 58.968s
7. Brad Binder Ambrogio Racing (Suter Honda) 1m 59.144s
8. Livio Loi Marc VDS Racing Team (Kalex KTM) 1m 59.395s
9. Maverick Viñales Team Calvo (KTM) 1m 59.419s
10. Danny Webb Ambrogio Racing (Suter Honda) 1m 59.588s
11. Zulfahmi Khairuddin Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 59.615s
12. Jasper Iwema RW Racing GP (Kalex KTM) 1m 59.620s
13. Matteo Ferrari Ongetta-Centro Seta (FTR Honda) 1m 59.908s
14. Isaac Viñales Bimbo-Ongetta-Centro Seta (FTR Honda) 2m 0.089s
15. Alexis Masbou Ongetta-Rivacold (FTR Honda) 2m 0.130s
16. Philipp Oettl Paddock TT Motion Events (Kalex KTM) 2m 0.172s
17. Juanfran Guevara CIP Moto3 (TSR Honda) 2m 0.818s
18. Ana Carrasco Team Calvo (KTM) 2m 1.004s
19. Alan Techer CIP Moto3 (TSR Honda) 2m 1.988s
20. Niklas Ajo Avant Tecno (KTM) 2m 2.043s

Durant la semaine, nous récupérerons les sentiments des pilotes sur cette ultime session de tests IRTA avant le début de saison et nous essaierons de déterminer si les tendances ressenties sont vérifiées aussi sur la piste.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...