Michael van der Mark : « Nous avons seulement besoin d’un peu plus de chevaux »

Rédigé par . Posté dans News, World Superbike, WorldSBK.

Tagged: , , , ,

Publié le 09/04/2015 avec Aucun Commentaire

Cette semaine, les pilotes du Championnat du Monde Superbike se rendront au MotorLand Aragón en Espagne pour la troisième épreuve de la saison 2015.

Pour Michael van der Mark, Champion du Monde Supersport en titre et actuel pilote de l’équipe PATA Honda aux côtés de Sylvain Guintoli, le début de saison reste satisfaisant malgré un résultat blanc en Australie et en Thaïlande.

« Je suis réellement satisfait de mon début de saison pour le moment, » confie van der Mark. « Évidemment, j’aurais souhaité terminer les quatre courses autrement, mais c’est la course, justement. » Cette nouvelle catégorie oblige le pilote Honda à modifier son style agressif propre au Supersport pour l’adapter au Superbike, « La différence principale entre les deux catégories réside dans les phases de freinage et d’accélération. Une Superbike demande un pilotage de type « stop and go » alors que ce n’est pratiquement pas le cas en Supersport. »

Michael van der Mark espère faire mieux sur un circuit qu'il affectionne. (Photo : PATA Honda WSBK)

Michael van der Mark espère faire mieux sur un circuit qu’il affectionne. (Photo : PATA Honda WSBK)

Quelques jours avant l’ouverture de le saison à Phillip Island, un test officiel officiel avait eu lieu sur ce même circuit aidant ainsi l’apprentissage du Néerlandais : « Ce test m’a permis de me mettre en confiance avant la première épreuve. » Sur la seconde épreuve en Thaïlande, il a dû néanmoins faire face à l’inconnu : « Seule la première séance libre a duré plus longtemps, ce qui laisse peu de temps sur la moto pour s’adapter à la piste, mais tout s’est bien passé. »

Van der Mark se concentre désormais sur la première épreuve européenne du calendrier : « Nous avons réalisé un test sur le circuit d’Aragón durant l’intersaison. Je connais donc le comportement de la Honda sur ce tracé. Mais j’apprécie avant tout ce circuit et je suis déjà impatient d’y être. »

Sur les deux première épreuves, Kawasaki et Aprilia sont les deux constructeurs qui se sont démarqués face à leurs concurrents, légèrement en retrait : « Nous avons seulement besoin d’un peu plus de chevaux, » assure van der Mark. « En courbe, la Honda se comporte très bien mais nous manquons de puissance à l’accélération. » Dès la prochaine épreuve, le nouveau règlement impose l’usage d’un boîtier électronique unique. À ce sujet, la Honda est déjà prête selon van der Mark : « Il n’y aura pas de changement pour nous. Nous allons continuer de la même manière. »

Au mois de juillet, parallèlement au championnat, Michael van der Mark participera aux 8h de Suzuka pour la troisième fois consécutive. Cette fois-ci, il fera équipe avec Casey Stoner et Takumi Takahashi : « Je suis content de revenir à Suzuka cette année pour cette course spéciale sur un circuit unique. Faire équipe avec Casey rendra cette épreuve d’autant plus spéciale. Avec Takumi Takahashi, notre équipe est compétitive et je pense que nous pouvons nous battre pour la victoire. »

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...