WSBK Aragon 2014 : Une bonne surprise pour Mathieu Marchal.

Rédigé par . Posté dans News, Superstock, WSBK.

Tagged: , , , ,

Publié le 23/04/2014 avec Aucun Commentaire

Pour sa première course de la saison en catégorie Superstock600, Mathieu Marchal repart avec une honorable 12ème place, marquant 3 points qu’il n’attendait pas suite à un week-end difficile.
Pour OffBikes, retour sur cette manche Espagnole.

Mathieu Marchal sur la grille de départ, le Samedi, au MotorLand Aragon. (Photo : Line Biau/©OffBikes)

Mathieu Marchal sur la grille de départ, le Samedi, au MotorLand Aragon. (Photo : Line Biau/©OffBikes)

-

Vendredi (FP1) :

« Ma première séance libre de la saison ne s’est pas forcément passée comme je le souhaitais, dans la mesure où la moto était inconduisible. J’avais de gros problèmes de stabilité, notamment quand je rétrogradais : l’arrière venait taper et créait du mouvement, et lorsque je lâchais les freins au point de corde, la moto m’écartait toute seule. En entrée de courbe c’était donc très compliqué, et en sortie, la moto ne voulait pas tourner tant qu’elle n’était pas complètement redressée. Je pense qu’on était beaucoup trop durs en termes de suspension sur cette séance.
C’est la première de la saison, donc il faut se remettre dans le rythme, mais je pense qu’avec une moto mieux réglée les choses vont s’arranger très vite. Au niveau de la piste, l’adhérence était limitée car il a plu la nuit dernière, donc elle n’était pas à température. Pour cet après-midi, quelles que soient les conditions météo, je dois améliorer mon chrono de ce matin mais surtout continuer à régler la moto avant la qualification de demain. »

Vendredi (FP2) :

« Pour la deuxième séance libre, c’était déjà mieux. On a travaillé sur le châssis de la moto et il y a déjà quelques améliorations qui se voient directement sur les chronos. À mi-séance, je me suis arrêté pour passer un pneu arrière neuf, mais je n’ai absolument pas touché aux réglages, juste pour voir ce que nous ferait gagner un pneu neuf en lui-même. Quand je suis retourné en piste, les chronos descendaient mais pas aussi vite que ce que je pensais, donc à moins de 10 minutes de la fin de séance je me suis dit que c’était le moment de tenter de toucher aux réglages, et je suis rentré à nouveau. Du coup en repartant, il ne me restait que deux tours et je n’ai pas pu améliorer.
Quoiqu’il en soit, il y a encore du travail, et la seule séance qu’il me reste est la séance qualificative de demain matin, qui ne dure que 30 minutes et où je dois performer pour ne pas être trop loin sur la grille de départ. J’aimerais pouvoir partir dans les 12 ou 14 premiers maximum, afin de ne pas avoir besoin de prendre trop de risques en course.
Je suis un peu déçu et frustré car je suis un peu loin de mes chronos de la saison passée, du coup j’ai un peu tendance à m’énerver sur la moto et ce n’est pas une bonne chose. Je dois continuer à travailler pour régler parfaitement ma machine, est espérer concrétiser demain en qualification. Qui ne tente rien n’a rien, donc même si ma place sur la grille risque d’en pâtir, je dois trouver les bons réglages.
Je savais très bien que ce serait un week-end difficile : j’arrive sur cette première course sans avoir roulé pendant l’intersaison, alors que tous mes concurrents ont fait de nombreux kilomètres pendant l’hiver. L’année dernière, on était venu rouler ici 15 jours avant la course et la moto était déjà réglée pour le week-end, cette saison ce n’est pas le cas, je repars de zéro avec une nouvelle machine donc je dois faire mon maximum. »

Samedi (QP) :

« La qualification s’est déroulée bien mieux que ce que j’espérais. En début de séance, c’était un peu compliqué mais j’ai réussi à refaire très vite mon chrono d’hier. On avait modifié quelques petites choses sur la moto, mais je suis reparti avec le pneu d’hier pour enchaîner des tours. On n’a pas encore mis le doigt sur le soucis exact de la moto, mais c’est tout de même mieux, d’autant qu’on a à nouveau passé un pneu neuf à mi-séance pour tenter de nouvelles choses. J’ai essayé de prendre des roues, mais je n’ai trouvé personne et la séance passait très vite donc je ne me suis pas attardée. J’ai vraiment forcé pour obtenir ce 15ème temps, dans les courbes la moto ne me suit pas et je dois encore un peu me battre avec elle… On va essayer de modifier encore certaines choses pour la course, mais je ne veux pas prendre trop de risque donc on verra.
Maintenant, il faut que je me concentre sur la course : la clé sera de prendre un bon départ et d’accrocher au plus vite le bon wagon, sans se faire enfermer au premier virage… À la premier course, tout le monde est bouillant, donc je pense que ça va se pousser et chuter, donc il faudra faire attention à ne pas se faire embarquer ! Mon objectif : terminer la course et marquer des points. »

Samedi (course) :

« J’ai pris un assez bon départ, mais je me suis fait enfermé au premier virage comme je le craignais (rires) ! L’inconvénient de partir à l’intérieur, c’est qu’on est bien placé pour le premier virage, mais vu que c’est une courbe assez rapide, c’est difficile de contenir les assauts des autres et de sortir correctement ! J’ai du coup perdu un peu de temps, mais vu que pour la première course tout le monde est assez fougueux, j’ai fait attention les deux premiers tours pour rester sur mes roues. Au troisième tour, j’étais 13ème et à partir de là, j’ai fait quasiment toute la course tout seul. En groupe, on se tire et on se bagarre, alors que seul, c’est un peu monotone et assez difficile de faire des chronos réguliers, donc je n’ai pas pris de risques. Je ne pouvais de toute façon pas aller plus vite, donc quand j’ai vu que j’étais dans les points et que j’avais deux secondes d’avance sur mes poursuivants, j’ai préféré jouer la sécurité et finir ma course en marquant des points.
Il y a eu une chute à l’avant, du coup je termine 12ème, ce qui est un bon résultat pour une course dont je savais qu’elle allait être très compliquée du fait de mon manque de roulage. En tenant compte de tous ces paramètres et des soucis qu’on a pu rencontrer, je pense qu’on s’en sort très honorablement pour une première course ! »

-
Merci à Mathieu Marchal pour sa disponibilité, retrouvez-le sur sa page Facebook !

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...