Iveco TT Assen 2013 : compte-rendu des courses MotoGP, Moto2 et Moto3

Rédigé par . Posté dans Moto2, Moto3, MotoGP, MotoGP.

Tagged: , , , , ,

Publié le 30/06/2013 avec 5 Commentaires

Trois jours de compétitions intenses sur le circuit d’Assen. La pluie, les chutes, les blessures, autant d’éléments qui n’empêchent pas la 80ème victoire de Valentino Rossi et Jorge « Man of Steel » Lorenzo, blessé à la clavicule, de terminer la course dans les 5 premiers.

MotoGP : Rossi revient en maître à Assen

Une victoire fabuleuse de Valentino Rossi qui marque réellement son retour aux affaires. Après un weekend d’essais très positifs, il se qualifie à la 4ème place et réalise même le meilleur temps du Warm-Up face à Marc Marquez.

En course le nonuple champions du monde a été d’une incroyable régularité (voir les statistiques du GP ici) : parti 4ème il s’empare très vite de la 3ème position détenue par Bradl. Le pilote Italien au contact des deux Honda Boys, Marc Marquez et Dani Pedrosa, lance une attaque sur le rookie Espagnol et passe donc en seconde position au 4ème tour. S’ensuit alors une belle remontée sur Dani Pedrosa qui avait déjà créé un léger écart sur son coéquipier. Au 6ème tour, Valentino Rossi dérobe la 1ère position au jockey espagnol. Les 20 tours qui suivent sont la preuve que la légende n’est pas morte, puisqu’aucun pilote n’est capable de suivre le rythme régulier du Doctor. Marc Marquez a annoncé même clairement qu’il a été le plus rapide durant cette course : « Je ne m’attendais pas à ce que le rythme en course soit si rapide. Valentino a été très fort. En fait, Valentino était juste plus rapide que nous aujourd’hui ». Ainsi, Valentino Rossi a su faire taire la rumeur qui le voyait inapte à jouer la victoire.

Valentino Rossi attendait cette victoire depuis le GP de Malaisie en 2010. (Photo : Yamaha MotoGP)

Valentino Rossi attendait cette victoire depuis le GP de Malaisie en 2010. (Photo : Yamaha MotoGP)

Marc Marquez après de très bons essais où il a même réussi à signer le meilleur temps en FP2 sous la pluie a encore échappé au pire lors de la FP3. Il s’élance en pneus slicks sur une piste séchante, il est victime d’un violent highside. Plus de peur que de mal, le pilote espagnol s’est relevé. Il s’est néanmoins fracturé l’auriculaire de la main droite et le gros orteil du pied droit. Blessure qui s’est avérée gênante durant la course : « Une fois avoir doublé Dani, j’ai essayé de rattraper Valentino, mais mon bras a commencé à me faire mal, j’avais du mal à freiner à cause de ma blessure au doigt ».

Qualifié 2ème devant Cal Crutchlow, il a su utiliser cette bonne position pour accrocher son coéquipier Dani Pedrosa dès le départ. Après avoir été dépassé par Valentino Rossi et mis en danger par Jorge Lorenzo, le rookie s’empare de la seconde place détenue par Dani Pedrosa. Il termine la course sur le podium malgré les assauts d’un Cal Crutchlow en très grande forme.

Qualifié en pole position, le Britannique a néanmoins pris un mauvais départ et a du remonter sur les leaders : il commence d’abord par s’emparer de la 4ème place détenue par Stefan Bradl et s’attaque, à 5 tours de la fin à Dani Pedrosa en difficulté. Ainsi classé 3ème, il est en pleine remontée sur Marc Marquez. Après une tentative très risquée durant laquelle l’anglais heurte légèrement la roue arrière du pilote espagnol à l’entame du dernier tour, il n’a pas d’autre choix que de laisser la 2ème place au petit espagnol : « Je voulais te montrer à la télévision ce que Dani voit tous les weekends », déclare le pilote britannique avec l’humour qu’on lui connaît.

En 4ème position on retrouve Dani Pedrosa, qualifié 5ème après avoir chuté en Q2, il a colmaté ce résultat plutôt moyen en s’emparant de la première position dès le départ. Mais au 6ème tour, l’espagnol succombe aux assauts de Valentino Rossi, et la dégringolade continue. Après s’être fait doubler par Marc Marquez, il perd sa place sur le podium face à Crutchlow, terminant 4ème avec la déception d’avoir était battu par son coéquipier et par un pilote satellite. L’espagnol a surtout été victime de nombreux problèmes liés à ses pneus : « J’avais des problèmes avec mes pneus, avant et arrière. J’ai quand même essayé de tenir le plus longtemps possible, car je ne veux pas que ce soit une excuse ». 

Jorge Lorenzo après s’être fracturé la clavicule gauche durant la FP2, a était opéré la nuit suivante. Ainsi, on aurait pu croire au forfait de l’espagnol et à la perte de points précieux pour le championnat. Mais pourtant le « Man of Steel » est remonté héroïquement sur sa monture le lendemain de son opération et moins de 2 jours après sa blessure. Parti 12ème, Jorge Lorenzo est assez vite remonté sur les leaders, il passe Cal Crutchlow au 4ème tour et passe 4ème, et alors qu’il remonte sur Marc Marquez, l’Espagnol sous la douleur n’a pas pu continuer son effort, au 15ème tour Cal Crutchlow reprend la 4ème position devant le guerrier blessé dépourvut de ses forces. Il termine finalement à une honorable 5ème place sous les applaudissements de son team (voir la vidéo ici). Un weekend rempli d’émotion pour les pilotes Yamaha officiels. À ce sujet Marc Marquez déclare : « J’ai beaucoup de respect pour Jorge aujourd’hui, il a montré une vraie force et il a fait du très bon travail ». 

Les larmes de douleur et d'émotion de Jorge Lorenzo, héroïque sur le circuit d'Assen.

Les larmes de douleur et d’émotion de Jorge Lorenzo, héroïque sur le circuit d’Assen. (Photo : indéterminée)

Les héros sont ceux qui travaillent dur pour simplement atteindre la fin de chaque mois. Je suis payé pour faire ces choses.

Jorge Lorenzo, Iveco TT Assen 2013.

Stefan Bradl échoue en 6ème position, pourtant qualifié 3ème, il a perdu les leaders et doit se contenter de ce modeste résultat. Alvaro Bautista termine en 7ème place juste devant un incroyable Aleix Espargaro qui comme à son habitude a détrôné pas mal de prototypes. Les victimes se nomment, Bradley Smith, qui a réalisé sa meilleure qualification (6ème) depuis le début de sa saison, malheureusement le British n’a pas tenu son rythme en course et termine 9ème, Andrea Dovizioso, premier pilote Ducati, qui a vécu un weekend très compliqué, en vivant lui et son coéquipier Nicky Hayden, leur 1ère session de repêchage. L’italien n’a même pas réussi à se qualifier parmi les 2 pilotes repêchés pour la Q2. Andrea Dovizioso termine donc la course en 10ème position devant son coéquipier Nicky Hayden.

Randy De Puniet finit second CRT en 12ème position. Bon weekend pour le pilote français qui a, comme au Mans, était repêché de la Q1 pour participer à la Q2 où il se qualifiera finalement 9ème. Mais après un mauvais départ en course le reléguant à la 15ème position, il finit par remonter à la 12ème place devant les 2 pilotes Ducati Pramac Andrea Iannone et Michele PirroKarel Habraham ferme la porte des points en terminant 15ème empochant ainsi son 3ème point au classement général.

Au championnat, Dani Pedrosa conserve la tête avec 9 points d’avance sur le courageux Jorge Lorenzo qui possède désormais 127 points (Dani Pedrosa récupère simplement 2 points à Jorge). Marc Marquez reste en 3ème position au classement général avec 113 points et est le pilote qui possède le plus de podiums (6).

Cal Crutchlow 4ème au championnat avec 87 points reste le 1er pilote satellite. Toutefois, il comptabilise seulement 2 points d’avance sur Valentino Rossi qui a empoché les 25 points de la victoire. Andrea Dovizioso reste 5ème avec 65 points devant Stefan Bradl, Nicky Hayden et Alvaro Bautista.

Aleix Espargaro, toujours 1er CRT et 9ème au classement général, possède 44 points. Il se retrouve juste devant Bradley Smith, Andrea Ianonne, Michele Pirro et Randy De Puniet second CRT.

Moto2 : Pol, pole et gagne

En Moto2 la course a été marquée par la fabuleuse victoire de Pol Espargaro. Qualifié en pole position devant Johann Zarco et Scott Redding, l’espagnol a pris un départ moyen, se faisant devancer par Scott Redding et son coéquipier Esteve Rabat. Au bout de 8 tours alors que le groupe de leader commence à se former, Pol Espargaro subit l’attaque de Dominique Aegerter. Mais très vite, l’espagnol reprend le commandement et inscrit un rythme que seul Scott Redding arrive à suivre. À mi-course le groupe de leader s’étire et à 5 tours de la fin, le pilote Marc VDS passe Pol Espargaro, s’ensuit alors une belle fin de course entre les deux leaders du championnat. Au dernier tour, Polyccio passe en tête et s’impose face à Scott Redding.

Esteve Rabat et Johann Zarco à la lutte pour une place sur le podium. (Photo : Team Tuenti HP 40)

Esteve Rabat et Johann Zarco à la lutte pour une place sur le podium. (Photo : Team Tuenti HP 40)

En 3ème position on retrouve le Suisse Dominique Aegerter, pourtant qualifié 10ème, il réussit à accrocher le rythme des leaders en course allant même jusqu’à dominer la course durant quelque tours. À mi-course, en compagnie de « Tito » Rabat et Johann Zarco, il forme le second groupe en bagarre pour la 3ème place. Le groupe est même rejoint par Mika Kallio en fin de course qui profite de l’erreur de Esteve Rabat et Johann Zarco pour finir au pied du podium.

Esteve Rabat termine 5ème de l’épreuve, lui qui s’est battu pour la tête, n’a finalement pas pu tenir face au leader et échoue juste devant Johann Zarco. Ce dernier, pourtant qualifié second sur la grille de départ, n’a pas pu saisir la chance de s’imposer et le Français a du malheureusement se contenter de s’accrocher au groupe des poursuivants.

Derrière, on retrouve Xavier Simeon décidemment dans une petite forme ce weekend, 5ème en qualification, il a peu à peu était distancé par le groupe de tête et a du se contenter d’une 7ème position finale.

Tom Luthi n’a pas démérité, après des essais difficiles, le Suisse a dû s’élancer de la 18ème position, en course il a effectué une remontée incroyable le portant jusqu’en 8ème place. On  peut imaginer que sa blessure des essais hivernaux est encore douloureuse sur le circuit éprouvant d’Assen.

Jordi Torres termine 9ème devant le groupe composé d’Anthony West, Julian Simon, Randy Krummenacher, et Louis Rossi. Ce dernier a d’ailleurs réalisé un excellent weekend, qualifié 19ème à moins d’une seconde, le français a ensuite réalisé une superbe course durant laquelle il s’est installé en 13ème position. A noté la chute de Mike Di Meglio à 4 tours de la fin, qualifié 9ème. Le Français était 8ème  avant de commettre l’irréparable, cette course annonçait pourtant l’un de ses meilleurs résultats en Moto2.

Meilleur résultat de la saison pour Louis Rossi, avec une belle 13ème place. (Photo : Team Tech 3)

Meilleur résultat de la saison pour Louis Rossi, avec une belle 13ème place. (Photo : Team Tech 3)

Nicolas Terol a lui été en grande difficulté, 26ème sur le grille, l’espagnol conclu sa course en 18ème position, très mauvais weekend pour le vainqueur du GP sur le circuit d’Austin. Le champion du monde Moto3 sortant Sandro Cortese ferme la porte des points en terminant 15ème juste devant Marcel Schrotter.

Au championnat, c’est toujours Scott Redding qui domine avec 134 points et 30 points d’avance sur Pol Espargaro. Esteve Rabat se classe 3ème avec 86 points. Johann Zarco remonte en 6ème position avec 63 points juste derrière Dominique Aegerter. Nico Terol reste 7ème juste devant Xavier Simeon avec 44 points.

Mike Di Meglio se retrouve 20ème du classement général avec 18 points tandis que Louis Rossi après sa belle démonstration empoche la 22ème place du championnat avec 4 points.

Moto3 : Salom la valse continue !

À Assen, Luis Salom est encore sorti victorieux de la bataille, qualifié 4ème le Majorquin n’avait pas pu terminer son dernier tour lancé alors qu’il partait pour la pole position. Mais en course Luis a encore abattu ses cartes au dernier moment. Parti 6ème, il remonte très vite sur le pilote de tête Alex Rins. Mais englué dans le groupe, il n’a pas pu entièrement recoller sur Alex Rins, c’est seulement après 15 tours que Luis Salom arrive a remonter sur le leader. Encore placé en observateur, il se mettra seulement en évidence 5 tours avant la fin durant lesquels il échangera de belles passes d’armes avec Maverick Viñales. Au dernier tour, le Majorquin saisit sa chance dans la dernière portion rapide pour passer le pilote de l’équipe Calvo KTM. Luis Salom comptabilise sa 3ème victoire consécutive.

Maverick Viñales se classe à la 2ème position de cette course. Son mauvais départ l’empêche de profiter de son bon résultat aux essais (3ème), néanmoins l’espagnol fait le forcing pour remonter en haut du groupe de leader. Il a ensuite dominé la course durant les 5 derniers tours avant de se battre avec Luis SalomAlex Rins termine 3ème de ce combat. Le pilote Montlau Competicion a longuement dominé la course avant de voir finalement Luis Salom, et Maverick Viñales fondrent sur lui.

Luis Salom victorieux devant Maverick Viñales et Alex Rins. (Photo : Ajo Motorsports)

Luis Salom victorieux devant Maverick Viñales et Alex Rins. (Photo : Ajo Motorsports)

Miguel Olivera est le premier pilote portugais à réaliser une pole position en MotoGP. Fait remarquable, il réalise d’ailleurs le même temps qu’Alex Marquez en 1’43.588. Il a lui aussi bien défendu ses chances en course. Malheureusement, même si en nette évolution, le manque de performance de la Mahindra l’empêche clairement d’accrocher le podium. C’est néanmoins un excellent résultat qui va permettre à Mahindra d’assoir sa place de challenger face aux indétrônables KTM.

En 5ème position, on retrouve Alex Marquez, le jeune pilote espagnol réalise une très belle course lui aussi, il réalise  d’abord le meilleur départ avant de se faire doubler par Alex Rins, il a ensuite fait partie du groupe des poursuivants jusqu’à ce qu’il rattrape son coéquipier : ils ont lutté, mais le prodige espagnol a cédé finalement au combat et termine dernier de son groupe.

Jonas Folger comme à son habitude a d’abord suivi le groupe de leader durant le début de l’épreuve, mais à mi-course, le pilote Allemand n’arrive plus à accrocher les tops pilotes (blessure au poignet encore douloureuse), il termine à la 6ème place. Jack Miller se classe à une honorable 7ème place, il termine premier Honda après avoir effectué une belle remontée en partant de la 14ème position. Il se place devant Arthur Sissis.

Alexis Masbou finit 9ème, second pilote Honda en lutte avec Niklas Ajo, son coéquipier Isaac Vinales, Efren Vazquez, Niccolo Antonelli, Romano Fenati et Brad Binder qui ferme la marche des points. Alan Techer, pourtant qualifié 13ème derrière Alexis Masbou, a pris un mauvais départ et a encore une fois eu du mal à refaire son retard.

Au championnat Luis Salom reste en tête avec 152 points contre 142 pour Maverick VinalesAlex Rins est légèrement distancé avec 117 points. Jonas Folger reste 4ème avec 73 points mais doit faire attention à Alex Marquez qui cumule seulement 14 points de retard sur l’Allemand.

Alexis Masbou se retrouve 7ème au général et premier Honda FTR avec 42 points, juste derrière Miguel Oliveira qui possède 56 points. Alan Techer se retrouve 22ème avec 3 points engrangés.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...