Inversion des rôles : la MotoGP à la télé en France

Rédigé par . Posté dans Divers.

Tagged: ,

Publié le 27/02/2013 avec 6 Commentaires

L’obtention des droits de retransmission de la MotoGP (et de tout sport en général) est une notion importante et d’actualité aujourd’hui : la notoriété d’une chaine, et donc ses revenus, se concentrent sur le bon choix des programmes à diffuser. La RAI, problème que nous avons mentionné ici, est un exemple frappant. L’Italie, autre pays de la moto avec l’Espagne, fait l’économie de l’achat des droits de la MotoGP.

Beaucoup d’entre vous, voire quasiment tout bon fan MotoGP qui se respecte en France, ont pris connaissance de l’arrêt de la diffusion de la MotoGP en clair sur la chaine de la TNT, NT1. De prime abord, la raison invoquée : Eurosport chaine du groupe TF1 souhaite un sport source de souscription d’abonnements payants à l’instar de Canal+, fraichement détenteur des droits de la F1. Peut-être une façon détournée de la part du groupe TF1 de prendre sa vengeance suite à la perte de ladite F1.

Siège du groupe TF1.

Siège du groupe TF1.

Oui, cela peut sembler légitime. Et puis, après tout, se battre pour notre sport favori est une preuve de son intérêt au sein de l’auditoire français, n’est-ce pas ? Mais dans cet épisode, le groupe TF1 joue le rôle du méchant tortionnaire qui prive les fans français de la MotoGP. Ha mais au fait, NT1 appartient au groupe TF1… intéréssant, non ? Ce n’est pas très très gentil tout ça !

Oui, mais cela n’est pas si simple. Nous venons d’apprendre, de source sûre, que ce n’est pas la réalité. Tout comme la RAI en Italie, la chaine NT1 a pris la décision d’arrêter la diffusion de la MotoGP pour la simple et bonne raison qu’elle ne rapporte pas assez. Il n’y a malheureusement pas assez de téléspectateurs calés devant leur téle et qui écoutent les deux (très bons) commentateurs, Laurent Corric et Marc Garcia. Et ce phénomène, outre la solitude laissée aux fans par cette perte, révèle un problème beaucoup plus profond : sur une chaine en clair, la MotoGP ne rapporte pas assez en France.

Le buzz engendré par cette annonce (pétitions, groupes, forums) est tout à fait légitime mais il faut se rendre à l’évidence : la MotoGP n’intéresse pas ou, beaucoup moins, qu’avant. Alors pourquoi ? En étant chauvin, on peut avancer l’argument du manque de résultats ou, plus largement, du manque de représentativité, de nos pilotes français en MotoGP. Ou bien encore, la star connue de tous et source indéniable de revenu, Valentino Rossi, a connu un passage à vide durant 2 saisons consécutives. On peut aussi avancer l’argument du championnat MotoGP à double vitesse CRT/Proto qui devient, il faut le dire, inintéressant au possible. Toutes ces raisons, (il n’y a pas que celles-ci) ne représentent peut être pas là vérité mais y contribuent amplement.

Un plateau garni en Moto2 (2010).

Un plateau garni en Moto2 (2010).

Il est évident que de n’avoir qu’une chaine payante capable de retransmettre la MotoGP ne va pas du tout arranger les choses. Mais avant toute discussion, il est nécessaire de sensibiliser d’autres instances (Dorna, FIM, FFM ?) afin d’améliorer la communication et l’engouement qui regne autour de la moto en France.

Peut être commencer par diffuser et regarder le spectacle offert par d’autres catégories internationales : Moto2, Moto3 et SSP/SBK, Endurance, ou nationales ?

Juste histoire de réveiller l’intérêt d’un public lassé d’un championnat avec 4 pilotes…

Alors que faire ? 

Photo: Le Figaro/Crash.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...