GP d’Indianapolis 2013 : résumé des courses MotoGP, Moto2 et Moto3

Rédigé par . Posté dans Moto2, Moto3, MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , , , , ,

Publié le 19/08/2013 avec Aucun Commentaire

Nous le savions avant l’entame de ce week-end de courses, l’ensemble des 3 courses après la trêve estivale marquerait clairement le Championnat. Il est important de s’imposer et surtout ne pas faire d’erreur afin de ne pas y voir le titre s’échapper. Cette règle s’applique d’ailleurs dans toutes les catégories. Retour sur ce dimanche de courses à l’Indy Motor Speedway.

MotoGP

Avant de parler de la course, rappelons que Karel Abraham et Ben Spies sont tous les deux forfaits pour cette course. Ben Spies ne sera vraisemblablement pas de retour à Brno la semaine prochaine et sera probablement remplacé de nouveau par Michele Pirro. Le pilote tchèque, quant à lui devrait être de retour pour son GP à domicile.

Marc Marquez est donc légitime favori pour cette course. Le meilleur départ est réalisé par Jorge Lorenzo qui devance les deux pilotes Honda Repsol : Dani Pedrosa et Marc Marquez. Lorenzo prend une légère avance dès le 1er tour. Les deux pilotes Honda sont suivis par les deux pilotes Yamaha Tech3, Cal Crutchlow et Bradley Smith. Valentino Rossi très mal parti reste bloqué à la 9ème place derrière Nicky Hayden et Stefan Bradl. Jorge Lorenzo domine, mais les deux pilotes officiels Honda font très vite la jonction. Cal Crutchlow, 4ème, fait quant à lui le forcing pour suivre la cadence. Chez les CRT, c’est l’habitué Aleix Espargaro qui mène devant Colin Edwards. Son coéquipier, Randy de Puniet doit abandonner pour un problème de « traction-control » après quelques tours du début de course.

Début de course d’attente et d’observation pour Marc Marquez, facile derrière son coéquipier, qui économise ses pneus. Mais Jorge Lorenzo s’échappe légèrement, ce qui n’est pas du goût du jeune Espagnol du HRC, qui s’occupe rapidement de dépasser et de distancer Dani Pedrosa pour remonter sur Lorenzo. À la lutte pour la 4ème place, nous retrouvons un groupe de trois pilotes satellites composé par Alvaro Bautista, Cal Crutchlow et Stefan Bradl. Valentino Rossi mène le groupe pour la 7ème place suivi d’Andrea Dovizioso et Nicky Hayden, à 11 secondes de Marc Marquez. Le prodige Espagnol en profite pour doubler le champion du monde en titre et ce sont à présent trois pilotes qui luttent pour la victoire. Dani Pedrosa reste en retrait : sa clavicule doit encore être un handicap.

Marc Marquez, intouchable ce week-end. Troisième victoire consécutive et 4 victoires depuis le début de la saison. (Photo : Repsol Honda).

Marc Marquez, intouchable ce week-end. Troisième victoire consécutive et 4 victoires depuis le début de la saison. (Photo : Repsol Honda).

À dix tours de l’arrivée, Marc Marquez donne un coup de collier et accélère le rythme, approchant la barre des 1’39. Il délaisse ainsi ses rivaux et s’échappe. Dani Pedrosa, distancé, n’est pas une menace pour Jorge Lorenzo jusqu’à trois tours de l’arrivée. Plus loin, Valentino Rossi, habitué aux fins de courses tonitruantes (voir les courbes), fait cavalier seul et passe Stefan Bradl pour tenter de revenir sur Cal Crutchlow et Alavaro Bautista pour la 4ème place. Dans le dernier virage du dernier tour, Valentino Rossi récupère la 4ème position d’une course dominée par Marc Marquez suivi par Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo. Marc Marquez déclare après la course : « Je savais avant la course que la partie la plus importante serait la fin de course. Je me sens très bien aux États-Unis. C’était le meilleur week-end de ma carrière MotoGP ». Aleix Espargaro termine 12ème, toujours 1er pilote CRT.

Au classement provisoire du Championnat du Monde, le fait que Dani Pedrosa (167 points) ait passé Jorge Lorenzo (153 points) lui permet de sauver les meubles face à Marc Marquez (188 points) qui augmente son écart de 5 points sur son coéquipier. Valentino Rossi (130 points) conserve sa 4ème place au classement devant Cal Crutchlow (127 points). Aleix Espargaro quant à lui domine le Championnat CRT avec 56 points contre 24 pour Hector Barbera.

Moto2

Excellent départ de Scott Redding devant Pol Espargaro et Takaaki Nakagami. Simone Corsi a raté son départ et pointe à la 8ème position à l’entame de ce premier tour. L’Anglais et le Japonais impriment un très bon rythme dès le début, distançant quelque peu Pol Espargaro et Esteve Rabat. À noter le très bon départ de Dominique Aegerter en 6ème position. Johann Zarco pointe pour sa part à la 10ème place.

Takaaki Nakagami fait donc le forcing en début de course et emmène Scott Redding avec lui. Ils distancent tous deux Pol Espargaro, Nico Terol, Dominique Aegerter, Esteve Rabat et Jordi Torres. La grande question de cette course est celle de l’usure des pneumatiques : les deux pilotes de tête pourraient très vite payer leur domination de ce début de course, mais au bout de combien de temps ? La réponse semble ainsi à l’avantage de Pol Espargaro qui revient progressivement sur le groupe de tête et  ramène avec lui tout son groupe de poursuivants. À mi-course Takaaki Nakagami mène toujours à quelques encablures devant Scott Redding.

Takaaki Nakagami rate la victoire de pneu. Scott Redding prend encore de l'avance au championnat. (Photo : Team Pons)

Takaaki Nakagami rate la victoire de peu. Scott Redding prend encore de l’avance au championnat. (Photo : Team Pons)


Scott
Redding est la première victime de Pol Espargaro qui profite de son économie de pneus pour remonter progressivement – mais lentement – sur Takaaki Nakagami. L’Anglais de l’équipe Marc VDS est donc menacé par Nico Terol et Dominique Aegerter pour la 3ème marche du podium. Mais la stratégie de Pol Espargaro ne fonctionne pas et Scott Redding s’accroche au pilote du team Pons. Nakagami conserve encore à ce moment là son avance. Nico Terol en lutte avec Dominique Aegerter et Esteve Rabat tente pour sa part de tenir le rythme imposé par les des leaders au Championnat du Monde. Côté Français, Johann Zarco pointe seul à la 9ème place devant le groupe mené par Simone Corsi. Mike Di Meglio se place en 19ème position et Louis Rossi est 24ème juste devant le pilote invité sur la Tech3, James Rispoli.

La fin de course s’avère passionnante avec un rebondissement important. Esteve Rabat ayant conservé, ses pneumatiques depuis le début de la course, passe d’abord Pol Espargaro, puis remonte comme une flèche sur Takaaki Nakagami qui signe des tours en 1’44.6 contre 1’43.8 pour Tito Rabat. Le Japonais tente de résister, mais doit se résigner à laisser la première place à l’Espagnol. Derrière, la lutte fait rage entre les deux leaders du Championnat Pol Espargaro et Scott Redding pour la 3ème place sur le podium. Mais Pol Espargaro peine en fin de course tandis que Scott Redding remonte fortement sur Takaaki Nakagami pour la 2ème place. De son côté, Dominique Aegerter souhaite récupérer la 4ème place.

Tito Rabat l’emporte finalement devant Takaaki Nakagami, Scott Redding et Pol Espargaro. Johann Zarco remonte à la 8ème place suite aux difficultés de Nico Terol et Jordi Torres. Mike Di Meglio connait une fin de course difficile et termine 21ème. Louis Rossi est 24ème.

Après la course Tito Rabat a déclaré s’être amusé : « Ce fut une course amusante et à la fin j’ai réussi à obtenir ma deuxième victoire de la saison. Le départ et les premiers tours m’ont coûté, en restant derrière Nakagami, Redding et Pol. J’ai ensuite été passé par Terol et Aegerter. Il était impossible de passer et j’ai choisi de rester derrière en conservant mes pneus. À la mi-course, les pneus ont commencé à glisser et j’ai pensé qu’il était temps de commencer à attaquer. Peu à peu, j’ai surpris mes rivaux et quand je suis arrivé à la hauteur de Nakagami, je l’ai d’abord passé, j’ai fourni l’effort autant que je le pouvais et j’ai réussi à passer premier sur le brickyard. À Indianapolis, j’ai obtenu mon premier podium en Moto2 et voilà que je remporte ma deuxième course de cette saison 2013. Durant ces vacances, j’ai pris soin de me remettre de ma blessure au pied et de poser les bases pour la deuxième moitié de la saison, durant laquelle je cherche à être le meilleur à chaque course et ne pas abandonner quoi que ce soit. »

Au classement provisoire du Championnat du Monde, autre coup au moral pour Pol Espargaro (133 points) qui perd encore 3 points au classement général sur son concurrent direct Scott Redding (159 points). Esteve Rabat reste 3ème avec 113 points et prend une légère avance sur Dominique Aegerter (94 points). Johann Zarco (6ème avec 75 points) est maintenant menacé par Takaaki Nakagmi (65).

Le pneu arrière de Pol Espargaro après la course. (Photo : CatRadio)

Le pneu arrière de Pol Espargaro après la course. (Photo : CatRadio)

L’issue de cette course ne bouleverse pas le Championnat dans son ensemble, mais montre que cette saison les pneumatiques restent d’une très grande importance.

Moto3

Le départ de la première course de la journée est lancé avec quelques minutes de retard du fait d’un problème technique – le feu de la grille ne fonctionne pas. Lorsqu’il s’éteint enfin, c’est Arthur Sissis qui prend le meilleur départ devant Jack Miller, Alex Rins et Alex MarquezLuis Salom est déjà 3ème à la fin du premier tour : visiblement sa douleur au pied, due à son impressionnante chute de la veille, ne l’handicape pas énormément en ce début de course. Jack Miller, pourtant équipé d’un pneu dur, réalise un bon début de course parmi toutes les KTM. Mais Maverick Viñales reprend l’avantage devant Alex Marquez et Alex Rins. Les KTM restent une fois de plus dominatrices malgré quelques lueurs d’espoir pendant les essais (Fenati, Miller) et ce début de courses.

Le malheureux Jack Miller chute au début du 3ème tour en essayant de tenir face aux pilotes KTM. Il est évacué sur civière avec une fracture de la clavicule diagnostiquée.

Après cette chute, Efren Vazquez alors en 7ème représente le premier pilote non KTM sur sa Mahindra. Maverick Viñales, Alex Rins et Alex Marquez prennent de l’avance et distance de 2 secondes un groupe composé de Jonas FolgerArthur SissisLuis Salom, Efren Vazquez et Zulfami Khairuddin.

À la mi-course, le podium se joue toujours entre les pilotes KTM avec une avance de près de 3 secondes sur Jonas Folger, mais cet écart diminue quelque peu lorsque Maverick Vinales est victime d’une glisse de l’arrière et perd le contact sur ses deux rivaux Espagnols. Écart entre Maverick Vinales et ses rivaux de tête qui sera comblé à moins de 6 tours de l’arrivée. Luis Salom mène de son côté une belle passe d’armes avec Jonas Folger pour la 4ème place, afin concéder le moins de points à Maverick Vinales au Championnat. Côté Français, Alan Techer et Alexis Masbou luttent face à Romano Fenati et Niklas Ajo pour la 11ème place. Jules Danilo est alors 24ème.

Alex Marquez, 2ème et premier podium en mondial Moto3. (Photo : Alex Marquez)

Alex Marquez, 2ème et premier podium en mondial Moto3. (Photo : Alex Marquez)

À deux tours de l’arrivée, Alex Marquez prend l’avantage sur son coéquipier Alex Rins. La première victoire pour le frère de Marc Marquez est alors à portée de main. Mais c’est sans compter sur Alex Rins qui reprend le commandement en début du dernier tour, et s’assure la victoire devant Alex Marquez pour son premier podium, et Maverick Vinales. Jonas Folger reprend l’avantage sur Luis Salom pour la 4ème place. La course se termine donc avec 7 KTM aux 7 premières places. Miguel Oliveira (8ème) et Romano Fenati (9ème) sont respectivement les premiers pilotes Mahindra et Honda. Alexis Masbou récupère la 12ème position juste devant Alan Techer. Jules Danilo assure la 21ème position : « Une course difficile de nouveau pour moi parce que j’étais seul. Les premiers tours ont été assez bons, parce que j’ai réussi de moi-même à me faire une place dans les deux premiers virages et gagné 5 ou 6 places. J’ai été écarté un peu large, j’ai perdu le contact et c’était mon problème, parce qu’après avoir perdu le sillage je ne pouvais rien faire. À la fin, j’ai été capable d’être dans les temps des pilotes de devant. Nous verrons à l’avenir. »

Concernant Jules, les espoirs que certains nourrissaient de le voir terminer la saison dans cette équipe Ambrogio, après que Danny Webb ait été remercié et ait choisi de s’orienter vers le Mondial Supersport, sont définitivement vains puisque c’est le jeune Luca Amato qui vient de signer pour cette nouvelle place.

Au classement provisoire du Championnat du Monde, Luis Salom (183 points) reste leader devant Maverick Vinales (174 points) qui récupère 5 points sur son rival pour le titre à l’issue de cette course. Alex Rins conserve sa 3ème place avec 167 points. Le titre risque donc se jouer entre ses 3 hommes uniquement puisque Jonas Folger, 4ème avec 94 points, a 73 points de retard sur Alex Rins et 4 d’avance sur Alex Marquez.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...