GP de République Tchèque 2013 : points-clés de la course à Brno

Rédigé par . Posté dans Moto2, Moto3, MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , , , , , ,

Publié le 23/08/2013 avec Aucun Commentaire

À l’approche du GP de République Tchèque, OffBikes vous propose une présentation du tracé ainsi que quelques pronostics et statistiques par catégorie.

Le circuit

Le Grand Prix moto Cardion AB de République Tchèque a lieu sur le Circuit de Brno (également appelé Circuit de Masaryk) à Kohoutovice, à environ 15 km au nord-ouest de la ville Brno. Il a été utilisé avant et après la Seconde Guerre Mondiale pour des événements tels que le Grand Prix de Masaryk, dont le circuit mesurait 31 km de longueur avant l’existence de la Formule Un. Il a été auparavant le site du Grand Prix de Tchécoslovaquie avant la guerre, qui a eu lieu pour la première fois en 1930, et est désormais utilisé principalement pour les courses de motos. Le circuit historique traversait les rues de la partie ouest de Brno et les villages environnants, tels que Bosonohy et Zebetin.

Le circuit actuel, d’une longueur de 5,4 kilomètres, compte 14 virages, ce qui offre plusieurs opportunités de dépassement. Les grandes courbes du circuit permettent aux pilotes de garder une vitesse de passage en courbe assez élevée, mais de ce fait, ils doivent impérativement savoir gerer leurs pneumatiques afin d’éviter une usure trop rapide, à l’image de Valentino Rossi lors de la course MotoGP en 2002.

En raison de son emplacement dans une vallée entourée de collines de sapins, les zones « grande tribune » et « entrée générale » offrent une magnifique vue sur le circuit.

Vue aérienne du circuit de Brno (Photo : Thetourexpert.eu)

Vue aérienne du circuit de Brno (Photo : Thetourexpert.eu)

-
MotoGP

Après le retour en forme de Pedrosa et Lorenzo suite à leur clavicule cassée, la domination de Marc Marquez depuis le GP d’Allemagne, et le combat entre Rossi et Crutchlow, le GP de République Tchèque s’annonce prometteur.

Pour le jeune Espagnol, être en tête du championnat qui plus est avec 21 points d’avance sur le second, n’était pas attendu. Alors que certains supposent que la pression lui fera forcément commettre des erreurs en fin de saison, Marquez gère pour le moment très bien son avance sur ses poursuivants. Concernant ce week-end, il part confiant, le circuit de Brno lui ayant souvent réussi. En Moto2, il s’impose l’an dernier, termine en 2ème position l’année précédente. En 125cc, les résultats furent plus compliqués, mais il termine en 7ème et 8ème position en 2010 et 2009.
Marquez aura besoin d’un temps d’adaptation pour s’habituer au circuit au guidon de sa Honda, mais comme il a pu le prouver lors du GP à Laguna Seca, c’est un garçon qui apprend vite.

Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa à la lutte durant la course MotoGP lors du GP de République Tchèque en 2012 ( Photo : twowheelsblog.com)

Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa à la lutte durant la course MotoGP lors du GP de République Tchèque en 2012 ( Photo : twowheelsblog.com)

Derrière son coéquipier, Dani Pedrosa est revenu en forme de cette trêve estivale. Il termine en 2ème position du GP d’Indianapolis, en se montrant très incisif et à l’aise lors des dépassements, notamment sur Lorenzo en fin de course. Serait-ce le moment de marquer son retour au championnat ? Dani Pedrosa en a conscience, il lui est à présent obligatoire de terminer devant son coéquipier à chaque course pour pouvoir rattraper le retard accumulé.
Le circuit de Brno est bien connu de l’Espagnol : il s’y est imposé à plusieurs reprises lorsqu’il évoluait encore en 125cc ou 250cc, mais a également terminé sur le podium en MotoGP en 2006, 2009, 2010 et remportait même l’édition 2012.
« La course à Indianapolis a physiquement été dure pour moi, donc il était important de récupérer à temps pour Brno, » confie Pedrosa. « J’espère que la météo restera clémente car c’est un élément difficile à prédire dans cette région. Brno est un circuit très rapide, avec une vitesse de passage de courbe élevée et Honda a bien réussi ici dans le passé. L’an dernier, j’ai fait une super course et j’espère pouvoir reproduire la même chose cette année. »

Un peu plus loin au Championnat pointe Jorge Lorenzo, avec 35 points de retard sur Marquez. Comme Pedrosa, Lorenzo s’est montré en forme lors du GP d’Indianapolis en menant d’abord la course, puis en finissant 3ème derrière les deux Honda du team Repsol, qui semblaient plus adaptées au tracé Américain.
En effet, les Yamaha semblaient en retrait lors de l’entrée en virage ainsi que lors de la réaccélération, problème déjà connu depuis le début de saison qui handicape les pilotes de la marque au diapason. Malgré tout, Lorenzo a réalisé une bonne course, mis en confiance par les essais réalisés par Yamaha durant la trêve estivale. En 2010, Jorge Lorenzo remportait son premier GP de République tchèque depuis son arrivée en MotoGP. L’an dernier, il terminait 2ème, juste derrière Dani Pedrosa, au terme d’une course ou les 2 Espagnols se sont battu en tête à douze secondes du 3ème pilote.

23 points derrière son coéquipier, Valentino Rossi a vécu un week end compliqué à Indianapolis. En retrait lors des essais et régulièrement surclassé par les autres pilotes Yamaha, Rossi n’a réussi à se qualifier qu’en 9ème position. Lors de la course, il est rapidement en difficulté et se bat pour rester à cette 9ème position. Cependant, lors de la 2ème moité de course, le « docteur » a enfin pu utiliser sa machine à 100% de son potentiel, et a entrepris une superbe remontée, lui permettant d’arracher une 4ème place en fin de course, devant Crutchlow et Bautista. Certes, Rossi se fait encore un peu distancer par le trio de pilotes Espagnol, mais il reste satisfait de cette course à Indianapolis.
A Brno, Rossi retrouvera le circuit sur lequel il a remporté sa première course en carrière, en 1996, lorsqu’il roulait encore en 125cc. L’Italien compte onze podiums sur le circuit Tchèque, dont 7 victoires. Espérons pour le suspens du Championnat que le nonuple Champion du Monde soit dans le coup dès le premier jour des essais.

Stephan Bradl devant Alvaro Bautista et Valentino Rossi durant la course MotoGP lors du GP de république Tchèque en 2012 (Photo : motorcycle.com)

Stephan Bradl devant Alvaro Bautista et Valentino Rossi durant la course MotoGP lors du GP de république Tchèque en 2012 (Photo : motorcycle.com)

Dernier pilote de notre habituel Top5, Cal Crutchlow ne possède que seulement 3 points de retard sur l’Italien Valentino Rossi. Autant la bataille pour le titre semble déjà ne se jouer qu’entre les 3 Espagnols, autant la 4ème place est l’objet de la lutte entre entre Crutchlow et Rossi. Le Britannique a réalisé une bonne course à Indianapolis, mais s’est montré hésitant au moment de doubler lors de sa lutte avec Bautista, permettant alors le retour de Rossi, qui ne s’est pas privé de les taxer tous les deux dans le dernier tour. En République Tchèque, Cal Crutchlow tentera une nouvelle fois de rapporter une première victoire en MotoGP pour le team Tech3, après avoir terminé sur le podium l’an dernier derrière Pedrosa et Lorenzo.

Le Français de la catégorie.

À Indianapolis, la reprise n’aurait pas pu plus mal se passer pour Randy de Puniet, qui a cumulé une moto compliquée a régler tout le weekend et un abandon en course suite à un problème technique. C’est le second résultat nul d’affilée pour le pilote Français cette saison, qui tentera à Brno d’oublier cette mésaventure. Régulièrement surclassé par son coéquipier Aleix Espargaro premier CRT, Randy est maintenant 4ème au classement CRT derrière Hector Barbera et Colin Edwards.

Moto2

Bien installé en tête du championnat Moto2, Scott Redding consolide un peu plus son avance sur son rival Pol Espargaro, en terminant en 3ème position lors du GP d’Indianapolis. Il possède maintenant 26 points d’avance sur son dauphin. Toujours régulier lors de ses courses, Redding a adopté la bonne stratégie et ne prend pas le risque de ne pas terminer une course. A Brno, Redding n’a jamais connu de résultats particulièrement éclatants : il termine seulement deux fois dans les points en catégorie 125cc. Il n’a depuis pas fait mieux qu’une 22ème position lors de sa première saison Moto2, tandis que l’an dernier, il ne terminait pas la course. Cependant, cette saison, c’est avec confiance qu’il aborde la manche Tchèque.

Derrière, Pol Espagaro se bat pour recoller au Championnat, mais la tâche est difficile. Aux Etats-Unis, après des essais en demi teinte le vendredi, l’Espagnol a été victime d’une grosse chute durant la séance qualificative du samedi. En course, il a malheureusement échoué au pied du podium en se classant en 4ème position. Celui qui a maintenant assuré sa position pour 2014 dans le team Tech3 devra donc être plus incisif lors de ce GP à Brno. Enfin, une victoire sur le circuit tchèque lui permettrai de remporter pour la première fois en carrière le GP de République Tchèque. L’an dernier, il terminait en 2ème position.

Pol Espargaro durant la  course Moto2 lors du GP de République Tchèque en 2012 (Photo : Moto-station.com)

Pol Espargaro durant la course Moto2 lors du GP de République Tchèque en 2012 (Photo : Moto-station.com)

Avec une superbe course couronnée par sa victoire à Indianapolis, Esteve Rabat remonte à seulement 20 points de retard sur son coéquipier Pol Espargaro. Alors qu’il partait en vacance après le GP d’Allemagne avec une blessure au pied, l’Espagnol a remporté son 2ème GP en carrière lors de la course à Indianapolis. De bonne augure pour continuer sur sa lancée dès le weekend prochain. A Brno, Rabat a toujours terminé dans les 10 premiers depuis qu’il roule en catégorie Moto2. Il était parvenu a atteindre le podium lors de sa dernière saison en 125cc, en 2010, en se classant 3ème.

Auteur d’une belle course se concluant de nouveau par une 5ème position, Dominique Aegerter, du team Technomag carXpert, est toujours aussi régulier depuis le début de saison, et se maintient 4ème au Championnat. Il ne serait pas impossible de revoir le jeune pilote Suisse sur le podium avant la fin de la saison. Ce weekend, Aegerter aura le potentiel et la possibilité de battre son meilleur résultat sur le circuit de Brno : une 8ème position en 2011 lors de la course Moto2.

Les Français de la catégorie.

Johann Zarco, 6ème au championnat, a quelque peu fait oublier sa 12ème position acquise en Allemagne lors de la course à Indianapolis durant laquelle il termine en 8ème position. Un bon résultat en République Techèque pourrait donc permettre à Johann de se relancer, et parvenir ainsi à remonter au championnat. Le circuit lui a déjà permis de se montrer : en 2012, il termine la course Moto2 à la 7ème position. L’année d’avant, il terminait sur le podium à la 2ème position au guidon de sa 125cc.

Johann Zarco durant la course Moto2 lors du GP de République Tchèque en 2012 (Photo : Jir.mc)

Johann Zarco durant la course Moto2 lors du GP de République Tchèque en 2012 (Photo : Jir.mc)

Mike DiMeglio a repris le Championnat de la même manière qu’il l’a quitté en Allemagne pour la trêve estivale : dans la difficulté. 25ème en Allemagne, il termine 21ème à Indianapolis. Le Toulousain pointe à la 20ème place du championnat à 1 point de l’ancien champion du monde Toni Elias. Durant sa carrière Mike n’a réalisé qu’un podium, lors de la saison de son titre 125cc, en 2008. L’an passé, il terminait à la porte des points à la 16ème place.

« Brno est un circuit que j’aime vraiment et je veux me racheter après les dernières représentations. Nous devrons voir comment sera la météo, probablement chaude mais je me sens bien et confiant en dehors des problèmes que nous avont rencontrés à Indy avec les pneus et le moteur.
Pour chaque course, nous recueillons de plus en plus d’informations et d’expérience avec l’équipe, j’espère que nous faisons bien parce que j’ai vraiment envie de revenir aux avant-postes. »

Louis Rossi, quant à lui, continue son apprentissage de la catégorie Moto2. Il termine la course à Indianapolis à la 24ème position. A Brno, le meilleur résultat de Louis est une 14ème position acquise en 2010, lorsqu’il roulait en 125cc.

Lors de cette manche en République Tchèque, un 4ème pilote Français sera présent sur le plateau Moto2. Il s’agit de Lucas Mahias qui roulera au guidon de la TransFIORmers en tant que WildCard. Prévu initialement sur le circuit du Mugello en juin dernier, c’est Christian Boudinot, le créateur de cette nouvelle machine, qui avait décidé de reporter la participation de son pilote en Grand Prix Moto2.

Moto3

Luis Salom, qui n’a pas terminé la course sur le podium pour la première fois de la saison à Indianapolis, a limité les dégâts suite à sa chute du vendredi. Il termine la course  en 5ème position. Ainsi, il arrivera en République Tchèque toujours en leader du championnat, mais ne converse désormais plus que 9 et seize 16 points d’avance sur ses poursuivants Maverick Viñales et Alex Rins. A Brno, la course risque d’être compliquée et il pourrait encore perdre quelques points sur ses compatriotes. L’année passée, Salom terminait la course en 2ème position après être parti de la 5ème place sur la grille de départ.

La blessure au pied de Salom pourrait bien aider Maverick Viñales à recoller au Championnat, et pourquoi pas à s’emparer du leadership dès ce weekend. Maverick Viñales est désormais le seul pilote à avoir terminé chaque course sur le podium. Sa régularité sera récompensée en fin de saison. A Brno, Viñales a connu des bons résultats : 4ème en 2012 en Moto3 et 6ème en 2011 en 125cc.

En remportant sa 2ème course consécutive, et 3ème course en carrière, Alex Rins, revient petit à petit sur Maverick Viñales et Luis Salom dans la course au titre. Avec seulement 16 points de retard sur Salom et 7 sur Viñales, le jeune pilote devient clairement un challenger pour le titre Moto3. Celui qui n’en n’est qu’a sa seconde saison en Moto3 aura le potentiel de terminer sur le podium une nouvelle fois et de confirmer son résultat de l’an dernier sur le circuit Tchèque : une 5ème position.

Maverick Viñales devant Romano Fenati durant la course Moto3 lors du Gp de République Tchèque en 2012 (Photo : moto-station.com)

Maverick Viñales devant Romano Fenati durant la course Moto3 lors du Gp de République Tchèque en 2012 (Photo : moto-station.com)

Distancé à 63 points de Rins, Jonas Folger retrouvera ce weekend le circuit sur lequel il a remporté sa première et unique victoire en Moto3. Auteur d’une 4ème place à Indianapolis, Folger se bat pour conserver sa place de 4ème pilote au Championnat avec Alex Marquez, qui à l’image de son coéquipier Alex Rins, a mis la trêve estivale à profit pour s’entraîner. En dehors de sa victoire acquise l’an dernier à Brno, Jonas Folger a réalisé une 4ème place lors de la saison 2010 au guidon de sa 125cc.

Mis à part son abandon lors du GP à Austin et sa 23ème position à Jerez, Alex Marquez aura fini chaque course dans le Top5 cette saison, avec en prime un retour de vacances sur le podium, au terme d’une course Moto3 à Indianapolis qu’il termine en 2ème position. Le jeune frère de Marc Marquez, est maintenant à la lutte pour la 4ème place du Championnat avec l’Allemand Jonas Folger. L’an dernier, Alex Marquez réalisait une 21ème position lors de sa 5ème course en carrière.

Les Français de la catégorie.

Alexis Masbou, 11ème au classement général, n’est plus qu’à un seul point de devenir meilleur pilote Honda lors de cette saison Moto3. En effet, il est à égalité avec Brad Binder (46 points), tous deux à une longueur de Jack Miller. Bien que le circuit de Brno n’ai tjamais été très propice à Alexis, il se battra une nouvelle fois pour terminer dans les points, chose qu’il a toujours réussi cette année, mis à part lors sa mésaventure du GP d’Allemagne où il a été contraint de ne pas prendre le départ.

Alexis Masbou durant la course Moto3 lors du GP de République Tchèque en 2012 (Photo : moto-journal)

Alexis Masbou durant la course Moto3 lors du GP de République Tchèque en 2012 (Photo : moto-journal)

Alan Techer, également dans les points à l’issue du GP à Indianapolis avec une 13ème positon, pointe maintenant en 22ème position avec ses 6 points, a 1 point de la 21ème place et 2 points de la 20ème. L’an dernier, Alan ne participait au GP de République Tchèque. Cette année, la pénalité reçue en arrivant sur le circuit pour un boîtier non conforme lors de la course d’Indianapolis pourrait bien handicaper le Français. En effet, il écopera automatiquement de 6 places de pénalité sur la grille de départ, ce qui l’obligera à réaliser la meilleure qualification et le meilleur départ possible s’il veut, comme à son habitude, se battre à la régulière dans le Top15.

Jules Danilo sera de nouveau sur le plateau Moto3 pour ce GP à Brno. En effet, celui qui etait engagé en tant que remplaçant de Danny Webb blessé pour le team Ambrogio Racing lors des deux dernières manches, sera de nouveau engagé comme WildCard pour le team Marc VDS Racing. Une nouvelle occasion pour le jeune pilote tricolore d’acquérir de l’expérience sur les circuits Européens.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...