GP du Qatar 2015 (MotoGP) : Valentino Rossi, la 83ème, les Ducati sur le podium

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , ,

Publié le 29/03/2015 avec Aucun Commentaire

Avec trois Ducati dans le Top5 dont une en pole position, les suspens est entier pour cette première course de la saison 2015.

Rappel des faits

Il suffit d’analyser les images de la Q2 pour relativiser les temps réalisés par Danilo Petrucci et Yonny Hernandez. En plus d’être réalisés sur le pneu soft, les temps de deux Ducati Pramac ont été aidés par Marc Marquez. Néanmoins pour Andrea Dovizioso, l’analyse est moins évidente. Dovizioso a confié à nos confrères de GPOne que le travail réalisé durant le week-end n’a pas été basé sur le pneu soft. Les deux pilotes officiels n’ont utilisé le pneu soft que pour la Q2. Dovizioso a préparé sa course durant la FP4 roulant dans le même rythme, voire plus vite sur quelques tours, que Marquez. À Sepang 2, une personnalité du paddock proche de Ducati nous avouait, « La GP15 n’a rien à voir avec la GP14.x, elle tourne en virage et elle demande beaucoup moins d’effort. » Qui dit moins d’effort, dit moins de contraintes sur le capital pneumatique.

L'object de toutes les attentions : la Ducati GP15. (Photo : Ducati)

L’object de toutes les attentions : la Ducati GP15. (Photo : Ducati)

Mais, alors, la Ducati est-elle avantagée ? C’est le premier Grand Prix donc tout le monde part du même pied d’égalité concernant le développement moteur. Le pneu tendre ne sera pas utilisé en course, pour des raisons évidentes. Le carburant alors ? La Ducati roule déjà avec 22L (contre 20L pour les Factory). Le seul avantage vient de pneu soft sur un tour lors de la Q2. Et jusqu’à la Q2, on sait désormais que la GP15 se comporte bien sur des pneus usés.

Concernant la contre-performance Yamaha durant les essais, les deux pilotes officiels souffrent d’un manque de grip en sortie de virage et d’un manque de vitesse de pointe en ligne droite. Mais Rossi et Lorenzo ont roulé en 1’56 régulier durant le warmup démontrant un bon rythme en prévision de la course.

Course

Alors que la majeure partie du plateau (dont la première ligne) est équipé du pneu medium, Rossi a fait le choix du pneu dur, ce qui aura son importance en fin de course. Le meilleur départ est réalisé par Dovizioso qui vire en tête devant Lorenzo alors que Marquez a manqué le premier virage et pointe bon dernier. Il entame alors une remontée « à-la-Marquez« .

Après deux tours, Lorenzo est toujours second pris entre les deux Ducati officielles. Yonny Hernandez se place en 4ème position devant la Yamaha de Bradley Smith et la première Honda de Dani Pedrosa, 6ème. Rossi est alors 8ème tandis que Marquez pointe déjà 12ème après seulement 4 tours.

Lorenzo profite de l’absence de ses adversaires pour reprendre la tête à Dovizioso. Le Majorquin resiste alors à la pression des deux Ducati officielles. Plus loin, Hernandez doit s’incliner face à la remontée de Rossi qui passe 4ème. Pendant ce temps, Marquez est déjà 8ème à quelques mètres de Smith. Côté Open, Nicky Hayden mène en 14ème position devant Stefan Bradl, Karel Abraham, Hector Barbera et Mike Di Meglio.

Lorenzo souffre de sa vitesse de pointe et ne peut pas résister à la puissance de la Ducati de Dovizioso. Rossi réussit toutefois à revenir au contact de Iannone. Pedrosa est distancé de plus de trois secondes et se retrouve déjà menacé par Marquez qui prend la 5ème place. Une fois n’est pas coutume, il n’y a pas de Honda en bagarre pour la victoire.

Sur les 5 derniers tours, la victoire se dispute entre Lorenzo, Dovizioso et Rossi. Iannone n’arrive pas à suivre le rythme et devra se contenter de la 4ème place. Le pneu dur de Rossi commence à prendre l’avantage 4 tours avant l’arrivée. Alors que Lorenzo lâche prise et perd la 3ème place sur le podium face à Iannone, Rossi est le seul à tenir tête à Dovizioso. Le pilote Yamaha contient les attaques de Dovizioso jusqu’au dernier virage pour s’envoler vers la victoire.

Côté Open, c’est Barbera qui prend la tête du classement avec la 15ème position. Mike Di Meglio est 19ème tandis que Loris Baz, victime d’un problème mécanique en début de course, termine 22ème.

Valentino Rossi aura lutté jusqu'au dernier virage pour combler le manque de puissance de la Yamaha. (Photo : Yamaha MotoGP)

Valentino Rossi aura lutté jusqu’au dernier virage pour combler le manque de puissance de la Yamaha. (Photo : Yamaha MotoGP)

Classement

Pos. Pilote Moto Temps/Ecart
1 Valentino ROSSI Yamaha 42’35.717
2 Andrea DOVIZIOSO Ducati +0.174
3 Andrea IANNONE Ducati +2.250
4 Jorge LORENZO Yamaha +2.707
5 Marc MARQUEZ Honda +7.036
6 Dani PEDROSA Honda +10.755
7 Cal CRUTCHLOW Honda +12.384
8 Bradley SMITH Yamaha +12.914
9 Pol ESPARGARO Yamaha +13.031
10 Yonny HERNANDEZ Ducati +17.435
11 Aleix ESPARGARO Suzuki +19.901
12 Danilo PETRUCCI Ducati +24.432
13 Scott REDDING Honda +32.032
14 Maverick VIÑALES Suzuki +33.463
15 Hector BARBERA Ducati +33.625
16 Stefan BRADL Yamaha Forward +33.944
17 Nicky HAYDEN Honda +38.970
18 Eugene LAVERTY Honda +46.570
19 Mike DI MEGLIO Ducati +59.211
20 Alex DE ANGELIS ART +1’14.981
21 Marco MELANDRI Aprilia +1’48.143
22 Loris BAZ Yamaha Forward 3 Tours
Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...