GP de France : Jules Danilo « J’aimerais terminer premier pilote Français. »

Rédigé par . Posté dans Moto3, MotoGP, News.

Tagged: , , , , ,

Publié le 18/05/2013 avec 4 Commentaires

Depuis le circuit Bugatti au Mans, nous recueillons les impressions et déclarations des différents pilotes Français croisés dans le paddock. Jules Danilo est invité en tant que WildCard en catégorie Moto3 pour le GP de France. Le jeune homme engagé en Championnat d’Espagne Moto3, répond à OffBikes en fin de journée, suite à sa très bonne séance libre de l’après-midi.

Jules Danilo dans le box du Team Marc VDS pour ce GP de France au Mans. (Source : Team Marc VDS)

Jules Danilo dans le box du Team Marc VDS pour ce GP de France au Mans. (Source : Team Marc VDS)

  • Comment se passe ton week-end ?

Très bien jusqu’à présent ! 17ème en 1’46, je ne m’y attendais pas et je suis très satisfait de ce classement. J’ai beaucoup appris avec les pilotes devant moi, en prenant des roues, mais par la suite je suis reparti tout seul et j’ai réussi à rouler dans les mêmes chronos, et même à les améliorer. Donc pour moi, c’est vraiment le plus gros point positif de ma séance.

  • Comment perçois-tu le paddock ici, comparé à celui dont tu as l’habitude ? Es-tu impressionné ?

Ce sont de très très gros moyens, alors au début, difficile de se sentir à l’aise et de ne pas être timide, d’ailleurs je le suis encore ! (rires) Je dois avouer que quand on arrive là, ça met tout de suite un peu la pression.

  • On est forcément obligé de penser à ton frère, comment va-t-il ?

Il va bien, il se remet bien et il sera là demain. Il est en pleine forme, et pour l’instant, il souhaite toujours reprendre la compétition !

  • Ce week-end, tu effectues une « pige » en tant que WildCard, seras-tu amené à en faire d’autres cette année ?

Pour l’instant, nous nous concentrons sur Le Mans. On a prévu de faire d’autres piges, mais c’est toujours difficile. Ici, je suis Français donc ça passe, mais dans les autres pays, les WildCards nationaux ont la priorité. Si les places ne sont pas prises, bien sûr que je le tenterai. Pour l’instant, on envisage le Sachsenring et Brno. Ce circuit est d’ailleurs un souvenir particulièrement difficile pour mon frère, puisque c’est la bas qu’il a gravement chuté, mais il compte y courir pour la RedBull Cup, et s’il y parvient avec un joli résultat, ce sera très bon pour son mental.

  • Tu roules ici avec la même Kalex KTM qu’en RedBull Cup, mais on sait qu’il existe des différences de puissance entre le championnat du monde et les championnats annexes. Quelles modifications ont été apportées à ta machine pour ce week-end ?

Et bien ici, je roule avec un moteur KTM qu’on a acheté spécialement pour cette course. C’est donc la même puissance que tous les autres pilotes, et il sera réservé à mes piges en Grand Prix. Je n’ai absolument pas le droit de l’utiliser dans mon championnat pour le moment.

  • À ton avis quel est ton plus grand rival ce week-end ?

Pour être honnête, j’aimerais beaucoup être premier Français devant Alan Techer et Alexis Masbou. Sur cette séance, je me classe juste derrière Techer à un petit dixième, et Masbou est derrière moi. Mais je me pose des questions car je suis sûr qu’Alexis en a encore sous la poignet.

  • Avec quels pilotes aimerais-tu bien te battre en course ?

Je dirais Marquez (Alex, NdR). C’est ambitieux, je ne sais pas si j’y parviendrai mais ça me plairait beaucoup !

Jules Danilo sur la piste. (Source : Team Marc VDS)

Jules Danilo sur la piste. (Source : Team Marc VDS)

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...