GP de France : Conférence de Presse MotoGP

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , ,

Publié le 16/05/2013 avec Aucun Commentaire

Le GP de France débarque au Mans et traditionnellement les hostilités commencent par la fameuse conférence de presse. La saison dernière, le sujet était l’annonce de la retraite sportive de Casey Stoner. Cette saison, quoi de mieux que de monopoliser la conférence de presse par le débat sur l’incident du dernier virage du dernier tour du GP d’Espagne à Jerez. Mais commençons d’abord par les classiques questions initiales.

La conférence débute par l’avis, toujours très humble, de Marc Marquez, au sujet de ce GP de France. « Le Mans est un circuit très intéressant pour moi. Mais jusqu’à présent nous avons toujours roulé sur le sec, nous avons peu de configurations course pour rouler sous la pluie et nous connaissons encore très peu l’électronique sous ces conditions ».

Dani Pedrosa : « ma victoire à Jerez est arrivée à point nommé pour me relancer au championnat mais nous devrons nous concentrer sur cette course. Nous avons beaucoup de poles ici mais ce week-end nous devrons essayer de nouvelles configurations (pneu et électronique). Les Yamaha et la Honda sont très bonnes ici, ça risque d’être différent ». 

De son côté, Jorge Lorenzo, actuel second au championnat, reste optimiste : « nous avons toujours fait de bonnes choses ici, j’espère que le temps ne sera pas un handicape pour notre équipe. Nous devrons aussi résoudre les problèmes pilotes lents (réunion pré-conférence pour discuter de ce problème, ndlr) ». Valentino Rossi reste toujours sur ces problèmes non résolus lié à l’équilibre de sa M1 : « au Qatar nous étions biens, nous attendions mieux des autres GP mais c’était difficile surtout à Jerez. Les Honda sont bonnes. Nous avons quelques problèmes d’équilibre de la moto liés notamment aux freins ». Mais, il termine : « j’ai de bons souvenirs ici, surtout la saison dernière ».

Au sujet de l’incident de Jerez : trois camps se sont précisés lors de cette conférence : le camp des Contre, le camp des Pour et ceux n’ayant aucun avis. En MotoGP, nous connaissons la haine que Jorge Lorenzo à l’égard des pilotes agressifs. À l’époque sa bête noire était Marco Simoncelli, cette saison, c’est Marc Marquez. Malgré avoir répété maintes fois ne rien avoir à l’encontre de Marquez, Lorenzo prône sa détermination à rendre la compétition sécurisée afin de ne pas mettre la vie des pilotes en danger. Selon lui, un pilote apprend de ses erreurs dès lors qu’il est sanctionné. Or, ici, Marquez n’a pas été sanctionné et c’est ça qu’il reproche à la direction de course. À noter qu’avant cette conférence de presse, les pilotes se sont rencontrés afin de débattre sur cette question de sanction. Mais encore une fois, Lorenzo n’a rien contre Marquez. Marc Marquez est très clair : « c’était le dernier tour, le dernier virage, je devais tenter. C’est la course ».

D’un autre côté, on a les personnes qui comprennent cet incident et surtout la réaction de Marquez : « Marc est très agressif, c’est un fait de course« , annonce Valentino Rossi, « il y a eu beaucoup d’incident par le passé et d’autant plus sur le circuit de Jerez comme Doohan et Criville ». De son point de vue, Cal Crutchlow est beaucoup plus distant : « cela n’a pas affecté ma course, chaque incident est différent. La direction de course a fait de son mieux ». Il ajoute : « étaient-il à la limite ? je ne sais pas. La saison dernière, j’ai fait la même chose à Nicky. Tant qu’il n’y a pas de chute, il est difficile de statuer ». Le coéquipier de Marc, Dani Pedrosa avance sa malheureuse expérience de victime malgré lui  : « j’ai beaucoup d’expérience au sujet des contacts et des chutes provoquée (cf. percussion de Simoncelli au GP de France 2011, ndlr), je n’ai pas d’avis sur la question cependant ». Randy de Puniet est beaucoup plus lapidaire : « Lorenzo a ouvert la porte un peu trop, je pense que les fautes sont partagées, c’est la course ».

L'image que tout le monde attendait depuis Jerez. (Source : OffBikes)

L’image que tout le monde attendait depuis Jerez. (Source : OffBikes)

Cal Crutchlow, très sérieux durant la conférence espère une bonne prestation ici à la maison (pour Tech3) et pour le sponsor Monster Energy : « à Jerez, tout était au top, nous avons fait du bon travail ».  Au sujet de la rumeur sur un éventuel départ de Tech3 en fin de saison, il répond : « je me concentre sur ma saison, la moto et le team sont au mieux, je fait de mon mieux, je dois me concentrer sur mon travail actuel ».

Enfin Randy de Puniet espère faire mieux que son début de saison catastrophique et surtout se rapprocher de son coéquipier Aleix Espargaro.  Il affirme cependant que les CRT sont beaucoup plus compétitives cette saison. Dommage puisque les CRT sont amenées à disparaitre avec l’arrivée des compéclients Honda et Yamaha. Concernant Suzuki, « je ne peux rien dire pour le moment, je suis en discussion depuis la saison dernière pour développer la nouvelle moto mais ma priorité reste la saison actuelle. »

Alors que penser de cette conférence ? Haine Marquez-Lorenzo (étouffée) ? Lassitude de Crutchlow liée aux rumeurs ?

Quelques photos :

Retrouvez-nous sur Facebook.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...