GP de Brno 2013 : résumé et réactions des séances qualificatives MotoGP, Moto2 et Moto3

Rédigé par . Posté dans Moto2, Moto3, MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , , ,

Publié le 24/08/2013 avec Aucun Commentaire

Ce Samedi sur le circuit de Brno en République Tchèque avaient lieu, comme le veut l’usage, les séances qualificatives MotoGP, Moto2 et Moto3. Pour ceux d’entre vous qui n’auraient pu y assister, ainsi que pour vous permettre de bien garder tous les enjeux des courses de demain en tête, voici un résumé concis des événements de la journée, agrémenté des réactions de leurs principaux acteurs.

-
MotoGP : Cal Crutchlow et Alvaro Bautista créent la surprise

Comme chaque Samedi depuis le début de saison, les deux séances qualificatives « sprints » de la catégorie reine ont été très animées et ont amené leur lot de surprises.
La quatrième séance libre du week-end qui les précédait, en guise de warm-up, ne laissait pourtant rien présager : dominée par Marc Marquez et Jorge Lorenzo, seul Cal Crutchlow se glissait derrière les deux Espagnols, faisant songer à un coup d’éclat temporaire lors d’une session sans pression – la seule qui n’est pas prise en compte pour la répartition des pilotes en Q1 et Q2.

En Q1, les résultats font déjà hausser un sourcil : au terme d’une séance mouvementée où la lutte est permanente entre Andrea Iannone, Aleix Espargaro et Michele Pirro, c’est le premier Italien qui tire son épingle du jeu en signant le meilleur chrono malgré une grosse chute en début de séance, talonné de près par celui que personne n’attend plus, l’Américain Colin Edwards.
Avec le GP d’Indianapolis, c’est la deuxième fois consécutive que les deux hommes sont repêchés en Q2, contrairement à Aleix Espargaro pourtant favori du Championnat CRT. L’Espagnol semble avoir du mal à se remettre de sa lourde chute aux Etats-Unis, et a d’ailleurs tâté plusieurs fois du bac à graviers tchèque depuis le début du week-end. Aurait-il perdu un peu de sa confiance ?

Le regard déterminé de Cal Crutchlow avant d'aller signer le record de la piste. (Photo : Yamaha Tech 3)

Le regard déterminé de Cal Crutchlow avant d’aller signer le record de la piste. (Photo : Yamaha Tech 3)

Lors de la Q2, le classement n’a de cesse de changer et ressemble bientôt à un étrange jeu de quille dans lequel Cal Crutchlow se régale de tout chambouler. Enchaînant les tours rapides, le Britannique reprend très vite la pôle position provisoire qu’il s’était déjà accordé ce matin lors de la troisième séance libre. Quelques minutes avant la fin de séance, Crutchlow signe même un chrono hallucinant en 1’55.527, battant au passage la pôle record de Jorge Lorenzo l’année passée (1’56.799). Le pilote Tech3 s’offre ainsi sa seconde pôle position de la saison après Assen. « Cette pôle a plus de saveur à mes yeux dans la mesure où Jorge (Lorenzo) ne roulait pas à Assen, » confie-t-il. « Cela fait bien plus plaisir d’être le plus rapide quand tout le monde est en piste. J’ai encore plus hâte à la course de demain, mais mon objectif reste le même : faire podium, comme l’année dernière.« 

Derrière l’Anglais, une autre surprise, puisque c’est Alvaro Bautista qui signe le second meilleur chrono en 1’55.754. L’Espagnol se réjouit de cette performance : « Dès ce matin, j’ai senti une amélioration sur la moto, et j’avais un meilleur grip à l’arrière. Mon rythme était bon avec un pneu usé, donc je savais qu’en passant des balles neuves pour la séance qualificative, je pourrais faire un bon chrono. C’est ce qui s’est produit et m’a permis de prendre l’avantage. Honnêtement, j’ai pris beaucoup de plaisir à signer ce chrono, et maintenant j’espère juste prendre un bon départ et rester dans les meilleurs le plus longtemps possible en course. Je me suis senti très bien sur la moto aujourd’hui, donc je peux espérer les mêmes conditions demain pour garder un rythme élevé, même avec des pneus usés par la course. »
Une performance dans la droite lignée de celles qu’il a réalisé dernièrement, terminant 4ème de la course de Laguna Seca, et 6ème de celle d’Indianapolis, et devenant par la même un nouveau challenger capable de surprenants coups d’éclats.

Les grands perdants de cette qualification s’appellent donc Marc Marquez, Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo, qui terminent respectivement 4ème, 5ème et 6ème. Une séance difficile, comme l’admet Lorenzo, qui se plaint de ne pas avoir pu tirer profit des pneus neufs du fait d’une moto mal réglée. Valentino Rossi termine quant à lui 7ème derrière Bradley Smith, fermant la marche des poids lourds de la catégorie.

-
Moto2 : Scott Redding à la peine, Takaaaki Nakagami concrétise

La séance qualificative Moto2 de cet après-midi fut animée, mais a mis en lumière les pilotes habituels, à l’exception du Britannique Scott Redding, pourtant favori au Championnat.
À la peine depuis le début du week-end, le pilote du Team Marc VDS a du se contenter d’un 13ème chrono en fin de séance, une position qui ne correspond en rien à ses attentes. Il ne s’est d’ailleurs pas encore exprimé sur cette contre-performance qui le condamne à la 5ème ligne, et doit espérer prendre le meilleur départ possible pour ne pas voir de gros points lui échapper.

Aux avant-postes, Takaaki Nakagami signe une superbe pôle en 2’02.202, privant les top-pilotes du Team Pons de la meilleure position sur la grille. Avec cette seconde pôle position en Moto2, le pilote Japonais prouve qu’il est bien de retour en meilleure forme, et que son incroyable podium d’Indianapolis n’était pas dû au hasard. Bien qu’il ait eu un milieu de saison difficile après ses performances éclatantes des premières courses, le Nippon a à coeur de prouver qu’il a encore les moyens d’être un sérieux obstacle à l’hégémonie Redding.

Takaaki Nakagami concrétise en signant la pôle position. (Photo : Honda Racing)

Takaaki Nakagami concrétise en signant la pôle position. (Photo : Honda Racing)

-
Derrière lui, dans un chrono totalement absolument et totalement identique de 2’02.599, les deux pilotes Espagnol HP Tuenti 40 de Sito Pons, Pol Espargaro et Esteve Rabat, se pressent en première ligne, un classement peu étonnant aux vues de leurs très bonnes performances depuis le début du week-end. Malheureusement, leur 3ème coéquipier Axel Pons, pourtant en grande forme, a subi une lourde chute durant la séance et a du se contenter d’une piètre 27ème position, qui ne devrait pas rendre sa course des plus simples.

Côté Français, Johann Zarco est une nouvelle fois le meilleur Français qualifié avec son 7ème chrono derrière Jordi Torres et devant Thomas Luthi. « C’était une bonne journée, » déclare le pilote de Laurent Fellon. « Nous étions parmis les premiers que ce soit aux essais libres ou qualificatifs, et cela me rend très positif pour la suite. Ce matin, nous avons collecté des données très intéressantes, du coup mon chassis est très bien réglé, c’est donc vraiment dommage de ne pas avoir pu atteindre la première ligne. Les écarts sont minimes, et il aurait suffit de peu pour me permettre de partir de moins loin. Demain, au Warm Up, je n’aurai qu’à me concentrer sur le choix de mon mon pneu avant, mais pour la course, je suis confiant.« 

Mike Di Meglio obtient lui le 17ème chrono, Louis Rossi est 25ème.

-
Moto3 : La première ligne pour Alexis Masbou

Alexis Masbou se qualifie en première ligne avec sa superbe 3ème position. (Photo : Honda Racing)

Alexis Masbou se qualifie en première ligne avec sa superbe 3ème position. (Photo : Honda Racing)

-
C’est l’événement majeur de cette journée de Samedi, la qualification du Français Alexis Masbou en première ligne avec un excellent 3ème chrono en 2’08.459, soit à moins d’une seconde de la pôle position d’Alex Rins. « Je suis super content ! » s’exclame l’Albigeois. « Ça faisait longtemps que je n’avais pas été aussi bien classé. Nous avons été très rapide depuis le début du week-end et j’étais surpris d’être 4ème aux essais libres ce matin, mais cela m’a fait prendre conscience que je pouvais faire quelque chose de bien. Je suis très confiant sur la moto et mon équipe n’a pas cessé de travailler. Ce circuit est plus avantageux pour nous que celui d’Indianapolis parce qu’il n’y a pas de virages en première. Ici, en sortant correctement d’une courbe, on peut garder le rythme sans problème. Demain, j’essayerai de rester dans le groupe des plus rapides, et je verrai bien ce qui arrive ! » Une excellente nouvelle et une très bonne performance pour le Français, qui lui permet entre autre de se rappeler aux bons souvenirs des différentes équipes qui pourraient le solliciter pour la saison prochaine.

Alexis a tout de même deux pilotes devant lui, et deux pilotes Espagnols très bien classés au Championnat de surcroît : Alex Rins en pôle position en 2’07.622, et Maverick Vinales derrière lui. En quatrième position, on retrouve Jack Miller, en grande forme depuis la reprise à Indianapolis, et Luis Salom qui, malgré sa blessure au pied encore douloureuse et ses béquilles bien présentes dans le box, ne lâche rien et se laisse emporter par l’adrénaline.

Côté Français, Alan Techer signe le 16ème chrono, mais on ne saurait oublier les 6 places de pénalité qui l’attendent demain sur la grille de départ, une punition tout de même sévère pour une simple formalité administrative.
Jules Danilo, sur sa Kalex KTM, est 34ème temps après une séance qualificative compliquée.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...