GP des Amériques 2016 : Lorenzo garde le secret, Rossi pointe Ducati et Marquez progresse

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , , , ,

Publié le 07/04/2016 avec Aucun Commentaire

Troisième Grand Prix de la saison et dernier avant le retour du paddock MotoGP en Europe, ce week-end se déroule l’épreuve sur le Circuit des Amériques à Austin. Ce Grand Prix ne déroge pas à la règle et donne son coup d’envoi par la traditionnelle conférence de presse. Marc Marquez, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Andrea Iannone, Maverick Viñales et Eugene Laverty étaient les invités.

Marc Marquez, invaincu à Austin. (Photo : Honda)

Marc Marquez, invaincu à Austin. (Photo : Honda)

Malgré une intersaison difficile, il aura seulement fallu attendre le deuxième Grand Prix pour que la Honda se hisse sur la première marche du podium, « Nous avons travaillé dur et nous avons désormais une bonne base de travail. Nous verrons si cela fonctionne ici. Le revêtement d’Austin est spécial et nous devons attendre pour comprendre comment les Michelin vont se comporter. Honda travaille sur l’accélération et la vitesse de pointe. Dans le futur, ce sera beaucoup mieux. » Honda dispose de nouvelles pièces ce week-end pour apporter plus de puissance.

À noter qu’en Argentine, Marquez signait sa 25e victoire en MotoGP et égale désormais le record de Kevin Schwantz. Au total, il compte sa 51e victoire en Grand Prix et rejoint son coéquipier Dani Pedrosa.

En lutte pour la victoire sur la première partie de la course avant le passage obligatoire dans les box, Valentino Rossi s’est retrouvé distancé sur sa deuxième machine, incapable de suivre le rythme de Marquez, « La course au Qatar a été bonne. En Argentine, c’était difficile pour tout le monde et j’ai été chanceux de terminer sur le podium. » Concernant les Michelin à Austin, « Nous devrons attendre jusqu’à demain pour connaitre le comportement des pneus.« 

Quand j’aurai pris ma décision, vous serez tous informés. Pour le moment, je ne veux pas en parler.

Jorge Lorenzo – Austin – Conférence de Presse

C’est vers Jorge Lorenzo que l’attention s’est portée. Le Majorquin est au centre des rumeurs pour son éventuel passage chez Ducati en 2017. À cela, il est clair, « Lorsque j’aurai pris ma décision, vous en serez tous informés. Pour le moment, je ne veux pas en parler. » Interrogé sur les rumeurs, son coéquipier Rossi a d’abord lâché un laconique, « Je ne sais pas« , avant de préciser plus tard qu’il ne voulait pas parler de Ducati et de Lorenzo.

Vainqueur au Qatar, il a chuté en Argentine, « D’habitude, je fais plus attention. Cette fois-ci, j’ai été trop impatient et j’ai commis une erreur. » Le Champion en titre s’est aussi prononcé sur les courses en format flag-to-flag, « Je ne suis pas un adepte des courses en flag-to-flag. Nous devons trouver une solution, car c’est dangereux en particulier lorsqu’un pilote vous suit. »

Avec 13 pilotes à l’arrivée du Grand Prix d’Argentine dimanche dernier, Eugene Laverty fait partie de ceux qui sont parvenus à rallier la ligne d’arrivée, premier satellite, « C’était une course folle, » précise-t-il. « Je ne savais pas à quelle place j’étais. Après un période hivernale difficile, l’une des plus dures, c’est un bon résultat. Il sera difficile de faire aussi bien à Austin, mais nous ferons de notre mieux pour passer en Q2 ce week-end. »

En Argentine, Maverick Viñales s’est longuement battu pour le podium avant de chuter en perdant l’avant, « J’avais le podium, mais j’ai commis une erreur. J’aurais vraiment souhaité donner un premier podium à Suzuki après tant d’années. » Au coeur des convoitises, Viñales confie que c’est une source de motivation, « Je me sens bien chez Suzuki et je ne pense pas encore à l’avant. »

Andrea Iannone a commis l’irréparable en Argentine sur un freinage trop optimiste. L’Italien est parti à la faute dans le dernier tour entraînant son coéquipier avec lui, « Pour moi le podium est important. Valentino était juste derrière moi. Pensant qu’il allait tenter une attaque, j’ai fait de même sur Andrea et j’ai chuté. C’est un mauvais début de saison, nous devons nous concentrer pour améliorer la situation. » Au centre des rumeurs d’un passage chez Suzuki, Iannone botte lui aussi en touche, « Je ne pense pas au futur, le futur c’est maintenant. « 

Concernant le problème des Michelin, selon Rossi, la source se retourne plutôt vers Ducati, « Nous n’avons pas de problème avec les Michelin, je pense que Ducati devrait régler ce problème afin de ne pas obliger tout le monde à rouler sur le pneu le plus dur. « 

Pour ce Grand Prix, Michelin propose 3 avants (soft/medium ou hard), et 2 arrières (soft et medium asymétriques)

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...