GP d’Allemagne 2015 (Conférence) : Valentino Rossi et Jorge Lorenzo veulent s’imposer dans le jardin de Honda et de Marc Marquez

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , , ,

Publié le 09/07/2015 avec Aucun Commentaire

Pour ce dernier Grand Prix avant la trêve estivale sur le circuit du Sachsenring en Allemagne, Valentino Rossi, Marc Marquez, Jorge Lorenzo, Andrea Iannone, Cal Crutchlow, Aleix Espargaro et Stefan Bradl, bien que blessé et remplacé par Claudio Corti ce week-end, étaient les invités de la conférence de presse ce jeudi.

German GP, 2015

Le « tourniquet » du Sachsenring avec 10 virages à gauche pour 3 virages à droite. (Photo : HRC)

Auteur d’un doublé pole position et victoire lors du Dutch TT, Valentino Rossi conserve sa place de leader au Championnat et compte désormais 10 points d’avance sur Jorge Lorenzo, « Je suis satisfait de ce début de saison, en particulier concernant les points. Ce sont des points importants pour la suite du Championnat. », confie Rossi, « C’est un circuit est particulier avec 80% de virages à gauche. C’est un peu comme un ovale de flat track. La saison dernière, je n’ai pas trouvé le rythme que je souhaitais. La course a été difficile. »

Au Dutch TT, la victoire de l’Italien s’est jouée jusqu’au dernier virage face à un Marc Marquez revanchard de l’issue du Grand Prix d’Argentine, « Cette lutte a été intéressante. Je pense que c’est normal d’en arriver ce genre de fait de course après une bagarre comme celle-ci. Bien sûr, l’attention des médias est d’autant plus accentuée à cause de ça. » Pour information, à Assen, Valentino Rossi a décroché son 12e podium consécutif et comptait alors 14 ans et 353 jours de succès en Grand Prix, bien loin devant Alex Barros.

Au guidon d’une RC213V combinant châssis 2014, bras oscillant 2015 et nouvelle fourche, Marc Marquez semble avoir retrouvé une moto qui s’approche de celle dont il disposait la saison dernière. En version full-2015, le Champion en titre se plaignait d’une moto qui ne pardonnait pas les erreurs et ses différentes chutes au Mugello ou à Barcelone en témoignent, « Le Sachsenring est habituellement un circuit qui me réussit », annonce Marquez, « Nous tenterons d’en faire de même cette saison, mais ce sera plus compliqué. Nous essaierons de confirmer les points que nous avons trouvés à Assen. Mon objectif principal est de gagner des courses et de marquer le maximum de point. J’ai 74 points de retard et j’y crois encore. » À noter qu’à Assen, l’Espagnol utilisait un pneu avant médium offrant un meilleur grip sur les phases de freinages. Quant à savoir s’il aura la même stratégie au Sachsenring, jardin Honda, tout reste à éclaircir.

Pour ce Grand Prix d’Allemagne, en plus du pneu avant tendre et médium, Bridgestone proposera un pneu avant asymétrique disposant d’une gomme plus tendre sur la partie droite. Avec 10 virages à gauche pour 3 virages à droite, le circuit du Sachsenring est donc beaucoup délicat sur les virages à droite : le pneu doit être plus tendre à droite pour monter plus rapidement en température. Ce pneu a été utilisé à Phillip Island la saison dernière avec beaucoup de chutes et pertes de l’avant à la clé. Tout ne sera qu’une question de température lors de la course dimanche, « Le pneu avant sera un facteur important ce week-end », déclare Rossi, « Bridgestone est convaincu de l’importance de l’asymétrique pour cette épreuve. Nous verrons demain. »

Après avoir dominé et remporté quatre consécutives, Jorge Lorenzo a dû se contenter de la troisième marche du podium aux Pays-Bas en raison d’un manque de sensation sur les pneus proposés par Bridgestone. À Assen, les pneus étaient moins tendres aux extrémités afin d’éviter la situation désastreuse de la saison 2012 (gomme détruite au bout de quelques tours), « La course à Assen a été difficile et je n’ai pas réussi à être aussi rapide que je le voulais, mais nous avons réussi à nous en sortir en course avec un podium. Je n’ai pas pu suivre le rythme de tête. J’espère qu’ici ce sera différent. » Sur le tourniquet du Sachsenring (puis à Indy le mois prochain), le Majorquin devra s’habituer aux pneus puisque le manufacturier proposera la même allocation qu’à Assen, « Nous avons gagné avec ce pneu au Mugello. Bridgestone proposera les mêmes ce week-end et probablement à Indianapolis. Nous devrons faire avec. »

Au pied du podium en Catalogne et à Assen, Andrea Iannone, premier pilote Ducati avec 20 points d’avance sur son coéquipier Andrea Dovizioso, se maintient en 3e position du classement provisoire du Championnat, « C’est un bon début de saison pour Ducati et moi. Évidemment, la GP15 a beaucoup progressé et j’ai beaucoup travaillé pour cela. Le Sachsenring est un circuit particulier, mais il me tarde déjà d’essayer la GP15 sur ce tracé. ». Andrea Dovizioso a souffert d’une selle fissurée à Assen provoquant d’importantes vibrations sur l’arrière.

Cal Crutchlow arrive en Allemagne avec la septième position au Championnat et la seconde au classement des pilotes satellites à 20 points derrière son compatriote Bradley Smith, « Marquer de points à Assen est une bonne chose. Le Sachsenring est une piste que j’apprécie particulièrement ».

Bien qu’en première ligne sur la grille à Assen, Aleix Espargaro et la Suzuki GSX-RR manquent encore de puissance et d’accélération. En revanche, l’un de ses mécaniciens nous confiait que le châssis de la Suzuki est quasi parfait. Ce manque de puissance allié à ce châssis se traduit par la possibilité d’utiliser le pneu tendre en course. Après le Dutch TT, le tracé du circuit du Sachsenring devrait mieux correspondre à la configuration actuelle des Suzuki, « Je suis satisfait de nos performances jusqu’à présent. Nous ne sommes pas si loin de pilotes de tête. Je reste moins satisfait de ma position au Championnat, mais il y a eu aussi beaucoup de malchance. » Selon A. Espargaro, une nouvelle mise à jour moteur n’est pas prévue pour le moment.

Blessé au scaphoïde de la main droite, Stefan Bradl se voit dans l’obligation de faire l’impasse sur son Grand Prix national ce week-end, « Il n’était pas raisonnable de rouler ce week-end, aussi bien avec des antidouleurs. J’ai même du mal à piloter mon scooter. Je dois me reposer et pour cela la trêve tombe à pic. Je regarderai la course de l’extérieur et peut-être j’y apprendrais des choses. Nous avons eu un début de saison difficile, mais nous progressions avant de me blesser ». Claudio Corti prendra le relai de l’Allemand et retrouvera les couleurs de l’équipe Forward qu’il a quittées fin 2013.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...