FSBK Lédenon 2013 : Compte-Rendu vidéo et expérience en coulisses

Rédigé par . Posté dans Divers.

Publié le 25/06/2013 avec Aucun Commentaire

Pour la première fois cette saison, l’équipe d’OffBikes était présente sur une manche du Championnat de France FSBK, la quatrième de l’année, sur le circuit de Lédenon. Plutôt que de vous gratifier d’un article impersonnel et bourré de résultats, nous avons choisi de vous faire partager la vidéo de compte-rendu des courses diffusée dans l’émission Wheelies sur MotorsTV.

Mais une vidéo n’est pas une excuse pour ne pas vous faire part de notre aventure en « inside » lors de cette course. Une expérience vécue en grande partie au sein du Team CMS qui nous avait invité, et qui fait actuellement rouler trois pilotes : Alex Rodrigues et Maxime Cudeville en Trophée Pirelli 600 sur des Yamaha R6, et Axel Maurin en Superbike sur une Kawasaki ZX-10R.

Petit tour d’horizon, en coulisses, de ces trois superbes journées ensoleillées. Autant dire qu’il s’agit là d’un compte-rendu subjectif dans la mesure où la majorité de notre temps à été consacré au Team CMS, que nous remercions pour leur accueil. Toutes les catégories ne sont donc pas mentionnées.

Pour le compte-rendu plus exhaustif, présent dans la vidéo, il suffit de scroller jusqu’au bas de page.

-

Vendredi 14 Juin 2013

Beaucoup de vent sur le circuit en arrivant – très tôt – le matin, et tout le monde espère qu’il chassera très vite les nuages menaçants qui voilent le soleil et ont fait baisser la température. Mais l’ambiance est réchauffée par l’activité constante dans le paddock : avant les essais libres, pilotes et équipes ont l’air d’une véritable fourmilière.
Dans le box du Team CMS, l’ambiance est déjà très sérieuse. Alors que les deux pilotes de Pirelli 600, Maxime et Alex, sont déjà équipés – leur séance étant la première de la matinée, Axel est également présent et travaille aux côtés de Franck Larrive, mécanicien pour le Team MRS en Coupe d’Europe Superstock1000 (aux côtés de Romain Lanusse, Jérémy Guarnoni et Christophe Ponsson).

La première séance Pirelli 600 est retardée de quelques minutes. Alex et Maxime reposent le casque et se rassoient en silence, concentrés, travaillant leur visualisation mentale du circuit la gourde à la main. La tension qui était montée d’un seul coup au démarrage des machines ne retombe pas : chacun chevauche enfin la sienne et s’élance pour les premiers essais de la journée.
Les chronos ne sont pas fous, puisque la pôle provisoire de Pierre Texier s’établit en 1’28.680 alors même que la catégorie roulait en gros 1’26 l’année précédente. Mais nous ne sommes que vendredi matin et la piste est encore froide : malgré un soucis d’amortisseur arrière qui lui vaut une chute sans gravité, Maxime termine la séance avec le 5ème chrono en 1’28.869. Alex signe le 13ème temps en 1’29.796, une belle performance sur ce tracé difficile qu’il avoue ne pas vraiment apprécier.

Alex Rodrigues sort du box pour le dernier run de sa séance. (Photo : ©OffBikes)

Alex Rodrigues sort du box pour le dernier run de sa séance. (Photo : ©OffBikes)


Axel
est serein lorsqu’il prend à son tour la piste une petit heure plus tard, pour les premiers essais libre de sa catégorie. Il signe sans trop de difficultés le 5ème temps en 1’25.337, derrière Etienne Masson, l’un de ses principaux rivaux au Championnat. Il revient au box avec une batterie d’informations sur la moto qu’il communique très rapidement à l’équipe et notamment à son père Thierry Maurin, le Team Manager de CMS.

L’après-midi, comme toujours, la Pirelli 600 est la première séance. Le temps est bien plus clément, voir trop : la chaleur étouffante du Sud de la France a repris ses droits, et Alex est inquiet à l’idée du manque de grip causé par la température de la piste. Maxime, lui, repart avec un amortisseur arrière neuf, qui lui permet de décrocher la pôle provisoire quelques minutes avant la fin de séance. Il termine donc la journée avec le meilleur chrono en 1’27.445, soit plus d’1 seconde plus vite que le matin. Alex n’a lui pas réussi à progresser puisqu’il signe un moins bon chrono et se classe cette fois 14ème.

Pour les deux garçons, les objectifs sont clairs : Maxime souhaite descendre sous la barre des 1’27 et rouler en gros 1’26, tandis qu’Alex lui espère justement atteindre les 1’27 dans le week-end.

En Superbike, Axel n’étant pas satisfait de sa séance du matin, essaye de nouvelles choses et parvient à améliorer légèrement son chrono. Son temps, 1’25.170, lui permet de se classer cette fois 4ème de cette seconde séance d’essais libres, butant encore et toujours sur Etienne Masson. La pôle provisoire est signée par Julien Da Costa en 1’23.907. Il reste donc à Axel plus d’une seconde à gagner…

À peine le temps de jeter un oeil aux résultats de la Moto3, dont les deux séances ont été dominées par Christophe Arciero et Jules Danilo, et la journée se termine. Demain, c’est déjà la première course du weekend, et les pilotes ne font pas long feu.

-

Samedi 15 Juin 2013

Peu de vent aujourd’hui, et une température extérieure qui ne cesse d’augmenter. Dans le box, malgré l’heure matinale, on tente de se rafraîchir pour ne pas perdre en concentration : serviette humide dans le cou et ventilateurs à pleins tubes sont les meilleurs amis des pilotes.

Ce matin, pour les qualifications, les Pirelli 600 sont encore et toujours le premiers de la journée. Axel est tout de même là, et il n’est pas avare de précieux conseils en matière de changements de pneus et de réglages de dernière minute. Malgré cela, Maxime rage en fin de séance : 4ème en 1’27.060, il n’a pas rempli son objectif et a manqué la première ligne de peu. Une première ligne occupée par Morgan Berchet, auteur de la pôle position en 1’26.706, devant Pierre Texier et Thibaut Gourin. À l’analyse des chrono tours par tous, il définit très rapidement son principal rival pour la course : Texier, qui a signé le plus régulièrement de très petits chronos. Alex, lui, signe à nouveau le 13ème chrono, mais en améliorant de plus de d’1,5 seconde, puisqu’il se positionne sur la grille en 1’28.201. Il est toutefois déçu de ne pas avoir atteint son objectif lui non plus.

En attendant la séance, Maxime nous accompagne brièvement pour observer la séance qualificative des Moto3. La catégorie se trouve alors totalement dominée par un petit trio de pilotes, dont font partie intégrante Christophe Arciero et Jules Danilo, le deux wildcard du GP de France au Mans. Très à l’aise à une semaine de la manche de CEV d’Albacete, Jules continue de dominer et signe la pôle position sans difficulté.

En Superbike, Axel est bien déterminé à obtenir une place en première ligne, mais une séance difficile l’oblige à se contenter du 5ème temps, une fois de plus derrière Etienne Masson. Lorsqu’il rentre au box, l’ambiance est extrêmement tendue et la déception se lit sur son visage fermé : il n’est pas satisfait de son chrono en 1’23.870.

Axel Maurin déhanche et travaille sa position dans le box. (Photo : ©OffBikes)

Axel Maurin déhanche et travaille sa position dans le box. (Photo : ©OffBikes)

-
Pour les Pirelli 600, c’est déjà l’heure de la course. Depuis sa seconde ligne, Maxime effectue une superbe départ et mènera même une partie de la course. Alex, lui, parvient à ne pas perdre de places et tente d’accrocher le groupe alors en bagarre pour la 10ème place. Une superbe 10ème position dont il s’empare juste avant la fin de course, et sur laquelle il termine. Maxime, quant à lui, connaît des difficultés un peu avant la mi-course : épuisé par la chaleur et par l’intensité de l’effort physique déployé pour mener à Lédenon, ce circuit qu’il déteste, il s’effondre et se laisse passer par plusieurs pilotes qui s’échappent aussitôt. Dépité, il termine 5ème. Comme il le pressentait, c’est Pierre Texier qui a remporté la manche, devant Morgan Berchet et Hugo Clere. Malgré son incroyable progression depuis le début du week-end, Alex est également très déçu et estime qu’il aurait pu accrocher le groupe en bagarre pour la 8ème place.

La course Moto3, à laquelle nous jetons rapidement un oeil entre deux rush dans le box, n’est pas passionnante – comme souvent dans cette catégorie du Championnat de France qui ne contient qu’une grosse dizaine de motos, fautes de moyens des pilotes. C’est Jules Danilo qui l’emporte haut la main, devant Renald Castillon Giovanni et Christophe Arciero.

Puis vient l’heure de la Superbike, et Axel s’élance de la seconde ligne. Après un très bon départ, il passe une bonne partie de la course à lutter avec Guillaume Dietrich pour la quatrième place, son rival Etienne Masson ayant chuté lourdement au 11ème tour. Il sort vainqueur de la lutte et termine au pied du podium. Dimanche soir, on apprendra que David Muscat, alors second, est déclassé pour cause de moto non conforme. Axel obtient donc les points de la troisième position, derrière Gregory Leblanc et Julien Da Costa.

Le bilan de cette première journée de course est mitigé dans le Team CMS.
En Pirelli 600, Alex a fait une très belle course, améliorant ses chronos par rapport aux essais, mais Maxime lui, a véritablement souffert en fin de course, payant le fait d’avoir tout donné dès le départ. Thierry, le Team Manager, n’est pas satisfait, et la quatrième place d’Axel, si proche du podium, fait rager encore un peu plus. L’ambiance est au travail : il y aura beaucoup à faire demain pour améliorer ces résultats.

-

Dimanche 16 Juin 2013

Il est très tôt, et déjà la chaleur est écrasante. Dans le box, les mines sont tirées, la nuit a été étouffante et les performances en demi-teinte de la veille sont bien présentes dans les esprits.

Pour la dernière séance qualificative du weekend, les pilotes de Pirelli 600 sont une fois de plus les plus matinaux. Nous discutons rapidement avec eux alors qu’ils s’équipent : Maxime vise une première ligne, afin de forcer un peu moins au départ pour être devant, tandis qu’Alex aimerait beaucoup se qualifier dans le Top 10, mais surtout atteindre les 1’27 tant espérés. La séance se déroule plutôt bien pour les deux garçons, Maxime signe rapidement le meilleur temps mais se fait devancer, puis, alors qu’il est à nouveau en avance sur la pôle dans son dernier run, est à nouveau gêné par un pilote qui coupe brusquement les gaz devant lui. Son très bon chrono lui permet tout de même de se qualifier 3ème sur la grille 1’26.769, son meilleur temps du weekend, et donc d’être en première ligne comme il le souhaitait. Il est devancé par  Alex peut lui aussi être très satisfait, puisqu’il signe lui aussi un excellent chrono en 1’27.836, atteignant son principal objectif, et se qualifiant 11ème. Pourtant, à leur retour au box, les deux pilotes ont les traits marqués. Eternels insatisfaits, ils observent les chronos tours par tours de leurs concurrents sur mon iPhone et se concentrent déjà sur leur stratégie en course.

Entre un passage chez le kiné de la Fédération pour quelque massage salvateur, le débrief de la séance et un déjeuner avalé sur le pouce, pas le temps de voir la séance Moto3, mais nous apprenons que la pôle position a été décrochée par Jules Danilo devant Renald Castillon Giovanni et Anthony Dumont, engagé seulement sur cette course.

La séance Superbike se déroule plutôt bien pour Axel, qui se qualifie 4ème à 3 dixièmes de la pôle de David Muscat. Entre eux se sont interposés Gregory Leblanc et Julien Da Costa. Malgré cette avancée sur la grille, le pilote Kawasaki n’est pas satisfait : en 1’24.110, il a roulé moins vite que lors de la séance qualificative de la veille.

Le temps passe trop vite dans le box, et le temps d’observer les réglages des couvertures chauffantes, les étirements des pilotes et leur équipement, la course Pirelli 600 est déjà sur le point d’être lancée. En première ligne, Maxime est très concentré, tandis qu’Alex un peu plus loin sur la grille pense à son départ, un aspect qui n’est pas réellement son point fort. Maxime prend une fois de plus un excellent départ et passe le virage en seconde position. Il s’empare très vite de la première place mais après une erreur dans le virage du Fer à Cheval, il se fait repasser et boucle le premier tour en 3ème position. À la mi-course, il rétrograde 5ème puis 6ème, et se cale dans la roue de son prédécesseur afin de s’économiser et de ne pas reproduire le schéma de sa course de la veille. Alex, lui, effectue une très belle remontée et se bat pour la 7ème position. À cinq tours de la fin, Maxime tourne la poignée et effectue plusieurs dépassements, s’emparant de la 4ème position. Malheureusement, à deux tours de la fin et alors qu’il est dans la roue du 3ème, en lutte pour le podium, il perd l’avant dans la remontée du virage du Camion et chute, heureusement sans gravité. Alex, gagne encore une position et termine 6ème, son meilleur résultat depuis le début de la saison. Une superbe récompense pour sa belle progression constante tout au long du week-end.

Retour dans le box, Maxime est très déçu, mais Thierry le félicite pour sa course et sa combativité. Même chose pour Alex, qui lui a le sourire, même s’il reste persuadé qu’il aurait pu faire mieux.

Cette fois, nous trouvons un peu de temps à consacrer à la course Moto3, et assistons à la victoire écrasante de Jules Danilo devant Anthony Dumont et Renald Castillon Giovanni. Un très belle performance pour Dumont qui roule normalement en Coupe Yamaha YZF-125R, parrainée par Johann Zarco et Laurent Fellon.

Jules Danilo et Anthony Dumont se félicitent avant de monter sur le podium. (Photo : ©OffBikes)

Jules Danilo et Anthony Dumont se félicitent avant de monter sur le podium. (Photo : ©OffBikes)

-
Alors que le podium Moto3 est applaudi, les pilotes Superbike sont déjà en place sur la grille. Nous faisons un tour auprès d’Axel pour l’observer, et sa concentration est visible sur son visage. Après un très bon départ, il parvient à maintenir sa 4ème position et entame une lutte interminable avec Etienne Masson pour la dernière marche du podium, qui durera jusqu’à la toute fin de la course. C’est Masson qui en sort vainqueur et termine 3ème, Axel est 4ème et une fois de plus, déçu. Mais à nouveau grâce au déclassement de David Muscat, il sera crédité des points de la 3ème place.

Le weekend se termine tandis que le soleil se couche sur Ledenon, et dans le Team CMS, l’effervescence retombe peu à peu. On écoute d’une oreille le commentateur durant les autres catégories, on reparle des chronos, on refait les courses encore et encore tout en rangeant le matériel dans les camions. Le prochain rendez-vous aura lieu début Juillet à Magny-Cours, et sera assidûment suivi par OffBikes, évidemment.

-

Wheelies – Motors TV


FSBK – Ledenon par ffmoto

Un grand merci une fois de plus au Team CMS pour leur accueil et en particulier à : Maxime Cudeville, Alex Rodrigues, Axel Maurin, Thierry Maurin, Solène Maurin, Jessica Olivier et Franck Larrive.

Retrouvez le Team CMS sur le net :
- Team CMS sur Facebook.
- Axel Maurin, son Site Officiel, son Facebook Officiel.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...