Ce qu’il faut retenir (Sepang Test, J1) : Stoner et Dovizioso en tête devant Viñales, Honda Repsol en retrait

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , , ,

Publié le 30/01/2017 avec Aucun Commentaire

Un soleil radieux et des conditions idéales attendaient les pilotes MotoGP pour le premier test officiel sur le circuit de Sepang. Après plus de 4 années d’absence, Casey Stoner surprend tout le monde en signant le meilleur temps à la mi-journée avant l’arrivée de la pluie peu après 16h en 1’59.680. Bien évidemment, ce sont les premiers tours de roues de l’année 2017 et c’est un test. Les temps ne sont qu’indicatifs.

stoner-sepang

Ducati sort le grand jeu

Avec plus de 10 pilotes en piste et 368 tours cumulés aujourd’hui, Ducati est la force en puissance de ce test. Le team Ducati Corse alternait entre GP16 et GP17 arborant la fameuse « salad box » à l’arrière avec un pot sous la selle déportée. On ne sait toujours pas ce qu’il y a dans cette boite. Selon Gigi Dall’Igna, ce n’est pas un réservoir.

Stoner et Pirro réalisent le gros du travail pour aider Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso dès ce matin. « La meilleure chose est que nous ayons pu rouler sur une piste sèche aujourd’hui, » confie Stoner. « Lors des essais privés [semaine dernière], nous avons été conditionnés par la pluie, car la piste prend beaucoup de temps à sécher perturbant notre travail. Ce fut génial de rouler sur une piste en parfait état et d’être en mesure de boucler quelques tours rapides pour confirmer les sensations que nous avions eues ces derniers jours. Dommage qu’il ait plu à deux heures de la fin, mais nous avons encore deux jours pour poursuivre le développement de la moto. »

L’Italien a rejoint son coéquipier australien sous la barrière des deux minutes, « Sans les ailerons, nous avons dû nous adapter et nous avons encore beaucoup de travail, » explique Dovizioso. « Nous avons encore quelques finitions à apporter à l’électronique, car la moto se comporte différemment. » L’Italien précise avoir bouclé son meilleur temps sur le pneu médium. Sur la version 2016, Lorenzo doit se contenter du 17e temps en 2’01.350, « Contrairement à Valence, je remarque beaucoup de différence entre ma Ducati et la moto que j’avais ces dernières années. Il faut adapter la moto à mes goûts et comprendre comment aller plus vite. Il faudra probablement un peu plus de temps que je l’avais espéré pour arriver à ce niveau, mais il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. La chose importante est que l’autre Ducati a été très rapide, et cela signifie que la moto a un potentiel très élevé. »

Jorge Lorenzo signe le 17e temps de la première journée à Sepang. (Photo : Ducati Corse)

Jorge Lorenzo signe le 17e temps de la première journée à Sepang. (Photo : Ducati Corse)

Chez Pramac, Danilo Petrucci dispose d’une GP17 pour avoir terminé devant Scott Redding au classement 2016. L’Anglais dispose lui d’une GP16. Pour rappel, Loris Baz et  Karel Abraham évoluent sur des GP15, Alvaro Bautista et Hector Barbera des GP16. La comparaison est donc impossible entre les coéquipiers des équipes Ducati satellites.

Notons toutefois que Bautista a fièrement mené les hostilités en début de journée et conclut la journée avec le quatrième meilleur temps, « Nous avons travaillé finement sur des détails de l’électronique pour nous adapter à ce circuit et nous avons une bonne base depuis laquelle travailler.« 

Baz rassure au sujet de ses blessures, « Elles font partie du passé désormais. J’ai travaillé sur mon style de pilotage aujourd’hui en essayant d’être plus souple, en particulier sur ce tracé exigeant pour les pneus. Nous avons essayé plusieurs choses sur la moto qui ont bien fonctionné. Nous travaillons calmement.« 

Viñales place la Yamaha YZR-M1 dans le Top3 devant les Honda

Yamaha commence la journée avec le moteur utilisé lors des derniers tests en novembre par Valentino Rossi et Maverick Viñales, ainsi que deux châssis différents comme à Valencia avec lequel Rossi avait d’ailleurs chuté, « Nous avons beaucoup travaillé pour préparer le début de la saison et pour être franc, je suis surpris, » explique Viñales. « Le premier jour est toujours difficile, mais je me sens bien sur la moto et physiquement. Nous avons essayé de nombreuses choses aujourd’hui et maintenant nous devons en comparer d’autres. Nous accomplissons à gros travail ces jours-ci avant de faire un tour rapide. Cela sera utile pour les prochains tests.« 

Une migraine et la pluie ont perturbé les plans de Valentino Rossi ce lundi à Sepang (Photo : Yamaha MotoGP)

Une migraine et la pluie ont perturbé les plans de Valentino Rossi ce lundi à Sepang (Photo : Yamaha MotoGP)

De nouvelles pièces seront ensuite à l’essai dans le but d’améliorer les performances du pneu arrière en fin de course selon Maio MeregalliViñales conclut la journée avec le troisième temps devant son coéquipier italien qui s’empare du huitième temps. À noter que Rossi, victime d’une migraine, a pris son temps avant d’affronter la piste de Sepang, « Les premières impressions n’ont pas été si mauvaises, car nous disposons finalement de deux motos que nous utiliserons durant le championnat et elles sont meilleures que le premier prototype que nous avions testé en novembre, » explique-t-il.

« La journée a été difficile. Je me suis levé avec un mauvais mal de tête et je n’étais pas en forme avant midi. Nous avons travaillé l’après-midi, mais il a commencé à pleuvoir. Nous essaierons de nouvelles choses demain. Nous avons travaillé sur l’électronique et le moteur et nous avons trouvé de bonnes choses. »

Johann Zarco et l'équipe Yamaha Tech3 retrouve Sepang après y être allé en novembre dernier. (Photo : Yamaha Tech3)

Johann Zarco et l’équipe Yamaha Tech3 retrouve Sepang après y être allé en novembre dernier. (Photo : Yamaha Tech3)

Du côté de l’équipe Yamaha Tech3, Johann Zarco et Jonas Folger, présents ici en fin d’année comme Rossi et Viñales, utilisent des M1 2016. Folger termine premier rookie en 7e position après 40 tours bouclés. L’Allemand a trouvé quelques réglages pour repousser ses limites sur l’avant en améliorant le freinage. La pluie est venue perturber ses plans, « Je suis content de cette journée, non seulement par le résultat, mais aussi par notre travail. J’ai aussi roulé sous la pluie et je me suis senti à l’aise sur les Michelin.« 

Le Français termine en 14e position avec un meilleur tour en 2’01.224, « Je suis content de retrouver la YZR-M1, » explique Zarco. « Nous avons collecté beaucoup d’informations aujourd’hui. Je n’ai pas été sur la moto pendant un long moment. J’ai donc pris mon temps et pas à pas, j’ai retrouvé un bon feeling. J’ai bouclé de nombreux tours et je n’ai pas cherché à rouler sur deux tours pour ensuite m’arrêter. Je me suis détendu et j’ai roulé de la façon dont je voulais. Je peux être content, même si je n’ai pas été si rapide que je le voulais, je sais que cela viendra.« 

Zarco a aussi pris le temps de rouler sur piste mouillée pour se préparer à ces conditions, « Je sais que nous progresserons chaque jour et je suis déjà impatient de reprendre la piste. »

Pour Honda, Marc Marquez et Dani Pedrosa utilisent des RC213V avec un échappement latéral modifié et plus long qu’en 2016. Reste à savoir si celui-ci permet de mieux maîtriser la puissance du nouveau moteur Honda « big bang » (bien que les ingénieurs Honda affirment que ce moteur n’est pas un big bang). « Les impressions n’ont pas été si mauvaises aujourd’hui, considérant le fait que le premier jour après la trêve est éprouvant pour le pilote et l’équipe, » rassure Marquez. « Nous avons travaillé sur deux motos avec deux configurations moteur différentes. Nous nous sommes principalement concentrés sur une seule en jouant avec l’électronique, la géométrie et les règlages… Nous avons décidé de tirer le meilleur de la situation en roulant sur le mouillé à l’arrivée de la pluie.«  Pour Pedrosa, il s’agissait de retrouver ses marques sur la Honda.

C’est pourtant Cal Crutchlow qui place la première Honda en tête du classement avec le 6e temps en 2’00.570.

KTM, Suzuki et Aprilia découvrent

Les Suzuki GSX-RR de Andrea Iannone et Alex Rins présentent un châssis amélioré par rapport à l’an dernier. Un nouveau moteur sera à l’essai durant ces trois jours. Celui-ci développe un meilleur régime plus ‘équilibré’. Iannone travaillé sur les versions 2016 et 2017 pour les comparer, « Nous n’avons pas encore pris de décision, c’est un travail qui demande de la patience, mais nous sommes ravis des informations collectées. »

« Je crois que nous avons fait un pas positif depuis Valencia, » explique Rins qui a roulé sur la GSX-RR 2016. « L’objectif est de retrouver la confiance rapidement pour être de plus en plus efficace. Je me sens bien sur la moto, le dos n’est pas à 100%, mais je me suis bien préparé et je récupère. »

Alex Rins a retrouvé ses marques sur la GSX-RR 2016 après sa lourde blessure survenue à Valencia. (Photo : Suzuki)

Alex Rins a retrouvé ses marques sur la GSX-RR 2016 après sa lourde blessure survenue à Valencia. (Photo : Suzuki)

Aprilia dispose d’un nouveau moteur pour A. Espargaro, tandis que Lowes doit se contenter de la RS-GP 2016 afin de prendre ses marques sur la machine italienne. Si le moteur donne satisfaction à Espargaro, celui-ci utilisera un nouveau châssis mardi. Côté KTM, Bradley Smith et P. Espargaro utilisent le même moteur qu’à Valencia. Ils se concentrent surtout sur le châssis.

Pour ces trois jours, chaque pilote dispose de 10 pneus avant et de 10 arrière. Il y a un choix de 3 pneus avant différents. Pour l’arrière, c’est un choix de 4, dont 3 nouveaux, avec des carcasses 2016 sauf le nouveau médium. Pour l’électronique Magneti Marelli, il y a eu quelques modifications sur le système, selon Marco Venturi, mais ne concernant pas la performance. Ces mises à jour concernent surtout la sécurité.

Classement J1

Pos Pilote Equipe Meilleur tour Ecart Tours
1 STONER, Casey Ducati Test Team 1:59.681 26 / 33
2 DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 1:59.796 0.115 24 / 33
3 VIÑALES, Maverick Movistar Yamaha MotoGP 2:00.128 0.447 35 / 55
4 BAUTISTA, Alvaro Pull&Bear Aspar Team 2:00.134 0.453 38 / 54
5 IANNONE, Andrea Team SUZUKI ECSTAR 2:00.490 0.809 23 / 45
6 CRUTCHLOW, Cal LCR Honda 2:00.570 0.889 28 / 45
7 FOLGER, Jonas Monster Yamaha Tech 3 2:00.643 0.962 24 / 41
8 ROSSI, Valentino Movistar Yamaha MotoGP 2:00.695 1.014 21 / 28
9 MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 2:00.737 1.056 26 / 57
10 BARBERA, Hector Avintia Racing 2:00.744 1.063 25 / 39
11 PETRUCCI, Danilo OCTO Pramac Yakhnich 2:00.850 1.169 28 / 35
12 REDDING, Scott OCTO Pramac Yakhnich 2:00.852 1.171 29 / 45
13 PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 2:00.970 1.289 27 / 46
14 ZARCO, Johann Monster Yamaha Tech 3 2:01.224 1.543 47 / 70
15 ESPARGARO, Aleix Aprilia Racing Team Gresini 2:01.271 1.590 24 / 37
16 ESPARGARO, Pol Red Bull KTM Factory Racing 2:01.338 1.657 46 / 59
17 LORENZO, Jorge Ducati Team 2:01.350 1.669 41 / 46
18 BAZ, Loris Avintia Racing 2:01.351 1.670 48 / 49
19 TSUDA, Takuya Suzuki Test Team 2:01.812 2.131 29 / 80
20 RINS, Alex Team SUZUKI ECSTAR 2:01.889 2.208 50 / 53
21 ABRAHAM, Karel Pull&Bear Aspar Team 2:01.926 2.245 41 / 46
22 MILLER, Jack Team EG 0,0 Marc VDS 2:01.942 2.261 50 / 52
23 NOZANE, Kohta Yamaha Factory Racing 2:02.187 2.506 34 / 37
24 NAKASUGA, Katsuyuki Yamaha Factory Racing 2:02.290 2.609 25 / 46
25 RABAT, Tito Team EG 0,0 Marc VDS 2:02.315 2.634 23 / 38
26 LOWES, Sam Aprilia Racing Team Gresini 2:02.942 3.261 34 / 51
27 SMITH, Bradley Red Bull KTM Factory Racing 2:03.034 3.353 48 / 50
Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...