Alexis Masbou : « Je doute que mon passage en Moto2 se fasse la saison prochaine. »

Rédigé par . Posté dans Moto3, MotoGP, News.

Publié le 24/07/2013 avec Aucun Commentaire

Parce que nous tenons à vous donner régulièrement des nouvelles des pilotes Français que vous soutenez, nous sommes allés aujourd’hui même en quête de l’actualité d’Alexis Masbou, premier tricolore au classement du Championnat du Monde Moto3.

Avec lui, nous avons dressé un bilan à mi-saison, mais également évoqué son avenir proche et son probable passage en Moto2 qui, selon lui, n’aura probablement pas lieu en 2014. En exclusivité pour OffBikes, Alexis a donc décidé de se confier.

Propos recueillis par : Line.

Alexis Masbou lors des essais qualificatifs du Sachsenring. (Photo : Page Pilote Alexis Masbou)

Alexis Masbou lors des essais qualificatifs du Sachsenring. (Photo : Page Pilote Alexis Masbou)

=

  • Quel bilan de tes performances dresses-tu, à mi-saison ?

Un bilan positif ! Malgré mon handicap physique du début de saison et le fait que les Honda soient en retrait, on a marqué des points dès la première course, et depuis, on en a marqué à chaque course sauf la dernière, au Sachsenring, où la moto connu un problème électronique. On a donc été très régulier, on n’a pas connu de problèmes mécaniques et on fait le boulot correctement. Malheureusement, c’est vrai qu’on est malmenés par les moteurs KTM et c’est très compliqué de finir régulièrement dans le Top 10, mais je suis souvent meilleur Honda et je marque chaque fois de gros points pour le Championnat, donc je suis très satisfait.

  • Lors d’une conversation avec Arnaud Vincent (Champion du Monde 125cc en 2002, NdR), il nous a confié qu’il pensait que tu es le meilleur potentiel Français en Moto3 mais que selon lui, les moyens techniques ont du mal suivre… Qu’en penses-tu ?

Arnaud est quelqu’un que je connais depuis un bon moment maintenant, puisqu’on a eu de nombreuses fois l’occasion de se croiser dans les paddocks, mais aussi quelqu’un que j’apprécie énormément et pour qui j’ai un très grand respect puisqu’il fait partie des rares Champions du Monde Français… Donc ce genre de compliments de la part de quelqu’un de ce gabarit, ça fait toujours plaisir (rires) ! Après, il est vrai que je n’ai pas toujours été gâté par le matériel, et du coup ça n’a pas toujours été évident de concrétiser avec des moyens inférieurs. Mais je fais le boulot, et c’est vrai que j’ai pris confiance en moi ces dernières années et que j’ai fait de bien meilleurs résultats que ce que j’ai pu faire par le passé, donc j’espère que cette année sera celle de la concrétisation. J’y travaille énormément, mais il faut avoir la bonne moto, la bonne équipe et se sentir en pleine confiance, le tout au même moment pour être Champion du Monde ! Ce ne sont pas des facteurs toujours facile à réunir, mais je fais mon maximum.

  • Cela fait maintenant un bon moment que tu roules en Moto3, et tu vieillis également… Ton projet est-il toujours de monter en Moto2, et si oui, n’as-tu pas peur des difficultés d’adaptation que représenteront un changement de catégorie et de pilotage ?

Ce sont effectivement des questions que je me pose, car passer en catégorie Moto2 fait évidemment toujours partie de mes projets. C’était déjà le cas l’année dernière, mais pour de nombreuses raison, ça n’a pas pu se faire. Pour changer de catégorie, je veux être sûr de le faire dans de bonnes conditions, car ça fait quelques temps que j’y pense : je souhaiterais le faire avec une équipe d’expérience, et si possible une équipe dans laquelle je sais que je vais bien travailler et qui me fournira une bonne moto. Si cela se fait, il y aura comme tu le dis énormément de travail à faire pour moi au niveau de l’adaptation du pilotage, mais c’est un cap que j’aimerais passer. Une des choses qui me retiennent encore, c’est que pour aller en Moto2, il faut un financement beaucoup plus important que ce que j’arrive à réunir pour le moment, et jusqu’à présent, je n’ai pas réussi à trouver de compromis avec un team pour apporter un peu moins d’argent que les autres, mais pouvoir démontrer mon potentiel sur ces motos. J’espère que j’arriverai à trouver une solution, car quoiqu’il arrive, cela fait partie de mes objectifs à moyen termes.
Cela dit, vu l’état actuel des négociations, je peux te dire que je doute que cela arrive la saison prochaine… Même si j’aimerais vraiment, une fois de plus, ça me paraît très compliqué niveau budget. Après, pour ce qui est du pilotage brut, je me sens prêt. L’avantage, c’est que j’ai déjà fait un début de saison en 600 Supersport en Championnat de France, que j’ai déjà roulé sur des 1000cc d’endurance, et chaque fois, je me suis senti plus à l’aise sur ces motos puissantes que ce que je l’aurais imaginé. J’ai roulé tout de suite plutôt vite, et donc j’ai le sentiment que ce sont des catégories qui pourraient me convenir encore mieux que ce que l’on pense. Pour l’instant, je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de le prouver, mais tous les tests que j’ai effectué sur des machines plus puissantes que la mienne se sont avérés très positifs, je me sentais très à l’aise très rapidement. J’espère avoir un jour l’opportunité de démontrer mes capacités sur ce type de motos, et en attendant si ce n’est pas le cas, j’espère obtenir du matériel performant en Moto3 et pouvoir concrétiser, être à la hauteur de ce que les gens attendent de moi et réaliser ce qui est mon objectif depuis plusieurs années : gagner un Championnat !

=
Un grand merci à Alexis Masbou pour sa disponibilité et pour avoir répondu à nos questions. Retrouvez très bientôt sur OffBikes un article dédié à son projet de film, « Alexis Masbou, la fureur de vaincre« , en totale exclusivité !

Alexis Masbou est sur Facebook, mais aussi sur Twitter (@AlexisMASBOU) !

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...