Alexis Masbou : « Je vais probablement rester en Moto3 en 2014. »

Rédigé par . Posté dans Moto3, MotoGP, News.

Publié le 28/09/2013 avec Aucun Commentaire

Présent ce week-end sur le circuit d’Aragon, OffBikes a eu le privilège d’interroger Alexis Masbou au sujet de ses objectifs du week-end, mais également de ses options pour la saison prochaine.
Un entretien exclusive dans lequel l’Albigeois révèle les pistes qu’il envisage pour son avenir.

Alexis Masbou quitte la pitlane pour s'élancer sur le tracé d'Aragon. (Photo : Thomas/©OffBikes)

Alexis Masbou quitte la pitlane pour s’élancer sur le tracé d’Aragon. (Photo : Thomas/©OffBikes)

-

  • Comment sens-tu ce week-end à Aragòn ? 

Le week-end à Misano a été difficile. J’arrive ici un peu moins en confiance que sur les GP précédents puisque nous étions en pleine bourre. Maintenant il va falloir qu’on récupère les points perdus. Le désavantage que j’ai ici est que je ne connais pas la piste. Je n’y ai roulé qu’une seule fois en 2011. J’étais malheureusement blessé la saison dernière et blessé aussi il y a trois ans. La seule fois où j’ai roulé ici, ça ne s’est pas très bien passé parce que c’est une piste assez difficile et j’ai mis pas mal de temps à prendre mes marques. Je n’ai surtout pas participé à la course. Le moment où un pilote prend le plus d’expérience sur une piste est durant la course.

Je m’attends à un week-end un petit peu difficile. Il va falloir progresser rapidement. Je pense toutefois que c’est une piste qui convient à la Honda en dépit de cette longue ligne droite.

  • Tu te fixes l’objectif d’être le premier pilote Honda ? 

L’objectif est d’être dans le Top10 et de se battre dans le second groupe. C’est notre objectif régulier en ce moment. Après selon la physionomie de la course, nous réussirons peut être à nous battre avec les KTM de devant. C’est difficile de savoir où nous allons nous situer avec cette grosse relance après cette grande ligne droite. C’est toujours l’inconnu en ce début de week-end. À Misano nous savions que ça allait être difficile et ça a été le cas.

  • Nous avons l’impression de temps à autres que les Honda font de bons résultats, recevez-vous des évolutions, de nouvelles pièces ? 

Avec Jack Miller, nous sommes deux à être régulier jusqu’à présent. Romano Fenati n’a pas fait de très bons résultats pour le moment. Aux essais, nous arrivons à faire des choses intéressantes mais « intéressant » signifie être dans les 10. Ce n’est pas suffisant. Le top serait d’être dans les 5 avec les KTM. J’ai réussi une fois à le faire. En règle générale, nous sommes tous distancé par les KTM.

  •  Beaucoup aimeraient te voir sur une KTM la saison prochaine. L’équipe Ambrogio est passée récemment sur Mahindra, que penses-tu de piloter une Mahindra la saison prochaine ? 

Je pense que la Mahindra est mieux que la Honda. En châssis, ils ont l’air très bien et en moteur ils ont l’air d’avoir un petit avantage même si ce n’est pas fou. Après de là à dire qu’une Mahindra me ferait plaisir, non ce n’est pas vraiment le cas. Avoir une Mahindra me permettrait de me rapprocher de devant mais pas de jouer la victoire. Ça ne sera surement pas le cas, mais avoir une Mahindra aurait été une déception pour moi.

  • La saison prochaine, Moto2 ou Moto3 ? 

Je vais probablement rester en Moto3. Je devrais rester avec mon équipe et la collaboration devrait se confirmer dans les jours ou semaines qui viennent. C’est bien avancé et c’est la piste qui m’intéresse le plus. On y travaille et c’est ce que j’aimerai. Actuellement, c’est concernant la moto que nous sommes en train de nous mettre d’accord. J’avais le choix entre passer en Moto2 et passer le cap ou rester en Moto3 avec mon équipe et une bonne moto. Donc on espère avoir la moto qu’il faut la saison prochaine.

  • Avec le règlement 2014 qui impose une somme maximale par moteur en Moto3, comment se passe justement le financement des moteurs ?

Actuellement, un moteur coûte un maximum de 12 000 EUR, et nous avons droit à 8 moteurs par saison. À partir de la saison prochaine, les équipes devront donner 68 000 EUR aux constructeur et le constructeur fournira les moteurs à la Dorna. La Dorna distribuera ensuite les moteurs à chacune des équipes afin qu’il n’y ait pas de moteur privilégié. Ça sera un tirage au sort comme en Moto2 excepté le fait qu’il y aura plusieurs constructeurs différents.

  • Pour la saison prochaine il faut donc trouver d’autres sponsors ou d’autres sources de financement pour l’équipe, une KTM coute-t-elle beaucoup plus cher  ?

Ça coute beaucoup plus cher d’autant plus que cette saison mon équipe disposait d’une FTR Honda dont le châssis n’a pas beaucoup évolué donc l’investissement pour 2013 était moindre. Évidemment partir avec une moto complètement neuve demande un investissement supplémentaire. L’équipe est bien suivie par Ongetta, le sponsor principal qui m’apprécie beaucoup et qui est prêt à me donner un coup de main. Ce sponsor devrait donc rester. Rivacold reste encore en négociation mais ça a l’air bien parti.

De mon côté j’ai un budget à amener à l’équipe, donc il faut que je trouve des sponsors pour l’équipe, m’entrainer mais aussi pour vivre. C’est le nerf de la guerre.

  • Penses-tu qu’il soit possible d’envisager de réaliser un film (comme La Fureur de Vaincre), afin de récolter des fonds pour financer une saison ? 

Non, ce n’est pas possible. C’est beaucoup trop difficile et ça coute énormément d’argent. Le financement que nous avons demandé pour le film a été récolté pour financer les déplacements d’une seule personne sur 5 GP seulement et à mon domicile. Avec cette somme, nous ne pouvons pas faire ce que nous aimerions faire. Nous avons décidé d’un nombre idéal de circuits. J’ai choisi des endroits où il pourra potentiellement se passer des choses. Nous aurions aimé en avoir un 6ème avec celui-ci (Aragòn, ndlr).

Chercher un financement par l’intermédiaire d’un film, ce n’est pas possible. Le financement que nous avons est uniquement pour le film et nous devrons probablement rajouter un peu par la suite pour ajouter des éléments supplémentaires pour valoriser le film. Ce film est uniquement pour les personnes qui me suivent. Je gagnerai peut être un peu d’argent là dessus mais je gagnerai surtout de la notoriété. Je veux un produit qui plaise, qui restera. Il sera fait avec les moyens du bords mais ça permettra d’apporter une touche familiale et un peu d’intimité.

-
Merci à Alexis pour sa disponibilité et pour avoir répondu à nos questions.
Retrouvez le sur Facebook et sur Twitter !

Consultez également toutes nos photos de ce week-end d’Aragon en cliquant ICI !

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...