Alex Rins et Andrea Iannone dévoilent les Suzuki GSX-RR 2017

Rédigé par . Posté dans MotoGP, MotoGP, News.

Tagged: , , , , ,

Publié le 29/01/2017 avec Aucun Commentaire

Après Yamaha et Ducati, c’était au tour de Suzuki de présenter ses nouvelles couleurs pour la saison 2017. Après les départs de Maverick Viñales pour Yamaha et d’Aleix Espargaro pour Aprilia, ce sont Andrea Iannone et Alex Rins qui piloteront les nouvelles GSX-RR dès lundi sur le circuit de Sepang pour le premier test officiel 2017.

team-launch-suzuki

Avant la montée sur scène des deux pilotes, Davide Brivio, Team Manager de l’équipe Suzuki, a pris la parole pour revenir sur le projet MotoGP de la firme d’Hamamatsu, « La victoire de la saison dernière a été le point de départ pour nous, » explique-t-il au sujet de la victoire de Viñales à Silverstone. « Nous devons continuer ainsi. Après que nous ayons gagné, il semblait naturel que d’avoir gagné, mais ce n’était pas le cas. »

Il y a désormais 40 ans que Barry Sheene offrait le premier titre 500cc à Suzuki, « Nous avons eu beaucoup de pression, car Suzuki entretient une excellente histoire et nous essayons d’atteindre ces objectifs de nouveau, » confie Brivio.

Bien que deux nouveaux pilotes rejoignent l’équipe, Brivio reste confiant, « Nous sommes ravis de la composition de notre équipe, et nous sommes sur le point d’entamer une saison assez enthousiasmante. Nous devons y parvenir. Iannone a de l’expérience et il a déjà gagné. Rins est un Rookie et nous espérons que tous les deux pourront trouver une synergie durant la saison. »

« Il y a une bonne ambiance, tout le monde est impliqué pour faire progresser les choses. Le projet a commencé il y a deux ans et le staff est toujours là. Nous accueillons de nouvelles personnes et de nouveau pilotes. »

Alex Rins est le premier des deux pilotes à faire son entrée sur scène. Victime d’une lourde chute durant le premier test official à Valencia en novembre dernier, l’Espagnol avait souffert d’une fracture des vertèbres T8 et T12, « Je me sens bien aujourd’hui, » rassure-t-il. « Je suis impatient de commencer ce projet. Il était important d’avoir un mois de repos après Valencia. Après ce repos, j’ai repris le sport en pratiquant notamment la gym, du ski, de la moto ou du vélo. »

« Le passage en MotoGP n’est pas simple, » continue Rins. « Je ressens beaucoup de puissance entre mes mains et je pars en roue arrière tout le temps. J’apprécie néanmoins cette puissance et cette vitesse. C’est une moto plus lourde qu’une Moto2, en particulier en courbe. » L’Espagnol compte sur cette saison 2017 pour apprendre et être rapide.

Au sujet de sa nouvelle équipe, Rins s’est senti accueilli à bras ouverts, « Quand je suis arrivé dans le box, je me suis senti accueilli comme par une famille. Après ma chute, tout le monde a pris de mes nouvelles et l’équipe s’est même rendue à l’hôpital. Je suis vraiment content d’être ici. »

Pour Andrea Iannone, la donne est différente puisqu’il compte déjà sur son expérience. « Durant l’hiver, je me suis détendu et entraîné, » déclare l’Italien. « Mon premier feeling a été positif pour moi, nous travaillons très bien et la moto est très spéciale, car le châssis fonctionne très bien et correspond à mon style de pilotage. »

« Mon objectif est de gagner, mais c’est difficile. Nous ferons de notre mieux pour cela ensemble, et j’espère  qu’à l’avenir, cela sera possible. Pourquoi pas ? »

Après quatre saisons sous les couleurs Ducati, Iannone arborera le bleu de l’équipe Suzuki, « J’ai eu une très bonne impression dès le début. C’est un team amical et familial. Les gars ont toujours le sourire. »

Concernant son coéquipier, Iannone n’hésite pas à lui tendre la main,  »Je serai content de partager mes données avec lui, car ce sera meilleur pour le développement de la moto. J’espère que nous entretiendrons de bonnes relations. » Ce à quoi Brivio répond, « C’est la meilleure chose que nous pouvons entendre. »

16402848_1443643645668673_835038487904130646_o

Avant la présentation des deux GSX-RR, Saturo Terada (Responsable du Projet MotoGP Suzuki) et Ken Kawauchi (Manager Technique Suzuki MotoGP) ont donné un aperçu technique de la nouvelle Suzuki, « Nous avons amélioré tous les points, » explique Kawauchi-San. « Il y a de nombreux petits changements, mais il n’y a rien de majeur. »

Au sujet des ailerons, Kawauchi-San de répondre, « Nous avons beaucoup essayé [de les compenser], mais nous ne pouvons encore le montrer. »

Rappelons que Suzuki, grâce aux podiums et à la victoire de Viñales, a perdu ses avantages (Concessions) et l’usine sera logée à la même enseigne que Ducati, Honda et Yamaha, « La préparation sera la même, » rassure Terada-San. « Nous sommes tout le temps en développement. »

« Iannone est très expérimenté et j’espère de bons résultats de sa part, » ajoute Terada-San. « Concernant Rins, j’espère qu’il pourra s’adapter à notre moto aussi vite que possible. »

Les GSX-RR affronteront la piste avec le premier test MotoGP 2017 qui donnera son coup d’envoi dès lundi matin à 10h (heure locale) sur le tracé de Sepang sous une météo qui s’annonce difficile.

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...